L'importance de corriger les injustices que l'on a pu commettre avant de mourir
 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Houreira (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Qu'Allah fasse miséricorde à un serviteur qui avait commis une injustice envers son frère (1) au niveau de l'honneur (2) ou de l'argent (3) et lui demande pardon avant qu'il ne meurt car alors il n'y aura plus de dinar ou de dirham (4).
S'il possède des bonnes actions alors il sera pris de ses bonnes actions (5) et s'il n'en possède pas ils mettront une partie de leurs péchés sur lui (6) ».


(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°2419 qui l'a authentifié et il a également été authentifié par Cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

(1) C'est à dire envers son frère ou sa soeur de religion.

(2) C'est à dire qu'il a prononcé des paroles qui portent atteinte à son honneur.

(3) C'est à dire qu'il lui a volé de l'argent, ne lui a pas donné son salaire, ne lui a pas rendu de l'argent prêté...

(4) C'est à dire que le jour du jugement il ne sera plus possible de régler les conflits avec une compensation financière.

(5) C'est à dire qu'il sera pris de ses bonnes actions qui seront données aux gens envers qui il avait été injuste.

(6) C'est à dire que les gens envers qui il avait été injuste dans la vie d'ici-bas vont mettre leurs péchés sur lui.

(Voir Touhfatoul Ahwadhi Charh Sounan Tirmidhi)


عن أبي هريرة رضي الله عنه قال النّبي صلّى الله عليه و سلّم : رَحِمَ اللهُ عبدًا كانت لأخيهِ عندَهُ مَظلِمَةٌ في عِرضٍ أو مالٍ فجاءَهُ فاسْتَحَلَّهُ قبل أنْ يُؤخَذَ وليسَ ثَمَّ دينارٌ ولا دِرْهَمٌ فإنْ كانت لَه حَسَناتٌ أُخِذَ مِن حَسَناتِهِ وإنْ لم تَكُن لَه حَسَناتٌ حَمَّلُوهُ عليه مِن سَيِّئاتِهِم
(رواه الترمذي في سننه رقم ٢٤١٩ و صححه و صححه أيضاً الشيخ الألباني في تحقيق سنن الترمذي)

Source :

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Rappels

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :