Ils sont passés vers un âne mort...
 

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Qays Ibn Abi Hazim : 'Amr Ibn Al 'As (qu'Allah l'agrée) marchait avec un groupe de ses compagnons lorsqu'ils sont passés vers un âne mort alors il a dit : Je jure par Allah ! Que l'un d'entre vous mange de celui-ci (1) jusqu'à ce qu'il remplisse son ventre est meilleur que de manger la viande d'un musulman (2) ».


(Rapporté par Boukhari dans Al Adab Al Moufrad n°736 et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Al Adab Al Moufrad n°565)

(1) C'est à dire qu'il mange la chair de cet âne mort.

(2) C'est à dire en faisant de la médisance.

L'imam Boukhari (mort en 256 du calendrier hégirien) a classé ce hadith dans son ouvrage Al Adab Al Moufrad dans le chapitre sur la médisance.


La médisance est le fait de dire d'un musulman, en son absence, une chose qu'il n'aimerait pas entendre même si cette chose est vrai.
 


عن قيس بن أبي حازم قال : كان عمرُو بنُ العاصِ رضي الله عنه يسيرُ مع نفرٍ من أصحابِه فمرَّ على بغلٍ ميِّتٍ فقال : واللهِ ! لأن يأكُلَ أحدُكم من هذا حتَّى يملأَ بطنَه خيرٌ من أن يأكُلَ لحمَ مسلمٍ
(رواه الإمام البخاري في الأدب المفرد رقم ٧٣٦ و صححه الشيخ الألباني في صحيح الأدب المفرد رقم ٥٦٥)
 

Source :

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Rappels

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :