La certitude et l'absence de doute est une condition de validité des deux témoignages de foi

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Mou'adh Ibn Jabal (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n'y a aucune âme qui meurt en attestant de -La Ilaha Illa Allah- et en attestant que je suis le Messager d'Allah, ceci retournant vers un coeur plein de certitude sans qu'Allah ne lui pardonne ».


(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Jami n°5793)

L'imam Abder Rahman Ibn Hassan Al Cheikh (mort en 1285) a dit dans Fath Al Majid p 44:

Celui qui atteste de -La Ilaha Illa Allah- est celui qui prononce cette parole en connaissant son sens et en agissant par ce qu'elle induit que ce soit dans son for intérieur comme dans ses actes extérieurs.

Ainsi il faut forcément, pour les deux attestations de foi, la science, la certitude et agir par ce qu'elles induisent comme Allah a dit: -Sache qu'il n'y a pas d'autre divinité qui mérite d'être adorée par justice si ce n'est Allah- [Sourate Muhammad verset 19] et il a dit également: -Sauf ceux qui attestent de la vérité alors qu'ils savent- [Sourate Zoukhrouf n°43 verset 86].


Par contre le fait de prononcer cette parole sans comprendre son sens, sans en avoir la certitude et sans mettre en pratique ce qu'elle induit comme désaveu de l'association, comme sincérité dans les paroles et les actes (la parole du coeur et de la langue et les actes du coeur et des membres) alors ceci ne profite en rien par consensus.


عن معاذ بن جبل رضي الله عنه قال النبي صلى الله عليه و سلم : ما من نفس تموت تشهد أن لا إله إلا الله وتشهد أني رسول الله يرجع ذاك إلى قلب موقن إلا غفر الله لها
 
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الجامع رقم ٥٧٩٣)


Source :

 

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Rappels, #Tawhid

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :