Tenir cette braise dans l’aisance et l’adversité

Shaykh Al Oseymî : que signifient « des jours de patience » et « empoigner une braise» ?
C’est à dire des jours où s’attacher fermement à la religion sera difficile, à cause de la tentation de l’aisance ou de l’adversité. Cela ne concerne donc pas exclusivement la tentation des souffrances, celles au caractère âpre et difficilement supportable. Cela inclut également la tentation de l’aisance.
Ainsi, il sera difficile au serviteur de s’attacher fermement à la religion sur laquelle il se trouve.

Calque cela en considérant l’état des gens : lorsque l’un d’entre eux pénètre à la mosquée, au lieu de se saisir d’un mushaf, c’est son téléphone portable que tu le vois empoigner après avoir accomplir une prière surérogatoire.

Tu le vois parcourir les sites internet, alors qu’il est à la mosquée à attendre la prière, suivant les informations, perdant son temps dans ce qui ne lui profite guère. Ou alors cela peut s’avérer utile le concernant, mais pas en ce moment, ce moment où le serviteur devrait s’affairer à prier.


Le Prophète ﷺ a certes dit « Les anges prient pour la personne tant qu’elle reste dans l’endroit où elle a prié en disant :  »ô Allâh, pardonne-lui, ô Allâh fais-lui miséricorde » et ce tant que n’émane pas un hadath d’elle» ; or, fait partie des hadaths que de s’occuper, dans les mosquées, avec les portables dans ce qui ne contient aucune utilité (1).

Ainsi, le serviteur s’en voit privé par cette cause. Tu le vois ouvrir des liens contenant des photos illicites sur des sites qu’ils appellent sites informatifs ; puis il en ouvre un deuxième contenant médisance et colportage ; puis un troisième avec des choses illicites et ce même si son but n’est pas de tomber sur ces choses interdites.

Mais son laisser-aller et le fait que cela émane de lui dans la mosquée fait partie des hétérodoxies religieuses dans la mosquée. Le serviteur est de ce fait privé de la prière et de l’invocation des anges en sa faveur. Et il s’agit là d’une affaire énorme : que l’Homme se voit privé, à cause de cet acte, d’un moment bénéfique, dans lequel il peut se tourner vers Allâh et espérer la prière et l’invocation des anges.


Et cela fait partie « des jours de patience » et « empoigner une braise». Tu sors de la mosquée en ayant une centaine ou même milliers de messages, ou même ce WhatsApp-là. Tout cela entre dans la tentation en des jours de patience, empoignant une braise.


Un homme m’a raconté qu’il inspectait du regard la mosquée, il était resté en arrière après la prière. Il vit un groupe de gens qu’il connaissait, des gens qui lisaient le Qur’ân, chacun dans un coin. Son regard s’arrêta sur l’un d’eux, il remarqua qu’il ne s’était pas installé à sa place habituelle. Lorsqu’il se leva pour voir ce qu’il se passait, il vit qu’il était au bout de la mosquée, tenant son portable et parcourant les sites internet. Au lieu d’être assis à lire le Qur’ân, durant ce moment compris entre le maghrib et le ichâ’, cela lui étant devenu pesant, il se mit à parcourir les sites internet.
Cela te montre donc la réalité « des jours de patience » et « empoigner une braise». Il ne s’agit pas seulement de situations douloureuses et pénibles à supporter : parfois, le musulman peut mieux supporter ce type de situation que patienter lors des moments d’aisance. Cela a été mentionné par AbderRahmân bn ‘Awf, qu’Allâh l’agrée.

(1) Voir le sens du hadath ici : http://cerclesciences.fr/coupe-court-a-linvocation-anges-faveur-apres-priere/

(2) Hadîth : « Certes, vous aurez à vivre des jours de patience. Cela sera alors comparable à empoigner une braise. Celui qui œuvrera en ces jours aura une récompense cinquante fois aussi importante que celle d’autres faisant la même œuvre que vous ». Ils dirent : « ô messager d’Allâh ! La récompense de cinquante d’entre nous ou d’entre eux ? ». Il répondit : « plutôt la récompense de cinquante d’entre vous ». (Cité par Abou Dâoud, 4341 ; Ibn Majah, 4014 et vérifié par al-Albani dans as-Sahîha, 494 assorti d’éléments qui le corroborent)

 

Source :

http://cerclesciences.fr

Tag(s) : #Fatwas

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :