Comment atteindre le recueillement en prière ?

Question : comment puis-je chasser les insufflations durant la prière et y atteindre le recueillement ?

Shaykh Soulaymâne Ar Rouhaylî : atteindre le recueillement nécessite de lutter. La règle étant que plus une chose est importante et plus il est difficile de l’atteindre. Difficile mais pas impossible.

L’affaire exige donc de lutter. Quant à ce qui aide à atteindre le recueillement, nous avons :

  • Premièrement : de déterminer, à ton intention, une portion de prières surérogatoires à prier chez toi, là où personne ne peut te voir. Prie chez toi là où personne ne peut te voir, même si c’est en fin de nuit. Cela fait partie de ce qui t’aidera à atteindre le recueillement, jusqu’à ce qu’il te devienne naturel.
  • Il y a également, comme l’ont dit les savants, de faire précéder une prière surérogatoire à une obligatoire. N’entre donc pas directement dans la prière obligatoire, précède la d’une surérogatoire que ce soit chez toi ou à la mosquée. Les savants ont dit que cela amenait le cœur à être présent durant la prière.
  • Il y a aussi de réaliser le sens de ce que tu dis en prière. Quand tu dis « Allâhou Akbar », tu es conscient de sa signification. Lorsque tu vas en inclinaison et que tu t’inclines soumis à Allâh disant « sobhâna Rabbiya al ´adhîm », tu as présent à l’espritle sens d’al ‘adhîm et comment puis-je m’éloigner avec le cœur de Celui qui est al ´adhîm? Et ainsi de suite pour le reste de la prière.
  • Il y a de te souvenir de ta station devant Allâh. Là, tu es devant Allâh mais demain, tu seras devant Lui sans qu’il n’y ait d’interprète entre toi et Allâh. Il te parlera Sobhânahou wa Ta’âlã. Sois en donc conscient, cela aide au recueillement.

Ensuite, tu te dois de lutter : satan ne te lâchera pas, tant que tu seras en vie, il ne te lâchera pas. Comme l’a dit Ibn l-Qayyîm « satan observe le cœur du serviteur et y pénètre par là où il peut ». Les gens prient dans un seul et même rang et le cœur de la majorité d’entre eux n’est guère présent, mais ils ne sont pas distraits par une seule et même chose :

  •  celui qui aime la science, satan vient à lui avec la science. Quand le serviteur dit « Allâh Akbar », satan lui vient en soulevant un point religieux « regarde, ici il y a quelques ambiguïtés et qui peuvent être solutionnées par ceci ou même cela »… et dès que le serviteur a clôturé la prière en saluant, le point religieux soulevé disparaît.
  • Et celui qui aime le football, satan vient à lui avec le football ; celui qui aime cuisiner, il vient à lui avec la cuisine ;

satan vient à chacun selon que ce qu’il observe, jusqu’à ce que son cœur soit distrait de sa prière. Ainsi, l’affaire nécessite de lutter. Dès que satan prend possession de son cœur, l’Homme le lui reprend et il cherche refuge auprès d’Allâh contre satan le lapidé.

Et sache que la prière ne te sera point établie avec rectitude jusqu’à ce que tu luttes et patientes d’une longue patience. Tu parviendras au recueillement qui est le plus sublime des bienfaits d’ici-bas, une délectation sans pareil. Certains salafs en disaient « Nous vivons une telle vie de plaisirs (dans l’adoration d’Allâh), que si les rois le savaient, ils nous combattraient par l’épée pour nous la prendre». Cela nécessite donc de lutter.

Source :

http://cerclesciences.fr/

Tag(s) : #Fatwas, #Prière

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :