L’aumône versée éteint la colère d’Allah et repousse la mauvaise mort

La première question de la Fatwa numéro ( 18860 )

📝 Question  : Je sollicite votre Eminence pour m'indiquer la signification de ce hadith du Prophète (ﷺ) ;  L’aumône versée éteint la colère d’Allah et repousse la mauvaise mort. Qui a rapporté ce hadith et quel en est le degré d'authenticité et que signifie: la mauvaise mort, et peut-on y inclure celui qui néglige sa prière, ou bien est-ce que ses péchés sont plus grands encore que cela ?

📝Réponse  : L'aumône faite pour Allah, à l'exclusion de toute autre considération, entraine la bénédiction d'Allah pour Son serviteur, car la bénédiction est l'inverse de la colère; ainsi, l'aumône éteint la colère d'Allah au même titre que l'eau éteint le feu.

( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 231)

Quant à ce qui est entendu par (la mauvaise mort): que cette mort ait été causée par un péché ou une transgression des règles divines, qu'Allah nous en préserve, car la mauvaise mort est une sorte de châtiment d'Allah; ainsi, si celui qui néglige sa prière meurt sans s'être repenti, il subit cette menace.

Quant à celui qui ne prie guère, il est considéré comme mécréant majeur, selon le plus plausible des courants des savants, selon cette parole du Prophète (ﷺ) : Entre l’homme, la mécréance et le polythéisme, il y a l’abandon de la prière. Rapporté par Mouslim dans son "Sahîh" et cette parole du Prophète (ﷺ) : Ce qui fait la différence entre nous et eux, c'est la prière. Quiconque l’abandonne devient alors mécréant. Rapporté par l'imam 'Ahmad, Abou Dâwoud, At-Tirmidhî, An-Nasâ'î et Ibn Mâdja d'après une chaine de référence authentique.

L'aumône doit donc être effectuée, tout en accomplissant les actes prescrits, en observant les interdits, en veillant que l'aumône soit versée à partir d'argent licite et pour la face d'Allah, exclusivement, pour repousser ainsi de la personne la mauvaise mort, et faire gagner à la personne la guidée d'Allah vers la bienfaisance, et le secours d'Allah pour qu'il accomplisse tout acte de dévotion à même de lui assurer la bénédiction d'Allah, car l'aumône repousse les fléaux en compensant les péchés qui engendrent le courroux d'Allah et Son châtiment.

Ce hadith a été rapporté par At-Tirmidhî dans (Al-Djâma` As-Sahîh; volume 3; page 52, numéro 664), sous le chapitre: la Zakât selon les termes: L’aumône versée éteint la colère d’Allah et repousse la mauvaise mort. At-Tirmidhî a dit: hadith jugé Hassan Gharîb (un bon Hadith qu'il est étrange qu'il vienne de cette chaîne de narration), selon cette version.

( Numéro de la partie: 3, Numéro de la page: 232)

Ibn Hibbân l'a rapporté dans son (Sahîh sous le numéro 3309, volume 8; page 104). Et il a été rapporté par At-Tabarânî dans (Al-Mou`djam Al-kabîr-le grand glossaire-, sous les numéros 8014 et 1018) et il a dit: Sa transmission est bonne. Il l'a aussi rapporté dans (Al-Mou`jam Al-Awssat sous les numéros 943 et 3450). Et il a également été rapporté dans (Al-Mou`jam As-saghîr, page 255; volume 1). Et il a été cité par Al-Baghaoui dans (Charh As-Sunna, volume 5, page 133, numéro 1634).

Et il a été rapporté par Al Haythamî dans (Madjma` Az-Zawâ'id, volume 3 page 115); et il a dit: sa transmission est bonne. Et il a été rapporté par Al-Mondhrî dans (At-Targhîb Wat-Tarhîb; volume 2; page 31), d'après la voie de Mou`âwiya ibn Hayda et il a dit: cette chaine contient Sadaqa ibn `Abd-Allah As-Samîn et il est recevable comme transmetteur. Et il a été rapporté par Al-Hâkim dans (Al Moustadrak) et par Ibn Abî Ad-Douniyâ dans (Qadâ' 'Al-hawâ 'idj).

Ce hadith a donc été transmis selon plusieurs voies, dans une version plus ou moins longue d'après `Abd-Allah ibn Dja`far, Abou Sa`îd Al-Khoudrî, `Abd-Allah ibn `Abbâs, `Omar Ibn Al-Khattâb, `Abd-Allah ibn Mass`oûd, Abou Oumâma, Anas ibn Mâlik et Mou`âwiya ibn Hayda.

Et ces voies ne sont pas exemptes de faiblesse ainsi que l'ont dit les savants-guides du Hadith. Mais ce hadith bénéficie de l'existence de preuves qui le renforcent. De plus, la variété de ses voies de transmission lui confère une qualité comparable à celle de "hassan" (bon), pour un autre hadith.

Qu'Allah vous accorde la réussite et que les prières et le salut soient sur notre Prophète Mohammad, ainsi que sur sa famille et ses compagnons.

📋 Le Comité Permanent des Recherches Scientifiques et de la Délivrance des Fatwas (Al-Iftâ')

www.alifta.net

œuvrons ensemble pour الله afin de remplir notre balance de hassanetes et espérer l'accès au paradis

Profitons de cette vie pour participer aux financement de ses différents projets :
 

Aidons une famille en Algérie à finir de construire sa maison

http://muslimsadaquah.fr/2020/04/aidons-une-famille-en-algerie-a-finir-de-construire-sa-maison.html

Opération Aïd El Adha 2020 en Algérie

http://muslimsadaquah.fr/2020/05/offrir-un-mouton-pour-l-aid-al-adha-2020.html

Opérations kits scolaires pour les plus démunis en Algérie :

http://muslimsadaquah.fr/2020/07/operations-kits-scolaires-pour-les-plus-demunis-en-algerie.html

Aidez-nous à achetez une camionnette pour les actions de l'association :
 
 
Aidez une famille qui à une grosse dette :
 
 
Offrir une omra pour un couple en Algérie :
 
 
Offrir un Colis alimentaires aux plus démunis :
 
Offrir un réfrigérateur aux plus démunis :
 
 
Offrir un Climatiseur aux plus démunis
 
 
Donnez votre Zakat Maal en Algérie :
 
Pour toute question veuillez me contactez par mail : muslimsadaquah@gmail.com
 
Sache, cher frère, chère sœur qu’une aumône n’a jamais diminué une richesse, en effet le Messager d’Allah (صلّى الله عليه و سلّم) a dit : « Jamais aumône n’a rien diminué d’une richesse ». {Mouslim ~ n°659
 
Ouqba Ibn Âmir où il dit que : J'ai entendu le Messager -à lui le salut et la paix- dire : « Chaque personne restera sous l'ombre de son aumône jusqu'à ce que le jugement soit rendu entre les gens »
Ibn Hibban et Al-Hakim, Authentifié par Sheikh Al-Albani
Tag(s) : #Fatwas

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :