Ton intention ô serviteur d’Allâh ! Ton intention !

Shaykh Soulaymâne Ar Rouhaylî : Plutôt écoutez ô frères ! Le Prophète ﷺ a confiné l’état des gens en 4 (groupes), en fonction de l’intention.  Il ﷺ a dit : «la dounia est pour 4 groupes »- 4 types :

  • «Un serviteur à qui Allâh Azza wa Jall a accordé des biens et la science. Il sait qu’il y a en cela un droit pour Allâh et il maintient à travers cela ses liens de parenté et il craint à travers cela son Seigneur. Cela est la meilleure des stations.
  • Un serviteur à qui Allâh a accordé de la science mais Il ne lui a pas accordé des biens. Et il est sincère dans son intention, disant : «si j’avais des biens, j’aurais fait comme untel (qui en a)». De par son intention, ils sont alors égaux dans la récompense.
  • Et un serviteur à qui Allâh Azza wa Jall a accordé des biens et Il ne lui a pas accordé de science, il dilapide ses biens futilement, il n’y craint pas Allâh ni ne maintient à travers lui ses liens de parenté ni il ne reconnait à Allâh un droit en cela. Celui-là est alors dans la pire des stations.
  • Et un serviteur à qui Allâh n’a accordé ni bien ni science. Et il dit : «si j’avais de l’argent, j’aurais fait comme untel (le mauvais)». De par son intention, ils sont alors égaux dans le péché.

Méditez ô frères, l’effet de l’intention sur l’état (des gens). Le 1er a eu l’intention de faire le bien et il l’a fait : il est alors dans la meilleure des stations sur témoignage du Messager d’Allâh ﷺ. Le 2ème : il n’a pas de biens mais il a une bonne intention.

Il dit : «si j’avais des biens, j’aurais fait comme cet homme bon». Alors de par son intention, ils sont égaux dans la récompense, c’est-à-dire qu’il est récompensé comme celui qui a fait l’aumône dans le sentier d’Allâh, selon la parole la plus prépondérante des gens de science, et ce même si celui qui a fait l’aumône est plus élevé que lui, sur preuve de la parole du Prophète ﷺ alors celui-là est dans la meilleure des stations.

Quant au 3ème qui est un homme à qui Allâh a accordé des biens mais pas de science, il dilapide alors ses biens : il ne distingue pas le licite de l’illicite et il ne maintient pas les liens de parenté à travers lui et il n’y reconnaît pas le droit d’Allâh.

Celui-là est alors dans la pire des stations. Et un (4ème) homme à qui Allâh n’a octroyé ni biens ni science mais son intention est mauvaise ; il dit : «si j’avais des biens, j’aurais agi comme cet untel (le mauvais)» et alors leurs péchés sont égaux.

Ecoutez, ô frères, cette bonne annonce émanant du Prophète ﷺ montrant l’impact de l’intention sur les situations. Le Prophète ﷺ a dit : «celui qui se met au lit et qui met comme intention de se lever pour prier dans la nuit puis que le sommeil l’a emporté jusqu’au matin, il lui est inscrit ce qu’il mit comme intention et son sommeil est une aumône pour lui venant d’Allâh».

 

Celui qui se met au lit, et a mis comme intention au moment de dormir de se réveiller en fin de nuit afin de prier pour Allâh Azza wa Jall.

Puis, le sommeil l’emporta jusqu’au matin, il ne s’est réveillé que lorsque le muadhîn a lancé l’appel pour la prière du fajr. Quelle est sa bonne annonce ? Il lui est inscrit ce qu’il avait mis comme intention. S’il avait pour intention de prier 11 rakaas, il lui est inscrit la récompense de 11 rakaas. S’il avait pour intention de prier 7 rakaas, il lui est inscrit la récompense de 7 rakaas.

Puis, ô frères, regardez ce qui est mis en vis-à-vis : le Prophète ﷺ a dit «si deux musulmans se rencontrent avec leurs sabres, le tueur et le tué seront au feu». Ils dirent : «ô Messager d’Allâh, oui pour le tueur mais qu’en est-il du tué ?».

Il répondit : «il était désireux de tuer son frère». Deux sabres qui se croisent, chacun d’eux voulait tuer son frère. Et l’un devança l’autre : le tueur est au feu car il a tué son frère et celui qui est tué est au feu car il voulait tuer son frère. Et il se mouvait pour cela et il a dégainé et levé son sabre contre son frère.

 

Source :

 
http://cerclesciences.fr/
 
Tag(s) : #Acte d'Adoration

Partager cet article

Repost 0