Des preuves aussi claires que la clarté du soleil !

Sais-tu Ô serviteur d'Allâh, que si tu oeuvres dans la fitnah (les troubles), alors :

 

chaque sang versé,

chaque bien amassé,

chaque honneur bafoué,

chaque ravage causé aux pays et aux populations,

chaque oppression infligée par les ennemis,

 

Sais tu Ô toi qui a participé à la fitnah, que tu en portes le fardeau et le péché ?! 

 

Car tu y a participé en participant à la fitnah !

 

(...Audio de 0 mn 34 à 2 mn 28 non traduit...)

 

N'allons-nous pas tiré une leçon de la Syrie ?!

N'allons-nous pas tiré une leçon de l'Irak ?!

N'allons-nous pas tiré une leçon du Yémen ?!

N'allons-nous pas tiré une leçon de la Tunisie ?!

N'allons-nous pas tiré une leçon de la Libye ?!

N'allons-nous pas tiré une leçon de l'Egypte ?!

 

Où est passée notre raison ?

Où est passée notre foi ?

 

Les preuves sont aussi claires que la clarté du soleil, concernant l'interdiction de se révolter contre le détenteur de l'autorité !

 

Les preuves sont aussi claires que la clarté du soleil, concernant l'interdiction de faire couler du sang !

 

Les preuves sont aussi claires que la clarté du soleil, concernant l'interdiction de se mêler aux troubles !

 

Les preuves sont aussi claires que la clarté du soleil, concernant le fait que la révolte contre le détenteur de l'autorité est la voie des khawarij, les imposteurs, les injustes, les haineux, les fanatiques !

 

Ne va-t-on pas craindre Allâh dans nos propres personnes ?

Ne va-t-on pas craindre Allâh dans le sang des musulmans ?

 

L'imam Ahmad رحمه الله a été emprisonné et frappé.

 

Certaines personnes sont alors venues à lui et lui ont dit : "Si tu le demandais à ceux-là, ils se révolteraient certes contre le gouverneur et le tueraient !"

 

Qu'a répondu l'imam Ahmad, tandis qu'il était en prison, qu'il a été frappé et torturé ?

 

Il a dit : "Non, par Allâh, le sang, le sang..."

 

C'est-à-dire que : Je n'oeuvrerai pas à faire couler du sang.

 

Et eux (les khawarij), la chose qui leur est la plus facile est de tuer des musulmans.

 

Certains d'entre eux disent même que si des millions de musulmans mouraient dans le but de libérer ces pays de leurs gouverneurs injustes, alors cela n'aura pas été du gâchis.

 

Très bien, alors vas-y toi et tue ta propre personne !

 

Et prends tes fils, tes filles et tes femmes et tue-les aussi !

 

Mais non !

 

Toi, tu te trouves plutôt dans des châteaux élevés et ce sont les enfants des musulmans qui se font tuer !

 

Explication de Al-bayqoûniyyah - cours 3 page 21 et 23-24 / Audio à partir de 50 mn 8 s

Traduit par Oum Suhayl

Publié par 3ilmchar3i.net

                   

 

تفريغ الدرس الثالث من شرح متن البيقونية

Cheikh Ahmad Ibn 'Umar Bâzmoul - الشيخ أحمد بن عمر بازمول

 
Source :
 
 
http://www.3ilmchar3i.net/
 

Partager cet article

Repost 0