Ibn Qayyîm al-Djawziyyah (rahimahullâh)

mardi 22 juillet 2014, par Ismaïl Ibn Hâdî

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

« Il y a sept catégories de personnes qu’Allâh accueillera sous Son ombre au jour où il n’y aura d’ombre que la Sienne : un dirigeant juste ; un jeune qui a grandi dans l’adoration d’Allâh - le Puissant et Majestueux ; un homme dont le coeur est attaché aux mosquées ; deux personnes qui s’aiment pour Allâh, qui se rencontrent pour cette raison et se quittent sur le même sentiment ; un homme qu’une femme d’une grande beauté et de statut social important appelle à elle et qui refuse en disant : « Je crains Allâh » ; une personne qui donne en charité si discrètement que sa main gauche ignore ce qu’a donné sa main droite ; et une personne qui évoque Allâh dans la solitude et dont les yeux débordent. » [1]

Si les sept catégories de personne à qui Allâh offrira son ombre par l’ombre de Son Trône - explique Ibn al-Qayyîm - ont mérité ce privilège, c’est grâce à la perfection de la patience dont ils ont fait preuve devant une épreuve qui leur était véritablement difficile.

Assurément, toutes les sortes de patience énoncées dans ce hadîth sont difficiles pour l’âme ; que ce soit celle dont fait preuve la personne qui détient le pouvoir pour être juste dans son partage des droits et dans ses jugements, quand il est content et quand il est en colère ; celle dont fait preuve le jeune pour adorer Allâh et contredire ses passions ; celle dont fait preuve la personne pour se rendre assidûment à la mosquée ; celle dont fait preuve la personne pour faire l’aumône avec tant de discrétion que sa main gauche ignore ce que sa main droite donne (ou offre) ; celle dont fait preuve la personne chaste pour ne pas commettre l’adultère malgré la grande beauté et le haut rang de la femme qui cherche à l’attirer vers elle ; celle dont fait preuve les deux personnes pour s’aimer en Allâh quand elles sont ensembles et quand elles se séparent ; celle dont fait preuve la personne qui pleure par crainte d’Allâh en dissimulant cette émotion aux gens. Si par contre, Allâh a prévu les châtiments les plus terribles pour le vieillard adultère, le souverain menteur et le pauvre vaniteux, c’est parce qu’il leur est facile de patienter face à ces tentations, puisque leur âme réagit faiblement à la tentation de les commettre, et donc leur refus de prendre patience devant ces interdits bien que cela soit une chose facile pour eux (de par leur âge avancé) est une preuve de rébellion contre Allâh et de leur impertinence à Son égard. [2]

Notes

[1Rapporté par al-Bukhârî et Muslim

[2’Ouddat us-Sâbibirîn wa dhakhîrat uch-Châkirîn de Ibn al-Qayyîm - contrôlé par Bakr Abdullâh Abû Zaîd, p.165-166

Source :

https://twitter.com/manhajulhaqq

Œuvrons ensemble pour الله afin de remplir notre balance de hassanetes et espérer l'accès au paradis

Profitons de cette vie pour participer aux financement de ses différents projets :
 

Aidons une famille en Algérie à finir de construire sa maison

http://www.salafidunord.com/2020/04/aidons-une-famille-en-algerie-a-finir-de-construire-sa-maison.html

 
Aidez-nous à achetez une camionnette pour les actions Humanitaire en Algérie :
 
 
Offrir un mouton pour l'Aïd Al Adha 2020
 
 
Aidez une famille qui à une grosse dette
 
 
Offrir une omra pour un couple en Algérie
 
 
 
Offrir un réfrigérateur aux plus démunis :
 
 
Offrir un Climatiseur aux plus démunis
 
 
Donnez votre Zakat Maal en Algérie :
 
Pour toute question veuillez me contactez par mail : muslimsadaquah@gmail.com
 
Sache, cher frère, chère sœur qu’une aumône n’a jamais diminué une richesse, en effet le Messager d’Allah (صلّى الله عليه و سلّم) a dit : « Jamais aumône n’a rien diminué d’une richesse ». {Mouslim ~ n°6592}
Tag(s) : #Croyance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :