Ecoutez le Cheikh

 

 

Question :


Un homme s’est marié avec une deuxième femme٫ il n’est resté avec elle que trois mois puis l’a divorcée en prétendant qu’il n’a pas les capacités de subvenir à ses besoins. Est-ce que ce qu’il a fait est permis ?


Réponse :


S’il l’a divorcée sans raison il a commis un péché et l’injustice est ténèbres le jour de la résurrection [1]. Mais s’il l’a divorcé car il ne s’entendait pas avec elle٫ alors il a fait comme Allah a dit :

 

فَإِمْسَاكٌ بِمَعْرُوفٍ أَوْ تَسْرِيحٌ بِإِحْسَانٍ 

 

« Alors, c’est soit la reprise conformément à la bienséance, ou la libération avec gentillesse ».[2]


Il est également permis à la femme de demander le divorce si elle ne s’entend pas avec son mari.

 

Si elle réprouve son comportement ou sa pratique religieuse, ou si elle craint pour sa religion, il lui est permis de demander le divorce.


Il y a trois sortes de séparation :

  1. At-Talaq : qui est à l’initiative de l’homme,
  2. Al-Khoul’ : qui est à la demande de la femme,
  3. Al-Faskh : qui est l’annulation du mariage par le juge. [3]   

 

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani


Extrait de la séance de Questions Réponses n°6 « Liqa Maftouh » à Dar Al Hadith de Shihr


Traduit et publié par daralhadith-sh.com



[1] Cheikh Abdullah fait référence au hadith rapporté par Muslim d’après Jabir, qu’Allah l’agrée.


[2] Sourate Al Baqara, verset 229.


[3] Chacune de ces trois sortes a des règles spécifiques. Pour cela, le mieux est de toujours revenir aux savants pour ce genre d’affaires. A lire sur ce sujet :

Tag(s) : #Mariage - divorce

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :