Salmân Al-Fârissî (radiallahou ‘anhou) disait :

 

 » Trois personnes m’ont fasciné au point qu’elles m’ont fait sourire :

  • Celui qui fait confiance à la vie terrestre, alors que la mort l’attend ;
  • Le distrait qui est surveillé;
  • Et celui qui rit à pleine bouche sans savoir si son Seigneur, le Maître des mondes est en colère ou satisfait de lui. »

 » Trois choses m’ont attristé au point de me faire pleurer :

  • La séparation de Mohammed et de son groupe;
  • Les effrois du Jour de la Résurrection;
  • Et le fait de me tenir debout entre les mains de mon Seigneur, en ignorant si c’est pour le Paradis ou pour l’Enfer que je suis destiné. »

Source : L’histoire des compagnons et des pieux prédécésseurs (Ibn al Jawzy) Page 181
Publication : Minhadj-al-haqq.forumgratuit.org

 

Source :

http://www.islamsounnah.com/

 

Tag(s) : #Rappels

Partager cet article

Repost 0