L'illusion est la cause de la faiblesse de la communauté

Cheikh Sou'ôud Ach-Chouraïm

 

Vendredi 19/2/1425 (9/4/2004)

 

 

 

Je vous recommande, ô Hommes, ainsi qu'à moi-même, la crainte d'Allah (qu'Il soit glorifié) et de vous en remettre à Lui dans l'aisance, la difficulté, l'abondance et la misère ; car celui qui Le craint, n'échouera jamais ; celui qui place son espoir en Lui, ne sera jamais désespéré ; et celui qui s'accroche à Lui, ne sera jamais humilié :

{Et quiconque craint Allah, Il lui donnera une issue favorable, et lui accordera Ses dons par [des moyens] sur lesquels il ne comptait pas}.

 

O Musulmans !

Allah (le Puissant et le Haut) a dit dans Son Livre :


{Allah a promis à ceux d'entre vous qui ont cru et fait les bonnes œuvres qu'Il leur donnerait la succession sur terre comme Il l'a donnée à ceux qui les ont précédés. Il donnerait force et suprématie à leurs religion qu'Il a agréée pour eux. Il leur changerait leur ancienne peur en sécurité. Ils M'adorent et ne M'associent rien}.

Allah a tenu Sa promesse, Il a réalisé ce qu'Il a promis à Son prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) ; et ainsi, des hommes et des commandants portèrent cette religion, leur prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) leur enseigna que le serviteur ne doit avoir peur que de son Seigneur, qu'il ne doit s'abaisser que devant Celui devant lequel toute chose s'est abaissé et qui a créé toute chose, et qui est le Seul à posséder dans Sa main les causes de la peur et les causes de la sécurité :


{C'est le diable qui vous fait peur de ses adhérents. N'ayez donc pas peur d'eux. Mais ayez peur de Moi, si vous êtes croyants}.

 

De nos jours, le monde islamique passe par une situation difficile et de grandes difficultés ; et la communauté islamique entière observe de ses propres yeux une douleur, un embarras et un étonnement ; et plus exactement, sa douleur et son malheur augmentent lorsqu'elle retourne le regard plusieurs fois, puis, le regard lui revient humilié et frustré.

 

Alors, les coups se succèdent sur elle, et ces coups sont lancés comme les laves d'un volcan face auxquelles la communauté ne trouve pas de refuges ou de cavernes ou d'entrée qui la protège de l'injustice, de l'oppression et du terrorisme international .

 

Et la communauté reçoit ces coups les uns après les autres ; puis, elle est terrassée devant ces coups.

Et ceci fut sans aucun doute la cause du fait que la communauté fut couverte par une illusion, jusqu'à ce que l'illusion atteigne un degré élevé dans leur rang ; ils assimilèrent alors le faible au fort, le proche au lointain, et la sécurité à la peur.

 

Elle se débat donc en face de cette illusion comme celui qui est épileptique et ne comprend pas ce qui lui arrive.

 

 

O Musulmans !


Nous vivons à une époque où la communauté islamique est éprouvée par la séparation de la parole et la lutte des passions ; elle a été voilée par l'ignorance et la frustration et elle ne connaît pas les situations de son ennemi, ses actes et ses droits ; ainsi, elle s'est soumise à l'envahisseur puissant à cause de certaines choses étonnantes que leurs armes font .

 

Alors, elle subit les effets des illusions en pensant qu'elle est en face d'une force qui ne peut être vaincue, et plus exactement, que cette force gouverne sur une terre vaste, alors qu'aux yeux de celui qui n'a pas d'illusion, cette force est faible, elle ne peut ni attaquer ni se défendre, et au moindre mouvement provenant d'un endroit ou d'un autre, cette force sera secouée, si elle n'est pas complètement détruite lors d'un tremblement sur ses propriétés et à cause de la peur d'être noyée et de périr.


Et cette force est inquiète de tout mouvement qui se produit dans le monde, et toute calamité qui se produit dans le monde islamique ou arabe, provoque un tremblement dans cette force d'injustice et de tyrannie qui est répandue dans des endroits faibles des pays islamiques.

 Et malgré cela, nous voyons que cette affaire est toujours cachée à tous les gens de l'Islam, cachée par le voile de l'illusion ; et si nous observions beaucoup mieux, nous trouverions que la force du mal elle-même ressent sa faiblesse beaucoup plus que nous ne la ressentons, mais elle fournit tous les efforts afin de cacher sa faiblesse, et il n'y a pas de voile plus épais que l'illusion.

C'est la raison pour laquelle nous les voyons, à chaque événement, faire du bruit et crier afin de provoquer avec le bruit dans les pensées des illusions, et ainsi la réalité est changée sans réflexion ; et un peu d'observation avec perspicacité peut dévoiler leur faiblesse.


 

Serviteurs d'Allah !


Tous les hommes sont associés en ce qui concerne la possibilité qu'ils soient touchés par le malheur sans aucune différence au sujet de l'appartenance à une religion ou à une race ; mais si les musulmans sont éprouvés.

 

Ils sont dans le bien et la tranquillité s'ils se rappellent de l'ordre d'Allah et de Sa création ; ainsi, toute leur affaire sera bonne pour eux, s'il leur arrive une chose qui les réjouit et qu'ils remercient Allah, c'est alors un bien pour eux ; et s'ils sont atteints d'un mal et qu'ils patientent, c'est alors un bien pour eux, et ceci n'est que pour la communauté de l'Islam ; c'est la raison pour laquelle Allah (qu'Il soit exalté) a dit :


{Traiterons-Nous les soumis [à Allah] à la manière des criminels ? Qu'avez-vous ? Comment jugez-vous ?}

{Traiterons-Nous ceux qui croient et accomplissent les bonnes œuvres comme ceux commettent du désordre sur terre ? ou traiterons-Nous les pieux comme les pervers ?}


Les douleurs qui atteignent les musulmans par leur mort à cette époque, et les malheurs par lesquels ils ont été touchés, poussent la communauté à avoir une position ferme pour rechercher la réforme ; et la communauté doit avoir à l'esprit plusieurs choses qui sont les suivantes :


La première chose :

 

La satisfaction d'Allah et des choses qu'Allah a prédestinées, et que ce qui a touché la communauté ne pouvait pas la manquer, et ce qui l'a manqué ne pouvait pas la toucher ; de même que l'intrépidité, le courage et la victoire ne viennent qu'avec le malheur, la difficulté et le tourment ; à côté de la difficulté est, certes, une facilité ! A côté de la difficulté est, certes, une facilité ! Et une difficulté ne l'emportera jamais sur deux facilités.


La deuxième chose :

 

serviteurs d'Allah, est que cette communauté fournissent des efforts pour l'union de son rang, le rassemblement de sa parole, l'union des sources de la religion qui sont le Livre d'Allah et la Sounnah de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) si elle veut être sauvée, ainsi que la détermination ferme d'éliminer tous les slogans appelant à l'esprit de parti et aux passions de l'orgueil ; de même que la communauté doit reconnaître ses erreurs, ses négligences commises concernant l'obéissance d'Allah, et son éloignement de Sa législation éternelle de réalité de la vie.

 

La troisième chose :

 

le fait que les pleurs seulement ne sont d'aucune utilité, qu'en est-il donc de la tristesse et du blâme ?

 

Et dans notre discours, nous ne cherchons pas une pleureuse louée qui nous fait entendre ses lamentations ou qui nous afflige en frappant ses joues, car les pleurs ne font pas revivre le mort, le regret ne fait revenir celui qui est absent, mais les actions sont la clé de la réussite, et la loyauté, la sincérité et le fait de suivre le messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) fait revenir l'échelle du succès :


{Et dis : "Oeuvrez, car Allah va voir votre œuvre, de même que Son messager et les croyants}.


Et la quatrième chose :

 

Serviteurs d'Allah : la communauté musulmane a énormément besoin d'espérer obtenir la récompense auprès d'Allah (qu'Il soit exalté) pour les malheurs qui la touchent, et elle doit savoir qu'elle obtiendra une grande récompense si elle patiente et fournit des efforts :

 

(Car l'homme n'est atteint de fatigue, de douleur, et même l'épine sur laquelle il marche, sans qu'Allah ne lui écrive une récompense), le prophète (qu'Allah prie sur lui et le salue) l'a mentionné, rapporté par Mouslim.


Ainsi, en ayant ces choses à l'esprit, le courage, l'intrépidité et la soumission aux choses prédestinées d'aujourd'hui et de demain, et au fait que la gloire et la force appartiennent à Allah, apparaissent :


{Certes ceux auxquels l'on disait : "Les gens se sont rassemblés contre vous ; craignez-les" – cela accrut leur foi – et ils dirent : "Allah nous suffit ; Il est le meilleur garant". Ils revinrent donc avec un bienfait de la part d'Allah et une grâce. Nul mal ne les toucha et ils suivirent ce qui satisfait Allah. Et Allah est Détenteur d'une grâce immense}.


Et ainsi, s'élèvent les cris de ceux qui défendent leurs honneurs et de ceux qui protègent leur religion lorsqu'ils rencontrent la force du mal et de l'injustice en leur disant :

{Dis : "Rien ne nous atteindra, en dehors de ce qu'Allah a prescrit pour nous. Il est notre Protecteur. C'est en Allah que les croyants doivent mettre leur confiance}.



Et en leur disant aussi :

{Dis : "Qu'attendez-vous pour nous, sinon l'une des deux meilleures choses ?}.


C'est-à-dire remporter la bataille en étant victorieux sur les ennemis et les forces de l'injustice et de la tyrannie, ou la mort en combattant pour la victoire, et ceci est bien aussi car : {ce qui est auprès d'Allah est meilleur et plus durable}.
 

Tandis que les ennemis de la religion et les forces du mal et de l'injustice, même s'ils remporte la victoire ou perdent la bataille, ils sont entre deux châtiment : dans ce monde ou dans l'autre monde :

 

{Tandis que ce que nous attendons pour vous, c'est qu'Allah vous inflige un châtiment de Sa part ou par nos mains. Attendez donc ! Nous attendons aussi, avec vous}.


La loi divine est éternelle et la victoire est tantôt à ceux-ci tantôt à ceux-là, Allah (qu'Il soit exalté) a dit :


{Si une blessure vous atteint, pareille blessure atteint aussi l'ennemi. Ainsi faisons-Nous alterner les jours (bons et mauvais) parmi les gens, afin qu'Allah reconnaisse ceux qui ont cru, et qu'Il choisisse parmi vous des martyrs – et Allah n'aime pas les injustes. Et afin qu'Allah purifie ceux qui ont cru, et anéantisse les mécréants}.
 

Le fait qu'Allah choisisse des martyrs est un mérite et un don, car le martyre n'est pas un malheur et une perte, mais c'est un choix, une sélection, une générosité, un témoignage d'honneur et une attribution ; et ainsi, apparaît la parole d'Al-Faarouq à Abou Soufiane (qu'Allah soit satisfait d'eux) le jour d'Ouhoud lorsqu'Abou Soufiane (qu'Allah soit satisfait de lui) dit avant d'embrasser l'Islam :

-"Un jour pour le jour de Badr, et la victoire est tantôt à ceux-ci et tantôt à ceux-là". Omar dit :


-"Ce n'est pas la même chose ; nos morts sont au Paradis et vos morts sont en enfer".

 
La cinquième chose,

 

Serviteurs d'Allah : la communauté doit prendre en conscience que la logique des criminels est unique, que la politique pharaonique est ravivée de temps à autre, et bien que les mécréants et les injustes prétendent qu'ils sont des réformateurs et qu'ils appellent à la liberté, ils sont en réalité les gens de la destruction et de la démolition, ils appellent à leurs intérêts personnels et à leurs propres plaisirs répulsifs, comment cela ne serait-il pas possible alors qu'Allah les a décrit par Sa parole :

{[Mais] certes les infidèles ne croient pas, cela leur est égal, que tu les avertisses ou non : ils ne croiront jamais} jusqu'à ce qu'Il dise (qu'Il soit glorifié) :

{Et quand on leur dit : "Ne semez pas la corruption sur terre", ils disent :

"Au contraire nous ne sommes que des réformateurs !". Certes, ce sont eux les véritables corrupteurs, mais ils ne s'en rendent pas compte}.


Et la situation présente - serviteurs d'Allah - est le meilleur témoin, et nous pouvons donc nous interroger :


Quelle liberté veut-on apporter à l'Irak blessé et à la Palestine arrachée de force ? Quel bonheur leurs habitants attendent-ils avec les bouches des canons et les bruits des mitrailleuses ? Quelle vie agréable sont-ils venus annoncer, une vie qui repose sur les membres des gens dispersés, le meurtre, la destruction, et la démolition des maisons d'adoration et de rites ?


Et nous savons très bien que les normes de la nature intellectuelle [logique] n'ont pas changé de sorte que l'on pourrait penser que la destruction est une réforme, le meurtre est une vie, le désordre est une organisation, et l'injustice est une justice.


Les gens doués d'intelligence sont tous d'accords que ceci n'est qu'une logique pharaonique que les musulmans récitent depuis des siècles de l'Est à l'Ouest de la terre dans la parole d'Allah (qu'Il soit exalté) :


{Pharaon dit : "Je ne vous indique que ce que je considère bon. Je ne vous guide qu' au sentier de la droiture}.

Est-il raisonnable de penser que tuer quatre personnes est un crime qui n'est pas pardonné, alors que tuer un peuple entier n'est qu'une question méprisable ?


Et la volonté du monde recule ; où sont les prétendus droits des hommes ? Et où est la liberté à laquelle ceux-là appellent ?


Les appels aux droits, à la miséricorde et à la justice sont-ils seulement pour soutenir et protéger les organisations mondiales pour ceux qui aiment les chiens et les animaux domestiques ? Les chiens sont-ils plus importants qu'un nourrisson, ou plus exactement un pays islamique entier ?


En réalité, c'est la mort des droits et la chute dans le bas-fond ; c'est ainsi que les normes de la logique sont renversées jusqu'à ce que le véritable idiot est celui qui essaye d'obtenir son droit au nom de la justice ou de la miséricorde internationale ; et celui qui est véritablement lésé est celui qui est faible, chétif, accroupi sur ses deux genoux maigres devant ces forces injustes et cruelles, pour les implorer de lui donner son droit, et il leur demande d'être équitables envers lui avec les pleurs et non avec le canon ; et ainsi, il n'y a de justice internationale qu'aux endroits où se trouve la tyrannie, et il n'y a de paix qu'aux endroits où il y a la guerre.

 Et les forces injustes ne parlent de la justice et des droits de l'homme que lorsqu'elles parlent avec des pays forts et puissants comme elles ; et ils disent que le propriétaire chassé de sa terre est un terroriste qui n'a aucun droit, et le voleur qui triomphe de la terre et usurpe les droits et les lieux sacrés, est alors le propriétaire de la maison qui est respecté et possède la terre non pas en faisant revivre les lois de la législation mais en tuant des groupes entiers de gens et par contrainte.


Ainsi, serviteurs d'Allah, ceux qui espéraient retrouver leurs droits dont ils ont été dépouillés, ont perdu l'espoir après qu'ils furent touchés par le mal à cause de l'excès des forces de l'injustice et de la tyrannie, jusqu'à ce qu'ils les détournèrent du but recherché et voulurent ce qu'ils n'obtinrent pas ; et il n'y a de force ni de puissance qu'en Allah :

{Que ne t'abuse point la versatilité [pour la prospérité] dans le pays, de ceux qui sont infidèles. Piètre jouissance ! Puis leur refuge sera l'enfer. Et quelle détestable couche !}.

 


Deuxième sermon

 


O Musulmans !

Craignez Allah et sachez qu'Allah a écrit la gloire et l'élévation pour Ses serviteurs croyants ; donc, les musulmans sont les plus hauts grâce à leur religion, leur croyance et leurs principes même s'ils sont vaincus militairement ou si leurs pays sont envahis par la force d'occupation ; Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :
 

{Ne vous laissez pas battre, ne vous affligez pas alors que vous êtes les supérieurs, si vous êtes de vrais croyants}.


Et lorsqu'Abou Soufiane (qu'Allah soit satisfait de lui) dit le jour d'Ouhoud :
 

-"Que Houbal [nom d'une idole] soit élevé !". Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit :


(N'allez-vous pas lui répondre ?). Ils dirent :

-"Que devons-nous dire ?". Il dit :


(Dites : "Allah est le plus Haut et le Majestueux !). Puis Abou Soufiane dit :


-"Nous avons Al-Ouzza [nom d'une idole] et vous n'avez pas de Ouzza". Le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) dit :


(N'allez-vous pas lui répondre ?). Ils dirent :


-"Que devons-nous dire ?". Il dit :


(Dites : "Allah est notre Seigneur et vous n'avez pas de Seigneur).



Donc, la victoire arrive, par la grâce d'Allah, pour la communauté de l'Islam, même si son arrivée est lente par une sagesse que Créateur (qu'Il soit glorifié) veut ; car la promesse d'Allah arrivera sans aucun doute et Sa parole se réalisera :


{En effet, Notre parole a déjà été donnée à Nos serviteurs, les Messagers, que ce sont eux qui seront secourus, et que Nos soldats auront le dessus}.


Et nous n'avons - nous musulmans - qu'à compléter les causes qui amènent la promesse d'Allah, car des peuples qui ne connaissent qu'Allah ne seront jamais vaincus par ceux qui ne connaissent pas Allah, et des peuples qui ne connaissent que la vérité ne seront jamais vaincus par ceux qui ne connaissent que le faux :

{Ceux qui s'opposent à Allah et à Son messager seront parmi les plus humiliés. Allah a prescrit : "Assurément, Je triompherai, Moi, ainsi que Mes Messagers".

 En vérité, Allah est Fort et Puissant}.


Et priez - qu'Allah vous fasse miséricorde - sur la meilleure et la plus pure des créatures Mohammed ibn Abdillah ibn Abdil-Mouttalib, celui qui aura le bassin et l'intercession [le jour du jugement], car Allah vous a ordonné d'accomplir une action par laquelle Il a commencé lui-même, puis il l'a ordonné à Ses anges qui L'invoquent, et Il vous l'a ordonné ensuite - ô croyants - ; Il a donc dit :


{Ô vous qui croyez priez sur lui et adressez [lui] vos salutations}.

O Mon seigneur ! Prie sur Mohammed et sur la famille de Mohammed, comme Tu as prié sur Abraham et sur la famille d'Abraham, Tu es Digne d'éloges et de gloire. Et bénis Mohammed et la famille de Mohammed, comme Tu as béni Abraham et la famille d'Abraham, dans l'univers Tu es Digne d'éloges et de gloire.


Source :


http://alharamainonline.org/frn
 

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost 0