Cheikh Oussaamah ibn Abdillah Khayaat


Vendredi 10/11/1424 (2/1/2004)

 

 

 

O serviteurs d'Allah !


Craignez Allah d'une crainte véritable, et accomplissez les actions grâce auxquelles vous serez sauvés demain :


{Le jour où ni les biens, ni les enfants ne seront d'aucune utilité, sauf celui qui vient à Allah avec un cœur saint}.

{Ce jour-là, l'homme se rappellera. Mais à quoi lui servira de se souvenir ?}.

 

O Musulmans !

Parmi les bons caractères et les belles qualités élevées du musulman, le fait qu'il fasse tous les efforts possibles pour rechercher la vérité, pour s'y soumettre et s'abstenir de la rejeter, en recherchant le visage de son Seigneur le très Haut, en espérant obtenir sa satisfaction, en se dirigeant vers Lui par désir, par crainte, par amour, par désir ardent [de le rencontrer], en L'adorant, et en évitant de tomber dans l'abîme de l'orgueil destructeur dont le messager de la guidée (qu'Allah prie sur lui et le salue) a parlé en expliquant sa réalité par sa parole dans le hadith rapporté par l'Imam Mouslim dans son recueil de hadiths authentiques.

 

 

Selon Adboullah ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :


(Celui qui a le moindre poids d'un atome d'orgueil dans son cœur, n'entrera pas au Paradis). Un homme dit alors :


-"L'homme aime que son vêtement soit beau et que ses chaussures soient belles". Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit alors :


(Allah est Beau et aime ce qui est beau. L'orgueil est le refus de la vérité et le mépris des gens).


Et le refus de la vérité, ô serviteurs d'Allah, correspond à la rejeter, la repousser et ne pas l'accepter.

Et le mépris des gens est : traiter les gens avec mépris, se sentir supérieur à eux de tous les genres de supériorité dans la façon de leur parler et de se comporter avec eux.

Et le rejet de la vérité, correspondant à la renier, à la détester et à s'en détourner, était l'habitude des communautés précédentes qui furent punies, la rigueur d'Allah leur vint et ce qui leur arriva, fut un exemple [une leçon] pour ceux qui réfléchissent, et un rappel pour ceux qui se rappellent, comme Allah (qu'Il soit glorifié) a dit :

{Et il ne leur vient aucun des signes d'entre les signes de leur Seigneur, sans qu'ils ne s'en détournent. Ils traitent de mensonge la vérité quand celle-ci leur vient. Mais ils vont avoir des nouvelles de ce dont ils se moquent.

 N'ont-ils pas vu combien de générations, avant eux, Nous avons détruites, auxquelles Nous avions donné pouvoir sur terre, bien plus que ce que Nous vous avons donné ? Nous avions envoyé, sur eux, du ciel, la pluie en abondance, et Nous avions fait couler des rivières à leurs pieds. Puis, Nous les avons détruites, pour leurs péchés ; et Nous avons créé, après eux, une nouvelle génération}.


Et Allah (que Son nom soit glorifié) a dit :


{"Certes, Nous vous avions apporté la vérité ; mais la plupart d'entre vous détestaient la vérité"}.


Et en ce qui concerne les gens de la foi et de la piété, parmi leurs qualités les plus apparentes : le fait d'accepter la vérité, de bien l'accueillir, de s'y soumettre, et d'appeler à la vérité.

C'est la raison pour laquelle ils sont les gens les plus doués de raison et les plus justes ; ils sont les serviteurs qui ont le plus de perspicacité pour voir les causes du bonheur, les portes de la victoire, et les secrets de la réussite, car la sagesse est le guide du croyant, partout où il la trouve, il la prend ; et parce que dans l'éloignement du fait de rejeter la vérité et de s'en détourner, se trouve la sauvegarde d'être associé aux égarés et à ceux qui traitent de mensonge les signes d'Allah (le Puissant et le Haut) et Ses messagers.


Et c'est la raison pour laquelle, ils ont pris l'habitude d'accepter la vérité provenant de la bouche de celui qui la prononce, ils n'excluent pas un enfant ou un ignorant ou un ennemi, comme les savants ont déclaré, et parmi eux, Al-Quaadi Iyaad et d'autres savants.

De plus, parmi leurs bonnes qualités, le fait que si l'un d'entre eux discute avec une autre personne ou argumente avec elle, il adresse des demandes à Allah en faveur de cette personne en secret [lorsqu'il est seul] afin qu'Allah donne à cette personne la fermeté, la droiture, la guide vers ce qui est juste, et fasse apparaître la vérité sur sa langue ; et parmi cela, la parole de l'Imam Ach-Chaafi'î (qu'Allah lui fasse miséricorde) :


-"Je n'ai jamais discuté avec une personne sans que je ne désire qu'Allah fasse apparaître la vérité sur sa langue [de sa propre bouche]".


Et le croyant traite son frère avec beaucoup de douceur, il abaisse la voix, et protège sa langue et sa main ; donc, il ne porte pas atteinte à son honneur, il ne cause de tort à aucun de ses membres, tout en se rappelant la parole du prophète de la miséricorde et de la guidée (qu'Allah prie sur lui et le salue) dans le hadith rapporté par Ahmed dans son "Mousnad", d'après Abdoullah ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui) qui a dit que le prophète (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui) a dit :


(Le croyant n'est pas un calomniateur, il ne maudit pas souvent, il ne prononce pas de propos immoraux, et il n'est pas impudique [il ne prononce pas de propos obscènes]).


Et en se rappelant sa parole (qu'Allah prie sur lui et le salue) :


(Le musulman est celui qui s'abstient de nuire aux musulmans avec sa langue et sa main, et l'émigré est celui qui abandonne [s'éloigne de] ce qu'Allah a interdit) rapporté par Al-Boukhari et Mouslim.


Ensuite, le croyant arrête le débat et la discussion s'il n'y a aucun bénéfice à en tirer ; plus encore, s'il craint le préjudice causé par le bouillonnement du litige qui peut mener à la haine, en se rappelant la parole du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) :


(Je garantie une maison dans le bas du Paradis à celui qui abandonne la discussion même s'il a raison) rapporté par Abou Daawoud.


Et en se rappelant aussi sa parole (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui) :



(Aucun peuple ne s'égare après qu'ils furent sur la guidée sans qu'on ne leur donne la discussion [le fait de beaucoup discuter]) et dans une autre version : (Et on leur enlève les actions [l'accomplissement des actions]) rapporté par l'Imam Ahmed et Tirmidhi, selon Abou Oumaamah (qu'Allah soit satisfait de lui).


Enfin, avoir une intention sincère [pour Allah] et une bonne intention dans la recherche de la vérité est le but recherché ; de même que se méfier de vouloir avoir absolument raison, de rechercher l'élévation, et montrer le mérite et la priorité [sur les autres] ; tout en faisant attention à avoir beaucoup de compassion pour les créatures, à être miséricordieux envers elles et à vouloir le bien pour elles ; ce sont les choses dont ont besoin les étudiants de la vérité, ceux qui appellent vers la guidée, ceux qui font des efforts dans le bien, ceux qui désirent le moyen d'aller vers leur Seigneur en proclamant Son unicité, en L'invoquant, en Le remerciant, en L'adorant comme Il le veut, et en se soumettant à Ses lois [à Ses ordres], et Il a dit vrai (qu'Il soit glorifié) en disant :


{Cette demeure dernière, Nous la réservons à ceux qui ne recherchent, ni à s'élever sur terre, ni à y semer la corruption. Cependant, l'heureuse fin appartient aux pieux}.

 


Deuxième sermon

 

Serviteurs d'Allah !


Un homme parmi les pieux prédécesseurs écrivit à un de ses frères afin de lui demander de bons conseils et de le consulter à propos d'une affaire qui lui est arrivée. Il lui écrivit alors en disant :


-"Si Allah est avec toi, de qui as-tu donc peur ? Et s'il est contre toi, de qui donc espères-tu le secours ? Et que la paix soit sur toi !".


Serviteurs d'Allah ! C'est un sermon expressif, un conseil important, un rappel vibrant, un exposé loyal, et une parole lumineuse ; car l'aide d'Allah pour Son Serviteur est une aide qui ne peut être égalisée, et il n'a pas besoin d'une autre aide, sauf que cette aide est particulière et correspond à l'attention [aux soins attentifs], à la protection, à l'assistance et au secours ; et Allah (qu'Il soit glorifié) a mentionné celui qui mérite cette aide particulière dans Sa parole (que Son nom soit glorifié) :


{Certes, Allah est avec ceux qui [L'] ont craint avec piété et ceux qui sont bienfaisants}.


Qu'Allah me place, ainsi que vous, parmi les pieux bienfaisants !

Qu'Il nous fasse suivre le chemin de Ses serviteurs qui s'humilient [devant Lui] !

Et qu'Il nous éloigne de toutes les causes de Sa colère et de Son châtiment douloureux ! Amin, Amin !



Source :

http://alharamainsermons.org

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :