Question:

 

Comment détermine-t-on le début du mois du Ramadan et comment distingue-t-on le croissant ?

 

 

Réponse :

 

Au nom d’Allah le Tout-Miséricordieux, le Très-Miséricordieux, que la paix et la prière d’Allah soient sur le Prophète, sa famille et ses compagnons et ceux qui le suivent dans sa guidée.

 

Le croissant du Ramadan est déterminé par la vision selon l’avis de tous les ulémas, d’après cette parole du Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam):  

 

« Entamez le jeûne dès que vous apercevez le premier croissant de lune, et interrompez-le dès que vous l’apercevez de nouveau. Et si le temps est couvert, et que vous ne pouvez l’apercevoir, complétez alors la période (d’un trentième jour) ».

 

Dans une autre version « Entamez le jeûne dès que vous apercevez le premier croissant de lune, et interrompez-le dès que vous l’apercevez de nouveau. Et si le temps est couvert, et que vous ne pouvez l’apercevoir, jeûnez trente jours ». et dans une autre version « Complétez alors la durée du mois de Cha`bân d’un trentième jour ».

 

C’est-à-dire que les musulmans doivent jeûner dès qu’ils aperçoivent le premier croissant de lune, et le rompre à sa vision, et si vous ne l’apercevez pas, alors vous devez compléter le trentième jour du mois du Cha`bân puis débuter le jeûne et compléter le trentième de Ramadan puis cesser de jeûner, lorsque la vision n’a pu être possible, mais si la vision est confirmée « louange à Allah »

 

Il est obligatoire que les musulmans jeûnent s’ils aperçoivent le croissant du Ramadan à la trentième nuit du mois de Cha`bân, alors le mois de Cha`bân devient incomplet et ils jeûnent, ainsi s’ils aperçoivent la lune la trentième nuit de Ramadan, ils interrompent au vingt-neuvième jour et s’ils n’aperçoivent pas le croissant, alors ils complètent le mois de Cha`bân à trente jours, et ils complètent aussi les trente jours de Ramadan, en suivant le Hadîth:

 

« Le jeûne (du mois de Ramadan) commence quand on voit le croissant lunaire, et prend fin aussi quand on le voit. Donc, si vous n’arrivez pas à le voir, complétez le jeûne » (en considérant le mois de trente jours). et cette version inclus Cha’bân et Ramadan et Selon l’autre version: « si le temps est couvert et que vous ne pouvez l’apercevoir, jeûnez trente jours ».


Le croissant de lune du Ramadan est déterminé par un seul témoin, un témoin droit selon la plupart des savants il est rapporté qu’ Ibn `Omar (Qu’Allah soit satisfait des deux) dit: « Les gens se rassemblèrent afin de constater l’apparition du premier croissant de lune, et lorsque j’informai le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) que je l’avais vu, il jeûna et ordonna que l’on jeûne ».

 

Il est aussi rapporté que le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) « Un bédouin attesta avoir aperçu le premier croissant de lune, Il dit alors (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam): « Attestes-tu qu’il n’y a point de divinité digne d’être adorée en dehors d’Allah « La Ilaha Illa Allah » et que je suis le Messager d’Allah? » Il répondit : « Oui. » Il ordonna alors que l’on jeûne« .

 

Si le premier croissant est aperçu par une seule personne droite, alors il faut jeûner, mais pour l’interruption il faut deux témoins droits, ainsi que pour les autres mois qui ne peuvent être affirmé que par deux témoins irrévocables, le Prophète (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) dit: « Si deux témoins attestent, alors jeûnez et rompez le jeûne ».

 

il est rapporté qu’ Al-Hârith ibn Hâttib (Qu’Allah soit satisfait de lui) a dit: « Le Messager d’Allah (Salla Allah `Alaihi Wa Sallam) nous prescrivit d’accomplir le sacrifice après l’avoir observé (le croissant de lune), et de l’accomplir de même s’il ne nous avait pas été donné de l’apercevoir, et que deux témoins impartiaux avaient attesté de sa vision" .

 

Cela signifie que le témoignage de deux témoins irrévocables est obligatoire pour l’interruption pour tous les mois, quant au mois de Ramadan un seul témoin irrévocable suffit pour entamer le début du mois en se référant aux deux Hadiths précités.


Les savants ont divergé concernant le témoignage d’une femme, s’il peut être admis tel qu’un homme ou non?

 

Selon deux avis:

 

Certains l’accepte, comme les Hadiths rapporté par une femme sont acceptés, si elle est digne de confiance, et certains le refuse, mais l’avis prépondérant et que son témoignage est inacceptable à cet égard, car cela est la spécificité des hommes et ils l’attestent et ils ont plus de connaissance à ce sujet.

 

 

Source : Fatâwas  Cheikh Ibn Bâz – Volume 15 – Le livre du jeûne.

 

Numéro de la page : 37-38

 

 

 

Source :

 

http://www.islamlinks.fr/

Tag(s) : #Jeune

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :