Cheikh Oussaamah ibn Abdillah Khayaat

 

Vendredi 20/6/1425 (6/8/2004)

 

 


Serviteurs d'Allah !


Craignez Allah et rappelez-vous qu'Il vous a créés pour Son adoration sans rien Lui associer ; donc, pratiquez la religion sincèrement pour Lui et accomplissez de bonnes œuvres, car le bienheureux est celui qui pratique sa religion sincèrement pour Allah et suit le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) jusqu'à ce que lui vienne l'ordre d'Allah.

 


O Musulmans !

Si les choses se différencient avec leurs opposés, et si l'opposé fait apparaître le bien de l'opposé, les choses dans lesquelles le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) s'opposa aux gens de l'époque préislamique [l'époque de l'ignorance], sont

celles qui montrent le mieux cela et font apparaître sa réalité ; c'est la raison pour laquelle la connaissance de ces choses et la réflexion à leur sujet sont indispensables ; et nous ne pouvons pas nous passer de la science de ces choses.


Et parmi ces choses, se trouvent trois particularités sur lesquelles leur religion fut construite, leurs ancêtres les pratiquaient, et avec lesquelles leur ignorance et leur égarement apparurent, et leur perdition s'aggrava.

 

La première particularité :


Ils attribuent des associés à Allah et implorent d'autres que Lui.

 


La deuxième particularité :


Ils sont séparés et ne sont pas unis.


La troisième particularité :


Ils s'opposent au dirigeant et ne lui obéissent pas.


Ils adoraient avec le polythéisme et imploraient d'autres choses qu'Allah (qu'Il soit exalté) : un ange rapproché ou un prophète envoyé ou un serviteur pieux ou une statue ou un arbre ou une étoile ou autre chose.

 Et ils voyaient dans ce polythéisme la glorification de cette chose qu'ils adoraient en dehors d'Allah, et ils demandaient leur intercession auprès d'Allah (qu'Il soit exalté) en pensant que cette chose adorée, aime cela, comme Allah (qu'Il soit glorifié) a cité à leur sujet leur parole concernant ce qu'ils adoraient :


{Tandis que ceux qui prennent des protecteurs en dehors de Lui (disent) : "Nous ne les adorons que pour qu'ils nous rapprochent davantage d'Allah"}.


Puis, après cela, ils suivirent le chemin de la séparation et du désaccord en étant satisfaits de cela et en le jugeant convenable, jusqu'à ce que cela engendra des rancunes et des guerres, et leur fit perdre beaucoup d'hommes, d'argent et d'enfants.

 Ils considéraient aussi que s'opposer au dirigeant et lui désobéir, est un mérite louable, un honneur recherché et une qualité désirée, et qu'écouter et obéir est une humiliation qu'il faut absolument repousser, un abaissement dont il faut s'élever, et un blâme dont il faut se purifier et s'éloigner ; de plus, certains prenaient cela comme une religion et une bonne œuvre.

Donc, le messager de la guidée (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui) s'opposa à eux avec ce qui lui vint de la part de son Seigneur parmi les preuves évidentes et la guidée ; il leur ordonna alors la sincérité pour Allah seulement dans l'adoration, et il leur annonça que quiconque se détourne de ce droit chemin et pratique ce qu'ils ont jugé convenable en adorant un autre que Lui en lui vouant toutes sortes d'adoration, Allah lui interdit alors le Paradis et sa demeure sera l'enfer, comme son Seigneur Le Très Elevé (qu'Il soit glorifié) lui a dit.


Il leur dit aussi que l'adoration sincère d'Allah seulement, est la rectitude de toute la religion et sa base ; et à cause de cela, les gens se séparèrent entre musulmans et mécréants.

Et il leur a ordonné (qu'Allah prie sur lui et le salue) le rassemblement et l'attachement à la corde d'Allah qui est : la religion d'Allah selon la parole du savant de la communauté et du commentateur du Coran Abdoullah ibn Abbass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père), ou le groupe [des musulmans] selon la parole d'Abdoullah ibn Mass'ôud (qu'Allah soit satisfait de lui), ou le Coran selon la parole d'autres savants parmi les pieux prédécesseurs ; et la corde d'Allah englobe tout cela.


Et Allah a voulu que cet attachement à Sa corde soit la cause du rassemblement de la communauté et son unité ferme, c'est la raison pour laquelle Il a placé pour elle deux bases sans lesquelles elle ne peut être bonne :


La première base :


Il faut que le rassemblement et l'union soient autour du Livre d'Allah, et ceci assure la base solide à l'union car il n'est pas possible que les cœurs se rassemblent sur rien [aucune chose], et il n'est pas acceptable dans la législation islamique qu'ils se rassemblent sur le faux, mais il faut absolument que leur rassemblement soit sur la vérité qui n'est pas touchée par le faux devant elle ni derrière elle.

Et si ce rassemblement possède sa constitution qui unie les cœurs et qui expulse les passions, la construction de ce rassemblement sera alors bon, son chemin sera clair, et les musulmans seront tranquilles ; et ainsi, ce rassemblement possède toutes les règles qui corrigent les conduites [les agissements] de l'individu, qui orientent les comportements de la société et qui rendent la vie des gens heureuse, car il est établie sur la base d'un Livre dans lequel Allah a rassemblé le bien de ce monde et de l'au-delà, et avec lequel Il a interdit tout mal dont la conséquence sera la perte dans l'autre monde.

 
La deuxième base :


Il faut que cet attachement et ce rassemblement absorbent tous les enfants [les individus] de la société musulmane, aucune personne ne doit y être séparée et aucune voix ne doit s'y opposer, et c'est ce qui est venu clairement dans Sa parole (qu'Il soit exalté) :


{Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés}.


Comme un savant a dit : "Allah dans ce verset n'a pas simplement ordonné de se cramponner à Son câble, mais "tous ensemble" est venu dans Sa parole (qu'Il soit glorifié) afin de confirmer que cet attachement englobe tous les individus de la société musulmane, et c'est la qualité qu'Allah a voulu pour ce rassemblement. Ainsi, toute la communauté forme un rang uni par l'ordre d'Allah, et elle est unie pour accomplir un but unique qui est l'adoration d'Allah Seul et la recherche de Sa satisfaction, comme Il a dit (qu'Il soit exalté) :


{Certes, cette communauté qui est la vôtre est une communauté unique, et Je suis votre Seigneur. Adorez-Moi donc}.


Et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) leur ordonna aussi d'écouter et d'obéir au dirigeant musulman, de le conseiller, et il leur a interdit de s'opposer à lui et de lui désobéir sauf s'il ordonne un péché ou une mécréance claire appuyée par des preuves provenant d'Allah ; il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) dans le hadith rapporté par Mouslim dans son recueil de hadiths authentiques, et Maalik dans le "Mouwatta", et cette version est celle de Maalik : d'après Abou Houréïra (qu'Allah soit satisfait de lui) le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :


(Allah est satisfait pour vous de trois choses et il est en colère pour vous au sujet de trois choses : Il est satisfait pour vous que vous l'adoriez sans rien Lui associer, que vous vous cramponniez au câble d'Allah et que vous ne vous divisiez pas, et que vous donniez des conseils à celui qu'Allah a placé pour vous gouverner. Et Il est en colère pour vous au sujet des "on-dit", du gaspillage de l'argent et de poser beaucoup de questions).


Et il a dit (qu'Allah prie sur lui et le salue) dans le hadith rapporté par Al-Boukhari et Mouslim, d'après Ibn Abbass (qu'Allah soit satisfait de lui et de son père) le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :



(Quiconque déteste quelque chose de son gouverneur, doit alors patienter car quiconque sort de l'autorité [du dirigeant] d'un empan, mourra en étant sur l'ignorance de l'époque préislamique).


Et Jounaadah ibn Abi Oumayah a dit :


-"Nous entrâmes dans la chambre d'Oubaadah ibn As-Saamit alors qu'il était malade, nous dîmes alors : "Qu'Allah te Guérisse ! Parle-nous d'un hadith dont Allah te fera profiter que tu as entendu du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue)". Il dit Alors (qu'Allah soit satisfait de lui) :


-"Le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) nous appela et nous lui prêtâmes serment d'allégeance, et parmi les engagements qu'il prit de nous : nous lui prêtâmes serment d’allégeance en ce qui concerne le fait d’écouter et d’obéir dans la difficulté, la facilité, l’aisance et la contrainte ; ainsi qu’à le préférer à nous-mêmes, et à ne pas nous révolter contre ceux qui détiennent le pouvoir, sauf si nous voyons une mécréance évidente en ayant une preuve provenant d’Allah".


Et il n'y a aucun doute qu'en prenant cette guidée prophétique sage, nous obtenons l'organisation des intérêts de la religion et de la vie dans ce monde, en bloquant les portes de la tentation, et en dirigeant les énergies et les efforts dans tout ce qui apporte les profits [les bénéfices], qui repousse les préjudices, qui protège l'entité de la communauté, qui repousse les ennemis, qui propage la sécurité, et qui augmente le bien et l'aisance ; donc, quel chemin mérite d'être suivi, serviteurs d'Allah ?

 Le chemin du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) et sa guidée ou le chemin de l'ignorance, de l'égarement et du mensonge ?

 Et comment peut-il être convenable de se détourner de ce chemin prophétique pour le chemin des gens de la tentation, de la séparation et de la dissension ? Et ce que ce chemin a provoqué comme accusation d'apostasie, d'explosions, de sang versé, de meurtre, d'enlèvement, de provocation de la frayeur, de destruction des bâtiments, de la perte de l'argent, du dispersement des énergies, et bien d'autres préjudices et de péchés qui ont été produits par cette hostilité qui a touché ce pays bon, béni et sûr ces derniers temps ; donc, méfiez-vous du chemin de la tentation, car je jure qu'il n'y a derrière cela que la perdition et la destruction.

 

 

Je cherche refuge auprès d'Allah contre satan le maudit :


{O Vous qui avez cru ! Craignez Allah comme Il doit être craint. Et ne mourez qu'en pleine soumission. Et cramponnez-vous tous ensemble au "Habl" (câble) d'Allah et ne soyez pas divisés ; et rappelez-vous le bienfait d'Allah sur vous : lorsque vous étiez ennemis, c'est Lui qui réconcilia vos cœurs. Puis, par Son bienfait, vous êtes devenus frères. Et alors que vous étiez au bord d'un abîme de Feu, c'est Lui qui vous en a sauvés. Ainsi Allah vous montre Ses signes afin que vous soyez bien guidés}.

 
Deuxième sermon

 


Serviteurs d'Allah !


Un savant a dit :



-"Allah a nous rendus la séparation et la dissension haïssables, car c'est le début de la faiblesse, et la porte de l'échec et de la perte ; et celui qui échoue, n'a aucune valeur dans ce monde et aucune place [position] dans l'au-delà :



{Et ne disputez pas, sinon vous fléchirez et perdrez votre force}.


Et Allah (qu'Il soit glorifié) nous avertit de suivre le chemin de ceux qui se séparent car Il leur a préparé le plus dur châtiment à cause de leur séparation, Il a dit (qu'Il soit glorifié) :


{Et ne soyez pas comme ceux qui se sont divisés et se sont mis à disputer, après que les preuves leur furent venues, et ceux-là auront un énorme châtiment}.


Et si nous suivons le chemin de la séparation et perdons le but de la communauté, et que nous nous divisons en sectes et en partis, la première chose que notre Seigneur a légiférée pour nous, est le désaveu de la part du messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) en ce qui nous concerne, et sa séparation de nous, car la communauté vers laquelle il a appelé et qu'il a voulut pour porter sa mission, ne connaît pas la séparation, mais elle est une communauté unique, son Seigneur est unique, son Livre est unique, et son rang est unique, comme Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Ceux qui émiettent leur religion et se divisent en sectes, de ceux-là tu n'es responsable en rien : leur sort ne dépend que d'Allah. Puis Il les informera de ce qu'ils faisaient}.

Et - serviteurs d'Allah -, c'est une grande menace que les cerveaux doivent comprendre et dont les cœurs doivent se méfier.


Donc, craignez Allah - serviteurs d'Allah -, et faites des efforts pour l'accomplissement de tout ce qui amène à votre rassemblement, vous obtiendrez la satisfaction de votre Seigneur, votre vie sera stable, et vous atteindrez vos souhaits.




Source :


http://alharamainsermons.org/

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :