Dawrah Sheikh Salim Bâmahrez 04/11/2017
Le prophète a dit :
"Le croyant fort est plus aimé auprès d'Allah que le faible"
(Dans les 2 cas il y’a du bien)
Il a également dit :
"...Sois attentif à tout ce qui t'est utile et demande l'aide d'Allah, mais ne baisse pas les bras. Si un malheur te touche, ne dis pas :
"Ah ! Si j'avais fait ceci ou cela"
Mais dis plutôt : "C'est Allah qui m'a prédestiné cela et ce qu'Il a voulu est arrivé."
Car l'emploi de « Si» par regret ouvre les portes aux œuvres du diable."
 
Le sens de "fort" dans le hadith vise la force de la foi et non pas la force physique.
Les croyants faibles : ils ont la base mais ils ont une faiblesse dans la science, dans la foi (...) ils sont moins aimé d'Allah mais cela ne veut pas dire qu'Allah ne les aiment pas !
(Le Sheikh a ensuite cité un verset)
 
La force du croyant se divise en 4 :
1- la force dans la foi et la science religieuse. La force de sa foi vient de sa science religieuse et la science religieuse vient de la foi
2- la force dans les œuvres et l'application de la science (ceci est le résultat de la force de la foi et la science)
3- la force dans l'utilité à lui-même et aux autres parmi les musulmans (serviable etc..) et ceci est le résultat des 2 forces cité plus haut
4- la force dans sa patience (mais également être un soutien pour tes frères musulmans, les encourager à patienter ...)
 
Tous ces points sont rassemblés dans une sourate.
L'imam ash Shafi'i a dit à son sujet :
"Si Allah n'avait révélé que cette Sourate, elle aurait suffi."
Cette Sourate c'est Sourate Al 'Asr
 
Allah à commencer cette Sourate (Al ‘Asr) par :
"و العصر ".
"Par le Temps !"
Il y a en cela la grandeur de l'une de créature d'Allah, Allah jure par ses plus grandes créatures ce qui prouve la puissance du Créateur.
Le fait qu'Allah jure par ce qu'Il veut ceci est propre à Lui, contrairement aux créatures.
Ce qui est voulu par "العصر" "le Temps" c’est : soit la période, soit le temps.
 
انّ الانسان لفي خسر
"L'homme est certes, en perdition"
Tous les êtres humains sont en perdition, c'est une généralité.
إلاّ
"Sauf "
Ici il y'a une exception faite à ceux qui ont répondu à l'appel d'Allah et on atteint la réussite sinon le reste... Ils sont dans la perdition.
الَّذِين آمنوا
"ceux qui croient"
C'est-à-dire ceux qui ont la foi. La première cause de réussite c'est la foi. Le croyant qui croit fermement aux 6 piliers de la foi après avoir eu la foi aux 5 piliers de l'islam. Cette personne est croyante en fonction de la force de sa foi en ces piliers et sa mise en pratique.
وعملوا الصَّالِحَات
"Font de bonnes œuvres"
Il n'y a aucun bien dans une foi ou il n'y a pas d'application comme il n'y a aucun bien dans une mise en pratique sans foi. Les bonnes œuvres découlent de la science bénéfique. Toutes sciences que tu ne mets pas en application n'ai en aucun cas un bien. Il n'existe pas un savant qui est juste savant dans sa tête. Un savant connaît et met en pratique ce qu'il enseigne. Comment peux-tu connaître des choses sans les appliquer ? (...)
وتواصوا بالحق
"Se recommandent la vérité"
Ceci est la troisième cause du sauvetage. La vérité c'est-à-dire : ce n'est autre que la religion d'Allah, commençant par l'arrestation de foi jusqu'à retirer un objet gênant du chemin. 
(Citation du hadith : la foi se divise en plusieurs branche)
Chacun d'entre nous a besoin de conseil et personne ne peut prétendre le contraire sauf les prophètes et messagers. 
Aujourd'hui je te conseil et demain tu me conseil, le musulman doit être le miroir de son frère. Le conseil doit être conforme à la religion, a la vérité et au bien. 
(Le Sheikh demande dans l'assemblée)
Une personne qui a eu la foi ferme, elle a mis en application la science qu'elle avait et a propagé cela, est-ce que cette personne a concrétisé toutes les causes pour se protéger du feu ? 
Le Sheikh dit qu'il faut ajouter à cela la patience sur la foi, sur la religion et ce jusqu'à la mort !
Car si la personne perd patience, il est possible qu'elle meure sur autre chose que la religion ! C’est pour cela que nous devons nous enjoindre la patience les uns les autres jusqu'à ce que l'on meure sur la religion et à partir de ce moment-là on sera protégé in chaa Allah.
 
🔊 Sheikh Salim Bâmahrez qu’Allah le préserve
Le 04/11/2017 à Roubaix
Image associée
 
Il prophète a dit :
« ...Sois attentif à tout ce qui t'est utile »
C’est-à-dire dans la foi, la science…
 
« Et demande l'aide d'Allah »
Tu n’arriveras à œuvrer que si Allah t’aide, celui qui demande l’aide d’Allah, Allah lui donne le succès.
 
« Mais ne baisse pas les bras »
Tu dois rester ferme dans tes causes, dans ce que tu recherches, dans ce que tu veux, ne baisse pas les bras et recherche l’aide d’Allah jusqu’à parvenir au niveau de foi le plus élevé afin de faire partie des croyants les plus fort.
Il se pourrait que malgré toutes tes causes tu obtiennes autre chose que ce tu as visé, à ce moment-là ne regrette pas et ne sois pas déçu.
 
Ne dis pas "Ah ! Si j'avais fait ceci ou cela" Mais dis plutôt : "C'est Allah qui m'a prédestiné cela et ce qu'Il a voulu est arrivé."
(…) Il se peut que tu aies perdu des choses pour lesquelles tu as été triste mais qu’en vérité leur perte était un bien pour toi.
(Sheikh cite un exemple ; celui dans sourate al Kahf, dans l’histoire de Moussa, lorsque al Khidr a tué le jeune homme, Al Khidr l’a informé par la suite que c’était un non croyant et qu’il risquait d’égarer ses parents. -la perte de cet enfant était donc un bien-)
 
🔊 Sheikh Salim Bâmahrez qu’Allah le préserve
Le 04/11/2017 à Roubaix
 
Quelques notes du cours que Sheikh Salim Bâmahrez qu’Allah le préserve a donné le 04/11/2017 après la prière du Dohor à Roubaix
 
Source :
 
http://shajaratulislam.blogspot.fr/
Tag(s) : #Rappels

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :