La réalité des paroles de Ibn Taymiyyah sur le fait de fêter la naissance du Prophète

SHeikh al-Islam Ibn Taymiyyah & SHeikh Ibn Uthaymîn

 

dimanche 4 janvier 2015, par Ismaïl Ibn Hadi

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 

SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a dit :

 

« Pour ce qui est de fêter la naissance du Prophète, cela a été innové par certaines personnes, soit comme une imitation des Chrétiens dans la célébration de la fête de la naissance de Jésus (‘Issâ), soit comme une manifestation de l’amour et de l’admiration pour le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) ; et Allâh les récompensera pour leur amour et leur effort d’interprétation, mais pas pour l’innovation commise en cet acte.

 

Cela malgré les divergences existantes sur la date de sa naissance, et le fait que les compagnons ne l’aient jamais fait. Il est évident que si cette fête était un bien avéré ou possible, les Compagnons (radhiallâhu ’anhum) nous auraient devancé en cela, car ils aimaient et admiraient le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) plus que nous ne pouvons le faire, et les anciens pieux étaient, bien plus que nous, désireux de faire le bien.

 

Cependant, cet amour et cette admiration consistaient à lui obéir, à le suivre, à observer ses ordres, à faire vivre sa Sounnah de manière apparente ou cachée, à propager son message et à faire la guerre sainte par le cœur, la main et la langue.

 

Ceci est la voie authentique des premières générations parmi les Émigrés, les Ansârs et ceux qui les ont suivis avec excellence. »

 

SHeikh Muhammad Ibn ’Uthaymîn (rahimahullâh) a expliqué dans son commentaire que certaines personnes ont pris la naissance du Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) comme une fête.

 

Ils ont innové cela par imitation aux Chrétiens lorsqu’ils ont fêté la naissance de Jésus (’Issâ). Ils disent par exemple : si les Chrétiens fêtent la naissance de Jésus, nous sommes plus en droit de le faire en premier. Afin qu’ils ne disent pas, nous, nous fêtons la naissance de notre Prophète alors que vous, vous ne la fêtez pas.

 

Ou bien ont-ils fait cela par amour pour le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam) comme ils le prétendent, maquillant cela sous la forme d’un amour pour le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam), et que celui qui ne le ferait pas, n’aimerait pas autant le Prophète (sallallahu ’alayhi wa salam). Nous leur répondons : mais quelle est la première des choses qui montrerait l’amour pour l’Envoyé ?

 

Est-ce le fait de suivre sa Sounnah ou bien de sortir de sa Sounnah ? La réponse est bien la première. Allâh - Ta’âla - dit : « Dis : Si vous aimez vraiment Allâh, suivez-moi. » [1] [2]

 

P.-S.

Sur le même sujet : Célébrer la naissance du Prophèt...

 

Notes

 

[1] Coran, 3/31

 

[2] Charh Iqtidhâ as-Sirât il-Moustaqîm li-moukhâlifati As-hâb al-Djahîm de Ibn Taymiyyah par SHeikh Ibn ’Uthaymîn, p.475-476

 

Source :

 

http://www.manhajulhaqq.com/

Tag(s) : #Innovations

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :