De la cohabitation avec une épouse désobéissante

Cheikh Mohamed Ali Ferkous

 

Question :

Je vis en France et j’ai une épouse qui ne pratique pas la salât (prière) et qui écoute la musique. De plus, elle a exercé une influence négative sur nos enfants à cause de ses péchés. De ce fait, je l’ai menacé par le divorce à plusieurs reprises sans que cela n’engendre un intérêt ou un changement. Quelle est donc la manière la plus exemplaire pour se comporter avec elle ?

Réponse :

La Louange est à Allâh, Le Seigneur des mondes. Et que la prière et le salut soient sur celui qu’Allâh a envoyé en miséricorde pour l’univers, ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ses frères jusqu’au Jour de la Rétribution.

Cela dit :

Une femme qui a ces caractéristiques et ce qui en est relié tels que les défauts et les tares sur lesquels elle persiste, n’est pas apte à être l’épouse d’un mari qui veut se conformer aux jugements religieux, tant envers soi-même et envers sa famille.

 

Et quand toutes les méthodes religieuses sont expirées, dont l’exhortation, l’écart au lit et de la frapper sans lui nuire qui sont intimés dans Sa Parole سبحانه وتعالى :

﴿فَعِظُوهُنَّ وَاهْجُرُوهُنَّ فِي الْمَضَاجِعِ وَاضْرِبُوهُنَّ فَإِنْ أَطَعْنَكُمْ فَلاَ تَبْغُوا عَلَيْهِنَّ سَبِيلاً [النساء: 34]

Sens du verset :

 

Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d’elles dans leurs lits et frappez-les. Si elles arrivent à vous obéir, alors ne cherchez plus de voie contre elles﴿ [An-Nisâ’ (les Femmes) : v. 34] ; dans ce cas, il lui faudrait se désavouer de son agissement et ne pas l’agréer, ni elle ni ses actes, afin qu’il ne soit pas associé à la désobéissance vu son dire صلَّى الله عليه وآله وسلَّم : « Quand le péché est commis sur la terre, celui qui y est présent mais qui l’a détesté - et il a dit une fois “et qui l’a réprouvé” - il sera comme celui qui n’y a pas été présent, et celui qui n’y est pas présent mais qui l’a agréé, il sera comme celui qui y a été présent. »(1)

Et si malgré cela il ne peut pas continuer de vivre ainsi avec les péchés et les œuvres abominables, à cause desquelles la vie du musulman ne soit pas droite vu l’existence de ces péchés, dans ce cas, il lui incombe d’agir vers cette situation soit en demandant d’annuler l’acte de mariage conformément à son dire صلَّى الله عليه وآله وسلَّم : « Trois genres de personne invoquent Allâh mais on ne les exauce pas : un homme qui a une épouse sous sa responsabilité, qui est de mauvais caractère et de laquelle il n’a pas divorcé… »(2) ; soit en demandant le divorce par lequel il protège sa religion, et de lui demander de prendre ses enfants.

Et si elle refuse sous prétexte d’être leur nourrice et que le jugement [au tribunal] la soutient ; dans ce cas, il n’agrée pas son éducation afin qu’il ne soit pas associé à elle dans leur mauvaise prise en charge et leur formation. Dans ce sens, Allâh سبحانه وتعالى a dit à Noûh (Noé) عليه السلام après qu’il Lui ait demandé de sauver son fils qui était dans la désobéissance :

 

﴿قَالَ يَا نُوحُ إِنَّهُ لَيْسَ مِنْ أَهْلِكَ إِنَّهُ عَمَلٌ غَيْرُ صَالِحٍ فَلاَ تَسْأَلْنِ مَا لَيْسَ لَكَ بِهِ عِلْمٌ إِنِّي أَعِظُكَ أَنْ تَكُونَ مِنَ الْجَاهِلِينَ [هود: 46]

Sens du verset :

Il dit : Ô Noé, il n’est pas de ta famille car il a commis un acte infâme. Ne me demande pas ce dont tu n’as aucune connaissance. Je t’exhorte afin que tu ne sois pas du nombre des ignorants﴿ [s. Hoûd : v. 46]

Nous demandons à Allâh سبحانه وتعالى de guider ton épouse au droit chemin, qu’elle revienne à son bon sens et accomplisse sa responsabilité envers toi et tes enfants, et qu’Il renforce ta foi afin que tu fasses les bonne œuvres et réalise la crainte pieuse d’Allâh سبحانه وتعالى, avec le remerciement constant et la louange ininterrompuevu Sa Parole سبحانه وتعالى :

 

﴿وَإِذْ تَأَذَّنَ رَبُّكُمْ لَئِن شَكَرْتُمْ لأَزِيدَنَّكُمْ وَلَئِن كَفَرْتُمْ إِنَّ عَذَابِي لَشَدِيدٌ﴾ [إبراهيم: 7]

 

Sens du verset :

Et lorsque votre Seigneur proclama : Si vous êtes reconnaissants, très certainement j’augmenterai [Mes bienfaits] pour vous. Mais si vous êtes ingrats, Mon châtiment sera terrible﴿ [s. Ibrâhîm [Abraham] : v. 7]

C’est cela qui nous est apparu [de dire] suite à votre question et selon les détails cités.

Cela étant dit, la science parfaite est auprès d’Allâh qu’Il soit Très-Haut. Et notre dernière invocation est : Louange à Allâh, le Seigneur des mondes. Et qu’Allâh prie sur notre Prophète Mouhammad, sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu’au Jour de la Rétribution, et qu’Il les salue.

 


(1) Recueilli par Aboû Dâwoûd (4345), d’après Al-‘Ours ibn ‘Amîra Al-Kandi رضي الله عنه ; et jugé haşane (bon) par Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (689).

(2) Recueilli par : Al-Hâkim (3181), Al-Bayhaqî (20517), d’après Aboû Mouşâ Al-Ach‘arî رضي الله عنه, et authentifié par Al-Albânî dans Sahîh Al-Djâmi‘ (3075).

 

Source :

http://ferkous.com

Tag(s) : #Fatwas, #Mariage - divorce

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :