La demande de pardon après avoir terminé les bonnes actions

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Il est mentionné dans de nombreux textes du Coran et de la Sounna qu'il est légiféré de demander le pardon d'Allah après avoir terminé une bonne action.
Quelle est la sagesse derrière cela ?

Cheikh Al Islam Ibn Taymiya (mort en 728 du calendrier hégirien) a dit : « Certes même si le serviteur fait des efforts autant qu'il le peut, il ne peut s’acquitter complètement du devoir qu'Allah lui a imposé et ainsi il n'a pas d'autre alternative que de demander pardon après chaque acte d'obéissance ».


(Majmou' Al Fatawa 10/580)

Voici quelques textes sur le sujet :

Allah a dit dans la sourate Al Baqara n°2 verset 199 à la fin des versets concernant le hajj (traduction rapprochée du sens du verset): « Ensuite déferlez par où les gens déferlèrent, et demandez pardon à Allah. Car Allah est Pardonneur et Miséricordieux ».


قال الله تعالى : ثُمَّ أَفِيضُوا مِنْ حَيْثُ أَفَاضَ النَّاسُ وَاسْتَغْفِرُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَحِيمٌ
(سورة البقرة ١٩٩)


Allah a dit dans la sourate Al Dhariyat n°51 versets 17 et 18 à propos de ses serviteurs pieux (traduction rapprochée du sens des versets): « Ils dormaient peu la nuit (*) et aux dernières heures de la nuit ils imploraient le pardon ».

(*) C'est à dire qu'ils adoraient Allah que ce soit par la prière, la récitation du Coran, le rappel d'Allah, l'invocation...
(Tefsir Sa'di p 809)
 

قال الله تعالى : كَانُوا قَلِيلا مِّنَ اللَّيْلِ مَا يَهْجَعُونَ / وَبِالأَسْحَارِ هُمْ يَسْتَغْفِرُونَ
(سورة الذاريات ١٧ و ١٨)



D'après Thawban (qu'Allah l'agrée) : Lorsque le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) terminait sa prière il demandait pardon à trois reprises.


(Rapporté par Mouslim dans son Sahih n°591)


عن ثوبان رضي الله عنه قال : كان رسولُ اللهِ صلَّى اللهُ عليه وسلَّمَ إذا انصرف من صلاتِه استغفر ثلاثًا
(رواه مسلم في صحيحه رقم ٥٩١)



D'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit:

« Celui qui fait les ablutions puis dit: -Gloire et louange à Toi ô Allah. Il n'y a pas de divinité méritant d'être adorée en dehors de Toi. Je te demande pardon et je me repens auprès de Toi (*)-, cette parole est écrite dans un parchemin qui est cacheté et il ne sera pas ouvert jusqu'au jour de la résurrection ».


(Rapporté par Nasai et authentifié par Cheikh Albani dans la Silsila Sahiha n°2333)

(*) En phonétique : Sobhanaka Allahoumma Wa Bihamdik La Ilaha Illa Anta Astaghfirouka Wa Atoubou Ilayk

En arabe :

سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَ بِحَمْدِكَ لاَ إِلَهَ إِلاَّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَ أَتُوبُ إِلَيكَ


 
عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : من توضأ ثمّ قال : سُبْحَانَكَ اللَّهُمَّ وَ بِحَمْدِكَ لاَ إِلَهَ إِلاَّ أَنْتَ أَسْتَغْفِرُكَ وَ أَتُوبُ إِلَيكَ كُتِب في رق ثمّ طُبَع بطابع فلم يكسر إلى يوم القيامة
(رواه النسائي و صححه الشيخ الألباني في السلسلة الصحيحة رقم ٢٣٣٣)
 

Source :

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Rappels

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :