Cheikh Sou'ôud ibn Ibrahim Ach-Chouraïm

 

Vendredi 21/1/1425 (12/3/2004)

 

 

 

Je vous recommande, ô hommes, ainsi qu'à moi-même, la crainte d'Allah (qu'Il soit glorifié), car elle est sa recommandation pour les premiers et les derniers :

 

{"Craignez Allah !" Voilà ce que Nous avons enjoint à ceux auxquels avant vous le Livre fut donné, tout comme à vous-mêmes}.

 

 

O Musulmans !

 

Cette vie entière est remplie de beaucoup de fatigues et de difficultés ; celui qui y vit, sera touché par des malheurs ou des choses étonnantes.

 

Et l'homme dans le champ de bataille de cette vie, fournit des efforts afin d'obtenir le bonheur, et il repousse les malheurs avec tous les moyens qui lui ont été donnés afin de vivre une vie qui convient à son peuplement de la terre.

Et tous les gens sortent le matin et vendent leurs âmes, certains les affranchissent et d'autres les font périr :

 

{O Homme ! Toi qui t'efforces vers ton Seigneur sans relâche, tu le rencontreras alors}.

Et il n'y a pas de meilleure deion pour ce monde que celle faite par le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) :

 

(Ce monde est maudit, et tout ce qui s'y trouve est maudit, sauf l'invocation d'Allah et ce qui a un rapport avec l'invocation d'Allah, et un savant ou un étudiant).

 

Et si la défense dans cette vie est considérée comme étant une sorte de nature de l'homme, nous trouvons des groupes de gens qui s'affaiblissent devant les batailles de la vie, et leur force s'écroule lorsque les changements du temps les couvrent dans tous les niveaux de la vie sans exception .

 

Vous les voyez alors s'enfuir sans se retourner vers personne, les conseillers compatissants les appellent vers l'autre monde mais ils ont préféré être les prisonniers des illusions, des frayeurs, touchés par le désespoir, l'humiliation et ils implorent l'aide de ceux qui leur sont étrangers .

 

Vous ne trouvez donc aucune lueur d'espoir dans leur vie, vous ne voyez aucune bonne augure, ni d'efforts accomplis pour que la vie soit meilleure ; et tout ce qu'ils ont, est l'inquiétude au moindre emportement, la résignation, l'angoisse au bruit léger des pas, et la peur au contact :

 

{Oui, l'homme a été créé instable [très inquiet] ; quand le malheur le touche, il est abattu ; et quand le bonheur le touche, il est grand refuseur. Sauf ceux qui pratiquent la Salat}.

Ce sont des hommes parmi les fils d'Adam, mais le malheur du désespoir et de la résignation leur a fait perdre la fierté de leur identité, et des particularités de la force, de la patience et de la résistance se trouvant dans la nature de l'homme .

 

Donc, ils hésitent à agir, ils ont honte de leur appartenance [à l'Islam], et ils écoutent les tentations du diable concernant les résultats mêmes s'ils sont bons, jusqu'à ce que les déterminations se sont affaiblies et les décisions [fermes] ont diminué ; les fugitifs sont alors entrés en compétition sur les chemins de la vie, et la plupart d'entre nous sont restés au milieu de leurs soucis, des malheurs et de leurs chemins.

 

Ce qui fut la cause certaine du fait que les mers prirent leur eau des puits et que les petits obtinrent ce qu'ils désiraient lorsque les grands s'assirent dans les coins.

 

Serviteurs d'Allah !

 

Les événements qui surviennent et les contraintes que subissent les pays des musulmans provenant de leurs ennemis, n'ont pas commencé à notre époque, car l'épreuve est une loi d'Allah, et l'épreuve n'est pas dans le mal seulement, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

{Nous vous éprouverons par le mal et par le bien [à titre] de tentation.

 

Et c'est à Nous que vous serez ramenés}.

 

Et le malheur dans l'épreuve ne réside pas dans le fait qu'elle soit une loi divine éternelle, mais le malheur réside dans le fait de se comporter d'une mauvaise manière avec cette épreuve, car la position des croyants doit être claire face à l'épreuve à travers la foi que cette épreuve provient d'Allah, puis la compréhension que même si elle est apparemment du mal.


Il se peut que dans cette épreuve, se trouve beaucoup de biens pour celui à qui Allah a permis de comprendre cela ; et il n'y a rien qui indique plus cela que l'événement célèbre de la calomnie dans lequel l'honneur du meilleur des fils d'Adam (que les prières et les salutations d'Allah soient sur lui) fut visé, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

{Ceux qui sont venus avec la calomnie sont un groupe d'entre vous. Ne pensez pas que c'est un mal pour vous, mais plutôt, c'est un bien pour vous}.

 

Le bienheureux est celui qui trouve l'espoir au milieu de ces malheurs, et l'intelligent est celui qui fait sortir les dons d'Allah au milieu de ces épreuves ; car l'attaque envahissante sur les pays des musulmans, nous a montrés de nombreuses leçons, parmi ces leçons les plus importantes :

 

Quelles que soient la position élevée, la paix de l'esprit et la stabilité de la situation que les musulmans atteignent, ils sont exposés à n'importe quel genre d'épreuve .

 

Donc, ils ne doivent pas s'affaiblirent, être touchés par le désespoir et le découragement ; de même que s'habituer à vivre toujours dans l'aisance, est sans aucun doute une cause de la perte lorsque les malheurs descendent sur les musulmans ou sont proches d'eux, alors ils dévient du droit chemin et perdent l'espoir en Allah :

 

{Il en est parmi les gens qui adorent Allah marginalement [d'une façon indécise]. S'il leur arrive un bien, ils s'en tranquillisent, et s'il leur arrive une épreuve, ils détournent leur visage, perdant ainsi (le bien) d'ici-bas et de l'au-delà. Telle est la perte évidente !}.

 

Donc, les épreuves - serviteurs d'Allah - certifient la foi ou la démentent, et Allah a dit:

{Parmi les gens, il en est qui disent : "Nous croyons en Allah" ; puis, si on les fait souffrir pour la cause d'Allah, ils considèrent l'épreuve de la part des hommes comme un châtiment d'Allah}.

Puis, une autre leçon importante que l'on tire de ces difficultés : ceux qui se faufilent dans les rangs des musulmans sont démasqués, et ce sont des gens de la même nationalité que les musulmans et ils parlent la même langue qu'eux ; ceux que l'on reconnaît à leurs traits de visage [leurs signes apparents], à leurs paroles, et Allah connaît leurs secrets.

 

Et ils sont en réalité des partisans de l'ennemi envahisseur, leurs secrets n'apparaissent que pendant les épreuves et les guerres ; c'est la raison pour laquelle il faut avertir les musulmans au sujet d'une affaire importante qui est représentée par la certitude que l'attaque des pays musulmans ne provient pas obligatoirement de l'extérieur, et nous laissons alors le domaine intérieur, car il se peut que la méfiance vienne de l'endroit sûr, et assurément .

 

Serviteurs d'Allah -, ceux qui sont venus avec la calomnie à propos de l'honneur du prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue), faisaient partie de l'intérieur du rang des musulmans et ils n'étaient pas de l'extérieur ; ainsi, pendant les épreuves, le rang islamique est purifié, comme Allah (qu'Il soit glorifié) l'a mentionné au cours de la bataille d'Ouhoud, en disant :

 

{Et tout ce que vous avez subi, le jour où les deux troupes se rencontrèrent, c'est par la permission d'Allah, et afin qu'Il distingue les croyants, et qu'Il distingue les hypocrites. On avait dit à ceux-ci :

 

 "Venez combattre dans le sentier d'Allah, ou repoussez [l'ennemi]", ils dirent : "Bien sûr que nous vous suivrions si nous étions sûrs qu'il y aurait une guerre". Ils étaient, ce jour-là, plus près de la mécréance que de la foi. Ils disaient de leurs bouches ce qui n'était pas dans leurs cœurs. Et Allah sait fort bien ce qu'ils cachaient}.

 

Et ainsi, - serviteurs d'Allah -, celui qui voit que le danger de la corruption à l'intérieur du rang des musulmans est plus grave que la corruption extérieur, a tout a fait raison ; de même que l'injustice commise par les proches parents est plus irritant que les coups d'épée.

 

Et celui qui lit le Livre d'Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) en comprenant et en réfléchissant, connaîtra la sagesse dans le fait de mentionner les hypocrites dans le Coran plus de trente-cinq fois, et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) nous a dit de nous méfier de ceux qui leur ressemblent à la fin des temps, lorsque houdhaïfah ibn Al-Yamane (qu'Allah (qu'Il soit exalté) soit satisfait de lui) l'interrogea en disant :

 

-"O Messager d'Allah ! Nous vivions dans l'ignorance et le mal, puis Allah nous a donné ce bien ; donc, y aura-t-il un mal après ce bien ?". Il dit :

 

(Oui). Je dis alors :

-"Y aura-t-il après ce mal un bien ?". Il dit :

 

(Oui, et il y aura de la fumée dans ce bien). Je dis :

-"Et quelle est sa fumée ?". Il dit :

(Des gens qui ne suivront ma Sounnah, et qui ne guideront pas avec ma guidée ; tu accepteras d'eux certaines choses et tu en rejetteras d'autres). Je dis alors :


-"Y aura-t-il un mal après ce bien ?". Il dit :

(Oui, des gens qui appelleront aux portes de l'enfer, ils jetteront dans l'enfer celui qui répondra à leur appel). Je dis :

 

-"O Messager d'Allah ! Décris-les pour nous". Il dit :

(Oui, Des gens de la même nationalité que nous, et ils parlent la même langue que nous)… jusqu'à la fin du hadith, rapporté par Mouslim.


Et dans une autre version de Mouslim :

(Et il y aura parmi eux des hommes ayant des cœurs de diables dans des corps d'homme).

 

Voilà leurs deions, serviteurs d'Allah, et Allah a dit vrai en disant à propos d'eux :

 

{Nous fîmes d'eux des dirigeants qui appellent les gens au feu. Et au jour de la Résurrection, ils ne seront pas secourus. Nous les fîmes suivre, dans cette vie ici-bas, d'une malédiction. Et au jour de Résurrection, ils seront parmi les honnis}.

Et serviteurs d'Allah, il y a une autre leçon importante que nous tirons au milieu de ces épreuves : c'est la soumission de certains musulmans aux conséquences des événements, et l'adhésion à ceux qui s'abaissent devant les conséquences des événements.

Ils commettent une erreur lorsqu'ils voient le mal envahir le pays des musulmans, ils s'en vont vers ce mal et ils s'y noient, en pensant que le fait de rester seuls n'a aucune signification au milieu de cette foule ; comment cela ne serait-il pas possible, alors que les gens sont tous tombés dans ce mal .

 

Et ils pensent que sa propagation au milieu des gens est suffisant pour changer le jugement au sujet de ce mal, et ils pensent aussi que s'opposer à ce mal en conseillant les gens et en les orientant est comme se mettre debout devant le torrent fougueux ; et la vérité, serviteurs d'Allah, est le contraire, car le croyant libre est celui qui enfreint les habitudes des gens en suivant le chemin juste, même s'il doit s'opposer à tout le monde.

 

Car la vérité et le faux ne sont pas connus par le nombre important de ceux qui le suivent, Allah (qu'Il soit glorifié) a dit :

{Et la plupart des gens ne sont pas croyants malgré ton désir ardent}.

 

Et Il a dit aussi :

 

{Et si tu obéis à la majorité de ceux qui sont sur terre, ils t'égareront du sentier d'Allah}.

 

 

C'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a exposé l'effet de la précipitation derrière les multitudes de gens pendant les épreuves, et le fait de suivre les foules, et que cela n'enlève la responsabilité de personne, Il a dit (qu'Il soit glorifié) au sujet de l'événement de la calomnie :

 

 

{A chacun d'eux ce qu'il s'est acquis comme péché. Celui d'entre eux qui s'est chargé de la plus grande part aura un énorme châtiment}.

 

Donc, craignez Allah - ô musulmans ! -, afin que vous viviez au milieu de ces malheurs en étant fiers de la religion, avec détermination, avec une volonté qui ne faiblit pas, et nous devons regarder le côté brillant dans notre chemin, nous devons interpréter les choses d'une belle façon afin que cela mette en nous l'espoir et répande l'espoir en Allah ; et nous devons avoir la certitude que la main d'Allah est au-dessus des mains des croyants, quelle que soit la gravité des événements et l'importance des malheurs :

 

 

 

{Quiconque viole le serment, ne le viole qu'à son propre détriment ; et quiconque remplit son engagement envers Allah, Il lui apportera bientôt une énorme récompense}.

 

 

Deuxième sermon

 

 

Après ce que nous avons mentionné, il se peut que certaines personnes s'interrogent sur les questions suivantes :

Est-il vraiment possible qu'il se trouve dans les rangs des musulmans des gens qui veulent disperser leurs rangs et détruire leur construction ?

Est-il possible que parmi les musulmans, se trouvent des gens qui sont volontairement des appuis pour la destruction et dont la fureur n'est pas inférieure à ceux qui soutiennent les ennemis de l'islam ?

 

Est-il possible que nous atteignions un niveau où nous subirons des souffrances provenant des gens de la même nationalité que nous, qui sont supérieures aux souffrances que nous subissons de nos ennemis ?

 

La réponse est : "Oui"; et ceci n'est pas étonnant ; et le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) a parlé de cela, comme dans le hadith de Houdhaïfah que nous avons cité auparavant. Et si ce n'était pas ainsi, Allah (qu'Il soit glorifié) n'aurait pas menacé ceux qui veulent égarer les musulmans par Sa parole :

 

{Ceux qui aiment que la turpitude se propage parmi les croyants auront un châtiment douloureux, ici-bas comme dans l'au-delà. Allah sait, et vous, vous ne savez pas}.

 

Il n'est donc pas étonnant - serviteurs d'Allah -, qu'il y ait des plumes dans les mains de personnes qui ont une pensée déviée du droit chemin ou qui sont volontaires pour entraver le chemin de l'islam éternel, ils ont diffusé leurs pensées pour donner naissance à des enfants qui font tout ce qu'on leur ordonne ; ils mettent le doute parfois dans les bases de la religion, et se moquent des bases de la religion parfois .

 

 

Ils mettent le trouble dans choses admises de notre religion et dans ses éléments [ses composants], certains parlent de la position de la législation islamique par rapport à la femme, ils se moquent alors du voile qui mène à la chasteté, ils s'opposent au fait que l'homme soit celui qui commande dans la famille, ils disent que la cause du retard des musulmans et de leur faiblesse devant leurs ennemis, provient des erreurs dans leurs programmes religieux, et ils prétendent que la réforme ne peut se réaliser qu'en enlevant ces programmes religieux.

 

Et certaines chaînes télévisées transmettent des programmes qui effacent la chasteté, enlèvent la pudeur, et propage le péché sans aucune honte ou responsabilité ; ils mélangent les jeunes filles et les jeunes hommes dans des clubs où les limites de la législation islamique sont absents, afin que ce soit un genre de moquerie des composants de la vie, de la pudeur, et de l'honneur islamique et arabe.

 

 

Ils ont laissé les orphelins de la Palestine, de l'Irak et de la Tchétchénie, et d'autres pays sans aucune personne qui pleure pour eux, et ils n'ont pas trouvé d'autres moyens pour consoler les musulmans affligés et les veuves que de transmettre les péchés, l'effronterie, et l'éloignement des vertus.

 

Et si cela vous étonne - serviteurs d'Allah -, il est encore plus étonnant de savoir que beaucoup de musulmans regardent ces chaînes télévisées, alors que nous ne trouvons pas de savants, de réformateurs, d'associations d'éducation et d'orientation, et d'organisations des droits de l'homme, qui dénoncent ces chaînes, exposent leurs préjudices et leurs dangers sur les générations présentes et futures.

 

Et sans aucun doute, les troubles se propagent dans les sociétés musulmanes, ainsi que l'abaissement et le mépris, et les gens s'adonnent aux passions encore plus et les maladies augmentent.

 

Donc, craignez Allah - ô musulmans -, et méfions-nous d'être attaqués par des gens appartenant à notre religion alors que nous ne le ressentons pas, ou d'importer les malheurs dans nos pays avec notre propre argent et notre propre pensée, car le licite est clair et l'illicite est clair, et entre eux se trouvent des choses douteuses.

 

La vérité est évidente, et le faux ne l'est pas, et les pires créatures auprès d'Allah, sont ceux qui n'entendent pas la vérité, ne disent pas la vérité, et ne réfléchissent pas.

 

 

Et la législation d'Allah est blanche [claire], sa nuit est comme son jour, et ne se détourne d'elle que celui qui est voué à la perdition ; et après la vérité, il n'y a que l'égarement :

 

 

{Quiconque l'altère après l'avoir entendu, le péché ne reposera que sur ceux qui l'ont altéré ; certes, Allah est Audient et Omniscient}.

 

 

Source :

 

 

http://alharamainsermons.org/frn

 

 

 

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :