Cheikh Abdel-Razacq Al-Badr

 « nous dénigrons notre époque alors que c’est en nous que le dénigrement se trouve».

C’est comme si l’Homme, lorsqu’il dénigre l’époque, voulait par cela se dédouaner de sa propre responsabilité. Alors que l’époque n’est maître de rien. Mais toi, tu es un serviteur, responsable devant Allâh Azza wa Jall, et on exige de toi d’adorer Allâh Azza wa Jall quelle que soit la situation : une adoration exigée que ce soit dans l’adversité, dans la prospérité, durant les troubles… et toi, tu te trouves dans une demeure d’épreuves et en fonction des diverses épreuves, comment tu vas adorer Allâh dans tous les cas, comment tu te réfugieras auprès d’Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà.

Beaucoup s’affaire à dénigrer l’époque au lieu de se blâmer eux-mêmes, alors que la lacune se trouve en eux, que le blâme est sur eux et que c’est eux qui auront des comptes à rendre. Il doit donc œuvrer à se rectifier, quelle que soit l’époque, et observer l’adoration exigée de lui dans la situation et l’époque en lesquelles il se trouve. Il concrétise alors cette adoration en patientant et en comptant sur la récompense d’Allâh.

(L’auteur) ajouta : « et notre époque n’a point d’autre dénigrement que nous» : dans le sens où le dénigrement est en nous, nous les gens de l’époque, et non l’époque elle-même.

Source :

http://cerclesciences.fr/

Tag(s) : #Vidéos

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :