Cheikh Saalih ibn Mohammed Aali Taalib

 

Vendredi 5/4/1426 (13/5/2005)

 

 

 

O Hommes !

 

Craignez Allah (qu'Il soit exalté) comme Il doit être craint :

 

{O vous qui avez cru ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission} [Aali Imraane : 102].

 

 

La piété est un signe de la foi, et c'est avec elle que les pieds restent fermes sur le chemin.

 

Puis, sachez - qu'Allah vous fasse miséricorde - que la parole la plus véridique est le Livre d'Allah, et la meilleure guidée est la guidée de Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue), et les pires choses sont celles qui sont inventées [innovées], et chaque chose inventée [dans la religion] est une hérésie, et chaque hérésie est un égarement, et chaque égarement est dans l'Enfer.

 

 

O Musulmans !

 

Allah a créé toutes les créatures pour qu'ils n'adorent que Lui et qu'ils soient soumis à ses ordres et à Ses interdictions ; Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

 

{Je n'ai créé les djinns et les hommes que pour qu'ils M'adorent} [Ad-Dhaariyaate : 56].

 

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

 

{O Hommes ! Adorez votre Seigneur, qui vous a créés vous et ceux qui vous ont précédés. Ainsi atteindrez-vous à la piété} [Al-Baqara : 21].

 

 

Et les messagers n'ont été envoyés, les Livres n'ont été révélés, et le Paradis et l'Enfer n'ont été créés que pour cette grande réalité et pour faire sortir les gens de leurs passions à l'adoration de leur Créateur et Seigneur en proclamant Son unicité, en obéissant à Ses ordres et en évitant Ses interdictions dans tous les détails de la vie, et en retournant à Sa législation dans toutes les situations, et en se soumettant à Ses lois en tout état de cause.

 

Et le Livre d'Allah et la Sounnah de Son prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) se soutiennent [s'entraident] dans ce but afin que l'homme accomplisse ce dont Son Seigneur (qu'Il soit glorifié et exalté) est satisfait, et s'il se détourne de ce but et s'y oppose, il est menacé du châtiment dans ce monde et de l'au-delà :

 

{Que ceux, donc, qui s'opposent à son commandement prennent garde qu'une épreuve ne les atteigne, ou que ne les atteigne un châtiment douloureux} [La lumière : 63].

 

 

O Musulmans !

 

L'origine des désobéissances est le fait de suivre les passions, ainsi que la soumission aux choses mondaines et aux envies éphémères. Et Allah a fait que le fait de suivre les passions s'oppose à la vérité comme dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) :

 

 

{Juge donc en toute équité parmi les gens et ne suis pas la passion : sinon elle t'égarera du sentir d'Allah} [Saad : 26].

 

 

Et Il a dit (qu'Il soit exalté) :

 

 

{Quant à celui qui aura dépassé les limites et aura préféré la vie présente, alors, l'Enfer sera son refuge. Et pour celui qui aura redouté de comparaître devant son Seigneur, et préservé son âme de la passion, le Paradis sera alors son refuge} [An-Naazi'âate : 37-41].

 

Et Il a dit au sujet du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

{…et il ne prononce rien sous l'effet de la passion ; ce n'est rien d'autre qu'une révélation inspirée} [L'étoile : 3-4].

 

 

Et l'affaire se limite à deux choses : la révélation et la passion, et il n'y a pas de troisième chose. Et il est connu par expérience et par habitude, tout comme il est connu par les textes du coran et de la Sounnah, que les intérêts religieux et mondains ne son pas obtenus en suivant les passions et en désirant les biens de ce monde sans aucune règle, à cause du désordre, des troubles, des combats et des morts que cela engendre.

 

 

O Musulmans !

 

Et l'Islam n'est réellement complet que si l'âme est soumise à Son Créateur (qu'Il soit glorifié), comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

{Dis : "En vérité, ma Salat, mes actes de dévotion, ma vie et ma mort appartiennent à Allah, Seigneur de l'Univers. A Lui nul associé ! Et voilà ce qui m'a été ordonné, et je suis le premier à me soumettre"} [Les bestiaux : 162-163].

 

Car la réalité de l'Islam est la soumission à Allah et Son obéissance ; l'Islam est donc l'obéissance au Seigneur des mondes, et l'acceptation et la satisfaction de Ses lois et de Sa législation dans tous les domaines de la vie.

 

Et c'est ce que l'Islam exige, et celui qui s'oppose à la législation d'Allah avec son opinion n'est pas soumis à Allah, mais il est l'esclave de ses passions ; et c'est la signification de la parole d'Allah (qu'Il soit béni et exalté) :

 

{Vois-tu celui qui prend sa passion pour sa propre divinité ? Et Allah l'égare sciemment et scelle son ouïe et son cœur, et étend un voile sur sa vue. Qui donc peut le guider après Allah ? Ne vous rappelez-vous donc pas ?} [Al-Jaathiyah : 23].

 

 

Et Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

 

 

{Mais s'ils ne te répondent pas, sache alors que c'est seulement leurs passions qu'ils suivent. Et qui est plus égaré que celui qui suit sa passion sans une guidée d'Allah ? Allah vraiment, ne guide pas les gens injustes} [Le récit : 50].

 

Et si la soumission à Allah dans toutes les affaires est ce que l'Islam exige, c'est aussi la condition de la foi, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :

 

 

{Non !... Par ton Seigneur ! Ils ne seront pas croyants aussi longtemps qu'ils ne t'auront demandé de juger de leurs disputes et qu'ils n'auront éprouvé nulle angoisse pour ce que tu auras décidé, et qu'ils se soumettent complètement [à ta sentence]} [Les femmes : 65].

 

 

Et dans le hadith, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Aucun de vous ne sera vraiment croyant jusqu'à ce que ses passions suivent ce avec quoi je suis venu).

 

 

O Musulmans !

 

Et les marques de la législation islamique sont venues avec les intérêts des créatures, sauf qu'elles n'ont pas été mises selon ce que les serviteurs désirent et selon leurs passions :

 

{Si la vérité était conforme à leurs passions, les cieux et la terre et ceux qui s'y trouvent seraient, certes, corrompus} [Les croyants : 71].

 

Cheikh Al-Islam Ibn Taïmiyah a dit :

 

(Les disputes des gens ne peuvent être résolues qu'avec un livre descendu du ciel, et si on les laissait s'en remettre à leurs raisons, eh bien, chacun d'eux à une raison).

 

Serviteurs d'Allah !

 

Il se peut que la foi d'un musulman s'affaiblisse et que le diable le pousse à commettre un péché, puis il se repent très vite et Allah lui pardonne, ou il meurt sans se repentir, et Allah décidera alors de son sort, soit Il le punira ou Il lui pardonnera.

 

Et ceci est la situation de beaucoup de serviteurs ; et tous les fils d'Adam commettent des erreurs, et les meilleurs parmi ceux qui commettent des erreurs, sont ceux qui se repentent.

 

Mais celui qui est blâmé et dont la menace s'applique à lui, est celui qui s'enorgueillit et discute au sujet de son péché et de ses passions, et s'oppose aux lois d'Allah et à Sa législation avec sa raison et son opinion.

 

Et il montre de l'hostilité à l'Islam, combat les vertus qui ne conviennent pas à ses passions, appelle à tout ce que son âme désire en s'appuyant sur la philosophie des anciens philosophes pour suivre sa raison dans ce qu'il considère bon et ce qu'il considère mauvais jusqu'à ce qu'il s'égare dans le désert des passions et de l'obscurité de l'égarement, et comme le verre renversé, il ne reconnaît pas ce qui est bien [convenable] et il ne désapprouve pas ce qui est blâmable sauf ses passions dont il est imprégné.

 

Cheikh Al-Islam Ibn Taïmiyah a dit :

 

-"Et suivre les passions en ce qui concerne les religions est plus grave que de suivre les passions en ce qui concerne les envies bestiales ; le premier est la situation de ceux qui ont mécru parmi les gens du Livre [les chrétiens et les juifs] et les polythéistes.

 

Et ce sont ceux dont le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a parlé dans le hadith rapporté par Al-Boukhari et Mouslim, d'après Houdhéïfah (qu'Allah soit satisfait de lui) :

 

(Des gens qui appellent aux porte de l'Enfer, celui qui répond à leur appel, ils le jettent dans l'Enfer).

 

Je dis : "O messager d'Allah ! Décris-les". Il dit : (Ils sont de notre race et ils parlent notre langue). Et il a été mentionné dans les Sounannes d'Abou Daawoud que le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

(Et des gens sortiront dans ma communauté, ces passions [les hérésies] se répandront et resteront parmi eux comme la rage [la maladie de la rage] entre dans le corps de la personne [qui a été mordu par un chien enragé], il ne reste aucune veine, ni aucune articulation sans qu'elle n'y pénètre)".

 

Ach-Chaatibi a dit :

 

-"Et ce en quoi ils ont mis leur confiance, est le fait de juger avec leurs raisons seulement, ils les ont donc associés à la législation islamique pour juger de ce qui est bon et de ce qui est mauvais. Et s'ils s'étaient arrêtés [aux limites de la législation islamique], le malheur aurait été moins grave, mais ils ont dépassé toutes ces limites jusqu'à ce qu'ils se montrèrent hostiles à Allah et à Son messager en s'opposant au Livre d'Allah et à la Sounnah de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue)".

 

 

O Musulmans !

 

Il n'y a pas d'interprétation de jurisprudence lorsque les textes religieux sont présents, et personne n'a le droit de parler [de faire des interprétations] en s'opposant à la parole d'Allah (Le Puissant et Le Haut) et à la parole de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

{Il n'appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu'Allah et Son messager ont décidé d'une chose d'avoir encore le choix dans leur façon d'agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager, s'est égaré certes, d'un égarement évident} [Les coalisés : 36].

 

Et plus exactement, détester la législation d'Allah et rechercher autre chose que sa législation annule les actions, comme cela est mentionné dans sourate "Mohammed" (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

{C'est parce qu'ils ont de la répulsion pour ce qu'Allah a fait descendre. Il a rendu donc vaines leurs œuvres} [Mohammed : 9].

 

 

Ibn Rajab a dit :

 

-"Les péchés se produisent en faisant passer les passions avant l'amour d'Allah et de Son messager, et les hérésies se produisent en faisant passer les passions avant la législation islamique, et ceci est plus dangereux.

 

C'est la raison pour laquelle les hérétiques ont été nommés les gens qui suivent les passions, et si l'âme s'habitue à être allaitée avec les passions, son sevrage sera très difficile".

 

Serviteurs d'Allah !

 

Allah a mis une limite à la compréhension des cerveaux, et ils ne peuvent pas comprendre toute chose, et la compréhension complète appartient au Créateur seulement qui connaît les choses parfaitement, complètement, et qui connaît la fin [l'aboutissement] des choses.

 

Tandis que la compréhension des serviteurs est limitée ; et généralement, ils ne sont pas d'accord sur les principes, c'est la raison pour laquelle nous les voyons suivre une doctrine aujourd'hui et ils l'abandonnent le lendemain.

 

Puis, ils ont une troisième opinion après-demain. Et si tout ce que la raison décide était une vérité, cela aurait suffit pour le bon état de la vie des créatures dans ce monde et dans l'au-delà, et l'envoi des messagers (que la paix soit sur eux) n'aurait eu aucune utilité, et le message selon cette base aurait été vain et sans aucune signification, et ceci est complètement faux.

 

Le musulman doit se méfier de suivre ce chemin dangereux, et qui correspond à refuser ou détester quelque chose de la législation d'Allah, ou faire passer les passions ou la raison avant la révélation .

 

Et les gens de la Sounnah sont d'accord sur le fait que quiconque commet plusieurs grands péchés sans rien associer à Allah, ne devient pas mécréant, et quiconque rend licite ces grands péchés, sera alors mécréant même s'il ne les commet pas, si ce sont des péchés connus dans la religion.

 

Et quiconque désire être sauvé dans ce monde et dans l'au-delà, doit toujours suivre la parole de la Vérité Absolue (qu'Il soit glorifié) :

 

 

{"Et voilà Mon chemin dans toute sa rectitude, suivez-le donc ; et ne suivez pas les sentiers qui vous écartent de Sa voie". Voilà ce qu'Il vous enjoint. Ainsi atteindrez-vous la piété"} [Les bestiaux : 153].

 

 

Deuxième sermon

 

 

O Croyants !

 

La raison est digne d'éloges dans l'homme, et n'était-ce la raison, l'homme n'aurait pas été chargé d'accomplir les obligations religieuses en dehors des autres animaux. Et Allah s'est adressé à la raison dans beaucoup de versets de Son Livre, et Il a ordonné de réfléchir et de raisonner ; et plus exactement, Il a justifié par le raisonnement :

 

{…afin que vous raisonniez} [Al-Baqara : 73].

 

Mais tout comme le Créateur (qu'Il soit glorifié) a créé la raison dans l'homme, Il a aussi mis des différences entre les hommes, Il a placé dans leurs caractères la passion et l'envie, et Il a fait que la révélation soit un juge pour toutes ces choses, en tant qu'épreuve provenant de Lui (qu'Il soit glorifié).

 

Donc, celui qui soumet ceci à Allah seulement, est le musulman qui Lui est soumis, qui Lui obéit, et qui mérite Son Paradis ; tandis que celui qui se révolte avec sa raison et qui admire son opinion, est celui qui a reçu la menace du châtiment.

 

Et les savants (qu'Allah leur fasse miséricorde) ont mentionné certaines deions des gens qui suivent leurs passions et qui font passer leurs raisons limitées avant la législation qui est complète.

 

Ce sont des deions qui s'appliquèrent [à eux] et ne cessent de s'appliquer depuis les premiers siècles de l'Islam ; parmi ces deions :

 

Suivre les versets à équivoque [les versets qui peuvent prêter à des interprétations diverses] :

 

{Les gens, donc, qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah.

 

Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : "Nous y croyons: tout est de la part de notre Seigneur !". Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent} [Aali Imraane : 7].

 

Et parmi ces deions : blâmer [critiquer] les anciens [les prédécesseurs] parmi ceux qui sont connus pour leur science, leur piété, et pour le fait que ceux qui viennent après eux les imitent, surtout parmi les compagnons ; et ils font l'éloge de ceux qui correspondent à leurs passions comme les philosophes.

 

Et parmi ces deions : ils ne glorifient pas les textes de la législation islamique et ils s'y opposent ; et plus exactement, certains vont jusqu'à les mépriser et à se séparer de ceux qui s'y accrochent ; de même que critiquer à voix haute les textes de la législation islamique et les abaisser auprès des gens communs.

 

Et parmi ces deions : ils ne montrent pas la Sounnah dans leurs adorations, dans leurs comportements et dans leurs apparences, et pourtant ils se comparent aux grands savants de la sounnah ; ils sont alors comme ceux dont Allah a parlé :

 

{Or, il y a des gens qui discutent au sujet d'Allah sans aucune science, ni guide, ni Livre pour les éclairer, affichant une attitude orgueilleuse pour égarer les gens du sentier d'Allah.

 

A lui l'ignominie ici-bas ; et Nous Lui ferons goûter le Jour de la Résurrection, le châtiment de la fournaise. Voilà, pour ce que tes deux mains ont préparé (ici- bas) ! Cependant, Allah n'est point injuste envers Ses serviteurs} [Le pèlerinage : 8-10].

 

O Seigneur ! Toi qui renverses les cœurs ! Affermis nos cœurs sur Ta religion. Et guide, Seigneur, ceux qui sont égarés parmi les musulmans !

 

Puis, sachez - qu'Allah vous fasse miséricorde - que le vendredi est parmi vos meilleurs jours, augmentez donc les prières et les salutations sur le meilleur et le plus pure des hommes, Mohammed ibn Abdillah Al-Haachimi Al-Quourachi, car vos prières sont exposées devant lui ; et quiconque prie sur lui une seule fois, Allah priera sur lui dix fois.

 

O Seigneur ! Prie sur Ton serviteur et messager Mohammed, sur sa famille, ses compagnons et ceux qui les suivent dans le bien jusqu'au jour du jugement, et salue et bénis-les !

 

 

Source :

 

http://alharamainsermons.org

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :