La récitation du Coran de manière incorrecte

SHeikh Sâlih Âl-SHeikh (Qu’Allâh le préserve)

samedi 8 avril 2017, par Ismaïl Ibn Hâdî

Enregistrer au format PDF

 

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

Ceci fait partie des manquements en apparence. Le droit du Coran est qu’il soit lu correctement sans aberration, que le musulman cherche à améliorer sa récitation et les règles de récitation. Allâh – ta’ala– dit : « Récite le Coran, lentement et clairement. »  [1]

Et Il dit : « Quand donc Nous le récitons, suis sa récitation. » [2]

Sa signification, est qu’il faut que la récitation soit en fonction de la langue arabe, avec clarté et sans distorsion. Sur cette même ligne, il y a la supériorité de celui qui purifie son intention, comme cela a été rapporté par ‘Âicha (qu’Allâh l’agrée) qui dit : Le Messager d’Allâh (sallallahu ’alayhi wa salam) a dit : « Celui qui récite le Coran parfaitement est avec les généreux anges et celui qui le lit avec difficulté a deux récompenses. » [3] [4]

Notes

[1Coran, 73/8

[2Coran, 75/18

[3Unanimement reconnu authentique.

[4Al-Mindhâr fî Bayân Kathîr min al-Akhtâ’ ach-Châ-i’ah du SHeikh Sâlih Âl-SHeikh, p. 39 - 40.

Tag(s) : #Coran

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :