Travailler chez quelqu’un dont les ressources proviennent en grande partie de l’illicite

Cheikh Mohamed Ali Ferkous

 

Question :

 

J’ai un ami commerçant qui a gagné beaucoup d’argent en louant son registre de commerce à d’autres commerçants. En compagnie d’une autre personne, qui vendait des paraboles et des démodulateurs pour la réception des chaînes satellitaires, il a fondé une agence de voyage et de tourisme dans le but d’emmener les gens(vers les lieux saints) pour accomplir les rites du Hajj et de la ‘Oumra.

Cet ami m’a proposé de travailler avec lui comme guide (mourchid) pour accompagner les gens qui accomplissent la ‘Oumra. Quel est le jugement relatif au fait de travailler dans cette agence et qu’Allah vous bénisse ?

 

Réponse :

 

Louange à , Maître des Mondes, et paix et salut soient sur celui qu’ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection. Cela dit :

 

Celui qui ne recherche pas le licite dans ses acquis [de subsistance] et ne se soucie pas de consommer l’illicite ni de la manière d’accumuler l’argent tel que le Prophèteصَلَّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم l’a décrit en disant : «Viendra un jour où les gens vivront une époque dans laquelle l’individu ne cherchera pas à savoir si son argent provient du licite ou de l’illicite.»(1), et dans un autre hadith, le Prophète صَلَّى اللهُ عليه وآله وسلم dit : «Celui qui acquiert de l’argent provenant de l’illicite et s’en sert pour honorer ses liens de parenté ou en fait œuvre de charité ou bien le dépense dans le sentier d’Allah, on le lui rassemblera en totalité et il sera précipité dans l’Enfer»(2), il n’est pas conseillé de travailler avec ce commerçant ni d’être son compagnon s’il se trouve dans une telle situation et s’il ne se repent pas pour tout l’argent malsain qu’il a amassé en ne se décidant pas à s’en débarrasser d’une façon pieuse et sincère, vu que le Prophète صَلَّى اللهُ عليه وآله وسلم a dit : «Ne prends pour compagnon qu’un croyant, et ne mange de ta nourriture qu'un pieux(3)

 

Dans un autre hadith, le Prophète صَلَّى اللهُ عليه وآله وسلم dit : «S’il existe en toi les quatre dispositions suivantes, ne te soucie pas de ce que tu auras raté en ce bas-monde : garder le dépôt qu’on t’a confié, dire des propos véridiques, avoir un bon comportement et manger une nourriture chaste [honnêtement gagnée].»(4)

 

Le savoir parfait appartient à , et notre dernière invocation est qu’, le Seigneur des Mondes, soit loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mouhammad, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Résurrection.

 

Alger, le 20 de Mouharram 1429 H,

correspondant au 27 janvier 2008 G.

 


(1) Rapporté par Al-Boukhârî (2083), d’après Aboû Hourayra رضي الله عنه.

(2) Al-Moundhirî l’a affilié à Aboû Dâwoûd (148/32), d’après Al-Kâşim ibn Moukhaymira. Al-Albânî l’a jugé haşane (bon) dans Sahîh At-Targhîb Wa At-Tarhîb (1721).

(3) Rapporté par : Aboû Dâwoûd (4832) et At-Tarmîdhî (2395), d’après Aboû Sa‘îd Al-Khoudhrî رضي الله عنه. Al-Baghwî l’a considéré haşane (bon) dans Charh As-Sounnah (468/6) et Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (7341).

(4) Rapporté par Ahmad dans son Mousnad (6652), d’après Abd ‘Allah ibn ‘Oumar رضي الله عنهما. Al-Haythamî l’a considéré haşane (bon) dans Madjma‘ Az-Zawâ’d (10/529). Authentifié par Ahmad Châkir (10/138) et Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (873).

 

Source :

 

http://ferkous.com/

 

Tag(s) : #Fatwas

Partager cet article

Repost 0