Voici des paroles précieuses de Cheikh Muhammad Ibn Salih Al Othaymin, qu'Allah lui fasse miséricorde, sur les ablutions et la prière :

« Je souhaite vous rappeler ainsi qu’à moi même un sujet important. Nous faisons tous les ablutions lorsque l’on veut faire la prière mais la plupart du temps nous ne le faisons que pour accomplir une condition de l’adoration. Il n’y a pas de mal en cela et le but est ainsi atteint. Mais il y a une manière de faire plus noble et plus complète…

Premièrement : lorsque tu veux faire tes ablutions, prend conscience que tu te soumets à l’ordre d’Allah dans Sa parole :


« Ô les croyants ! Lorsque vous vous levez pour la prière, lavez vos visages et vos mains jusqu’aux coudes, passez les mains mouillées sur vos têtes et lavez vous les pieds jusqu’aux chevilles. » [Al Maida, verset 6]

Ceci afin que se réalise en toi le sens de l’adoration.

Deuxièmement : lorsque tu fais tes ablutions, prend conscience que tu suis l’exemple du Prophète (صلى الله عليه وسلم) qui a certes dit :

« Celui qui fait ses ablutions de la même manière que moi puis prie deux unités de prière… » [Rapporté par Al Boukhary et Muslim]

Alors à ce moment tu auras atteint la sincérité et le suivi (du Prophète (صلى الله عليه وسلم)).

Troisièmement : espère la récompense d’Allah pour ces ablutions, car les ablutions effacent les péchés. Les péchés commis par la main s’effacent au passage de la dernière goutte d’eau après l’avoir lavée et il en est de même pour les autres membres.

Ces trois grands principes honorables nous échappent la plupart du temps.

De la même manière, lorsque tu veux prier.

Premièrement : pense à l’ordre d’Allah dans sa parole :


« Et accomplissez la prière » [Al Baqara, verset 43]

Deuxièmement : prend conscience que tu suis l’exemple du Prophète (صلى الله عليه وسلم) qui a dit :

« Priez comme vous m’avez vu prier. » [Rapporté par Al Boukhary]

Troisièmement : espère la récompense, car cette prière est une expiation des péchés commis entre elle et celle qui la précède, et ainsi de suite.

Ceci nous échappe beaucoup. Et c’est pour ça que l’on ne perçoit pas les résultats de la prière sur nous comme il se doit. Nous jurons par Allah que la prière préserve de la turpitude et du blâmable, mais qui parmi les gens, après avoir prié, se réforme et voit que sa prière l’a préservé de la turpitude et du blâmable ?!

Ils sont très peu, car les préceptes visés ont été oubliés…»

Source : Commentaire des 40 hadiths AnNawawiya de Cheikh Muhammad Ibn Salih Al Othaymin, page 252-254.

Source :

http://forum.daralhadith-sh.com

Tag(s) : #Ablutions

Partager cet article

Repost 0