Comment les jeunes dévient du droit chemin ?

Cheikh Abdel-Mouhsine Al-Quaassim

 

Vendredi 29/3/1424 (30/5/2003)

 

 

Serviteurs d’Allah !


Craignez Allah d’une crainte véritable, car quel bon espoir qu’est la crainte d’Allah ! Et quelle mauvaise action le fait de se détourner d’elle !



O Musulmans !


Allah a créé ses serviteurs avec un état de nature sain et normal, et il a envoyé les messagers afin de l’affermir et de le compléter.

Et les enfants,  au début de  leur vie, sont comme un registre ouvert et blanc, qui reçoit tout ce qui vient à lui que ce soit la vérité ou le faux ; une terre qui fait pousser n’importe quelle arbres parmi les croyances correctes et corrompues, ainsi que les bonnes qualités et les mauvaises.

Et les cerveaux des jeunes sont les cibles des ennemis des musulmans dont les méthode se sont diversifiées pour que les jeunes tombent dans leurs filets, et pour les pousser tantôt dans les tentations, et pour les mettre tantôt dans les doutes, afin de les faire tomber dans les étangs des passions et des envies bestiaux, et de les noyer dans les distractions et les choses interdites.

Et il n’y a rien de plus profitable aux jeunes, par la grâce d’Allah, que la protection avec la science de la religion, car elle augmente la foi, illumine le cœur, purifie les regards, et pousse à accomplir les actes honorables, de même que celui qui la recherche, suit les comportements des grands personnages :
 

{Allah élèvera en degrés ceux d’entre vous qui auront cru et ceux qui auront reçu le savoir}.

Son comportement mérite l’éternité dans les jardins du Paradis. Les créatures sont satisfaites de la science et ils demandent pardon à Allah en la faveur de celui qui la recherche, et les anges aiment rester en compagnie des gens de la science.


Donner beaucoup de considération aux savants fait partie de la glorification de la législation islamique et de la religion, car ils sont les successeurs des prophètes d’Allah dans leur appel, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :


(Les savants sont les héritiers des prophètes) rapporté par Ahmed.


Il est de notre devoir de les respecter et c’est ainsi qu’étaient les pieux prédécesseurs ; Ar-Rabiî ibn Soulaïmane a dit :

-« Je n’ai jamais osé boire de l’eau alors qu’Ach-Chaafîi me regardait, à cause du respect que je lui vouais ».


En interrogeant les savants, nous obtenons la science ; s’asseoir avec eux est un bonheur ; en se mélangeant à eux, les comportements sont corrigés ; et rester en leur compagnie est une protection pour les jeunes contre les péchés. Maïmoune ibn Mahrane a dit :


-« J’ai trouvé la piété de mon cœur en m’asseyant avec les savants ».

Les bénéfices obtenus en s’asseyant avec les savants ne sont pas seulement la science et les connaissances, mais ils sont des modèles à suivre pour la guidée, le fait de rester silencieux, avoir une détermination élevée, et le fait d’être utile aux autres.

La science est la chose la plus importante dont nous avons besoin, et l’éloignement des enfants des musulmans des savants provoque un trouble dans la recherche de la science, l’admiration(l’étonnement) de leurs opinions, et une insuffisance dans l’adoration.

Et c’est une obligation pour les jeunes de s’éloigner des endroits des tentations, des doutes et des envies bestiales.

Et notre prophète Mohammed (qu 'Allah prie sur lui et le salue) demanda Allah de le protéger des tentations, de même qu’il ordonna à ses compagnons de demander la protection d’Allah contre elles, et quiconque dirige ses yeux vers les tentations ou les écoute, y tombera.

Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit à propos des tentations :
 

(Et quiconque les regarde attentivement, elles le prendront) rapporté par Al-Boukhari.

L’Islam est venu avec les deux lumières, le Coran et la Sounnah, et il a interdit ce qui s’y oppose et qui corrompt le cœur.


Et lorsque le doute entre dans le cœur, il est difficile de l’enlever, Cheikh Al-Islam (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :


-« Lorsque le serviteur s’expose lui-même au malheur, Allah le laisse à lui-même ».

Etre négligeant dans l’accomplissement des obligations, commettre les choses interdites, laisser les enfants regarder les chaînes télévisées par satellite et accomplir les actions réprouvables, est la porte de la corruption des mœurs, des mauvais comportements et un foyer pour les pensées déviantes (les mauvaises pensées).

Et lorsque le cœur est obscurci à cause du nombre important des péchés, il a du mal à accomplir les bonnes actions et il accepte plus facilement les actions illicites ; et faire douter les enfants des programmes scolaires affaiblit leur désir d’apprendre et d’acquérir des connaissances.

 De même que les changements qui se produisent, les événements qui se succèdent, et l’arrivée des tentations, rendent obligatoire l’intensification des programmes religieux, leur développement, l’extension dans leur explication, et rendre facile leur compréhension aux enfants, tout en évitant d’alourdir le dos des étudiants avec beaucoup de matières qui ne sont pas religieuses, car le besoin des enseignements de la religion est très urgent.

Et Avec ces programmes basés sur la religion et la mise en pratique de la science, ce pays, par la grâce d’Allah, est rempli de savants qui comprennent les lois de la législation islamique et les gens se réfèrent à eux pour les opinions juridiques et les questions ; et ils ont obtenu la confiance des gens et le respect en matière d’orientation, de direction et d’appel vers Allah.

Et par la grâce d’Allah, parmi les personnes ayant étudiées ces programmes, des ministres qui donnent de bons conseils aux gens ont été nommés, des conseillers confidents ont brillé dans leur travail, des hommes de lettre cultivés ont reçu une bonne éducation, des journalistes se sont distingués, des médecins habiles se sont distingués, des économistes expert ont brillé, et des  gens ont participé à la construction et au développement de la civilisation et des ressources de subsistances dans les sociétés ; et il faut être reconnaissant en louant les programmes qui furent le fruit des sciences de ces sociétés.



O Musulmans !


Les médias sont une fenêtre vaste sur la communauté, et les jeunes en ont énormément besoin pour la direction, l’orientation, les conseils et les opinions concernant la religion. Et s’en prendre à la religion en disant du mal ou en se moquant des musulmans, rend les poitrines étroites.

Faire des compliments aux enfants, s’occuper d’eux, et les orienter est un bon moyen pour protéger les jeunes afin qu’ils ne soient pas happés par les ennemis avec les paroles douces.


Et le Coran est la parole du Seigneur des mondes ; en le lisant, la sérénité descend, en réfléchissant à ses versets, la foi augmente, c’est une lumière qui fait disparaître les ténèbres, Allah (qu'il soit exalté) a dit :

{Une lumière et un Livre explicite vous sont certes parvenus d’Allah !}.


Et la propagation des assemblées de lecture du Coran dans ce pays et le fait que les dirigeants s’en préoccupent, est une fierté et un honneur, et demande à être remercié et loué. Grâce à ses assemblées de lecture du Coran, Allah a protégé beaucoup d’enfants de la déviation et il a protégé la religion.

 Combien d’orphelins en ont tiré profit ? Combien ont-t-elles été profitables aux enfants ? Combien de portes de mal ont-elles fermé ? Combien de compréhensions ont-elles élargi ? Et combien d’horizons ont-elles ouvert ?


Le Saint Coran est l’origine des sciences et leur base ; de lui, on tire les qualités et les bonnes manières.

 Et l’orientation des parents pour leurs enfants vers la mémorisation du Coran est une protection pour eux contre le mal et les tentations, et une protection qui empêche les mauvaises pensées d’atteindre leurs cerveaux.


Le temps libre est un des facteurs de la déviation de la pensée, des comportements et des qualités morales, tout comme les amusements prohibés de la civilisation moderne, et les chaînes télévisées par satellite jouent un rôle dans la déviation des pensées, la compromission des croyances et l’empoisonnement des cerveaux.

Parmi les jeunes qui voient clairement et les parents intelligents, nous trouvons certains qui interdisent l’entrée de ces chaînes télévisées chez eux avant que les larmes de la tristesse ne coulent et avant qu’ils ne soient surpris par une mauvaise nouvelle.



O Musulmans !

La séparation entre le père et le fils est un des facteurs qui empêchent le fils de dévoiler à son père ce qui est caché dans son cœur, alors il révèle ce qui est dans le fond de son cœur à un autre que son père parmi ceux qui ne connaissent pas l’éducation et l’orientation, et qui ne l’aiment et ne ressentent aucune compassion envers lui.

Le fait que le père soit proche de ses fils, parler avec eux, et échanger les opinions avec eux sans qu’ils manquent de respect aux parents, est une sauvegarde pour les fils, une tranquillité pour les pères et une règle dans la construction de la bienfaisance envers les parents.

Et le compagnon est une cause pour la réforme ou la corruption ; et les messagers d’Allah (que les bénédictions et les salutations d’Allah soient sur eux) lui ont donné beaucoup d’importance, le prophète d’Allah Jésus a dit :

(Qui sont mes alliés pour la cause Allah ?). Et notre prophète Mohammed (qu'Allah prie sur lui et le salue) choisit un compagnon qui l’aidait dans le chemin de l’appel vers Allah, il a dit (que les bénédictions et les salutations d’Allah soient sur lui) :


(Si je devais prendre de ma communauté un ami intime, j’aurais pris Abou Bakr comme ami intime, mais il est mon frère et mon compagnon).

Et Aïcha (qu'Allah soit satisfait d'elle) a dit :

-« J’ai atteint l’âge de raison (de compréhension) alors que mes parents pratiquaient la religion, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) venait chez nous lorsqu’il était à la Mecque au début et à la fin de la journée ».


Le compagnon pieux te guide vers le bien, il te rappelle lorsque tu oublies, il t’exhorte à accomplir le bien lorsque tu es dans l’insouciance, il te montre qu’il t’aime lorsque tu es présent, et il protège ton honneur lorsque tu es absent ; et le mauvais compagnon court derrière ses plaisirs et ses passions, et après avoir obtenu ce qu’il a besoin de toi, il t’abandonne, il te rapproche de tout mal et il t’éloigne de tout bien, on ne peut pas lui faire confiance pour les affaires de ce monde ; et dans l’autre monde, tu regretteras d’avoir été son compagnon, Allah (qu'il soit glorifié) a dit :


{Le jour où l’injuste se mordra les deux mains et dira : “[Hélas pour moi !] Si seulement j’avais suivi le chemin avec le messager !... Malheur à moi ! Hélas ! Si seulement je n’avais pas pris « un tel » pour ami !... Il m’a, en effet, égaré loin du rappel [le Coran], après qu’il me soit parvenu ». Et le diable déserte l’homme (après l’avoir tenté)}.

Donc, tenez compagnie aux gens pieux et élevez-vous en dignité avec leur compagnie, et éloignez-vous de la compagnie de ceux qui vous font du tort dans votre religion et dans votre vie ici-bas.

Et la femme joue un rôle important en ce qui concerne l’éducation et l’orientation ; si la femme abandonne sa responsabilité dans sa maison et déserte son domicile en sortant beaucoup, les enfants ne trouveront pas l’affection maternelle et la douceur, et ils ne trouveront dans la maison avec eux que ceux qui ne sont pas de la même nationalité qu’eux parmi les servantes, ils perdront alors la douceur de la mère et la miséricorde de la compatissante ; alors, ceci ne les empêchera pas de se diriger vers ceux qui les happeront avec les paroles trompeuses et les désirs (les souhaits) de l’avenir.

Et l’Islam a posé sur les épaules de la mère une responsabilité énorme et honorable, le prophète (que les bénédictions et les salutations d’Allah soient sur lui) a dit :


(Et la femme est une bergère et responsable dans la maison de son mari).

Et des bras de la femme, les savants sont sortis et les hommes nobles ont brillés ; et il n’y a rien de plus honorable pour la femme, ni plus noble pour son rang que le fait d’avoir la responsabilité des cerveaux dans sa maison, elle doit donc accomplir les charges de ses obligations afin qu’elle ne verse pas des larmes sur ses enfants, de même qu’elle ne doit pas écouter les cornes (les trompettes) qui l’appellent à sortir de son royaume et à négliger ses enfants.


Je cherche refuge auprès d’Allah contre satan le maudit :


{Quiconque prend le droit chemin ne le prend que pour lui-même ; et quiconque s’égare, ne s’égare qu’à son propre détriment. Et nul ne portera le fardeau d’autrui. Et Nous n’avons jamais puni [un peuple] avant de [lui] avoir envoyé un Messager}.

 


Deuxième sermon

 

O Musulmans !


La famille est une base droite dans l’Islam, sous sa protection les âmes se rencontrent dans l’affection, la miséricorde, la tendresse et l’amour.

Et Allah a juré dans Son Livre par les enfants et les parents, il a dit :
 

{Et par le père et ce qu’il engendre !}.


Et faire attention à ce qu’ils soient de bons enfants est la conduite des gens pieux, et leur droiture dans la religion est la joie des pères et des mères :

{Seigneur ! Donne-nous, en nos épouses et nos descendants, la joie des yeux, et fais de nous un guide pour les pieux}.

Et la première brique dans la construction (du comportement) des enfants est de leur inculquer en eux-mêmes le fait qu’Allah les voit et les surveille, le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit à Ibn Abbass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) alors qu’il était un petit enfant :


(O Mon garçon ! Protège Allah, Il te protégera ; protégé Allah, et tu le trouveras à tes côtés).


Et ils ont besoin de l’éducation qui leur enseigne l’importance de la connaissance des sciences et du fait de profiter des heures (libres), le prophète (que les bénédictions et les salutations d’Allah soient sur lui) a dit :


(Fais attention à ce dont tu tires profit [à ce qui t’est profitable]).


Et le père doit apporter ce qui est utile à ses enfants, éloigner ce qui leur cause du tort et choisir les compagnons pieux pour eux ; de même que leur donner une bonne éducation est lié au fait que leurs parents soient bien attachés à leur religion, plus les parents suivent le chemin de la droiture dans la religion et plus les enfants les prennent comme modèles, et ils sont alors protégés contre les facteurs de la perdition et les causes de l’égarement.

Et saches, ô fils, que le désir de tes parents est que tu sois parmi ceux dont la vie est honorable et leurs comportements élevés, tout en suivant le droit chemin et en t’éloignant des actes immoraux et des lieux dangereux.

 Tu ne dois pas non plus être la proie de la déviation ou le prisonnier des plaisirs et des envies bestiales ; donc, ne réduis pas à néant ton désir et le leur devant un moment d’envie ou une heure d’insouciance. Fais le bon choix des compagnons que tu fréquentes ; et tiens compagnie aux savants et aux gens pieux, tu obtiendras le bonheur de ce monde et de l’autre.



Source :

http://alharamainsermons.org
 

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost 0