Question :

 

 

Un frère pose la question suivante: « Quel est le verdict de la charia relatif à l’interprétation des Attributs d’Allah ?

 


Réponse :

 

 

Interpréter les Attributs est un blâmable et n’est pas permis par la charia.

 

Il faut plutôt les approuver comme ils sont évoqués sans aller au-delà de leurs significations apparentes lesquelles conviennent à Allah (Exalté soit-Il) sans en altérer le sens, les nier, tenter de comprendre la forme et la nature qu’ils revêtent, ou y chercher de ressemblance avec Ses créatures parce qu’Allah (Exalté soit-Il) nous informa de Ses Attributs et Ses Noms en disant: {Il n’y a rien qui Lui ressemble; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant}.

 

Ainsi devons-nous les approuver tels qu’ils sont révélés et c’est l’avis des gens de la sunna et du consensus qui ont dit à cet égard: « Approuvez-les tels quels sans essayer de comprendre leur nature et leur forme, c’est-à-dire, approuvez-les  tels quels sans en altérer le sens, y chercher des interprétations ou tenter de comprendre la nature et la forme qu’ils revêtent.

 

Il faut accepter leurs significations apparentes et selon la façon qui convient à la Majesté d’Allah (Exalté soit-Il), sans tenter de comprendre la forme et le nature qu’ils revêtent ou y chercher des ressemblances. Partant, on doit dire quant au verset coranique où Allah (Exalté soit-Il) dit: {Le Tout Miséricordieux S’est établi « Istawâ »sur le Trône}.

 

Et quant aux autres versets pareils qu’il s’agit d’un « istiwaâ » qui convient à Sa Majesté et à Sa Grandeur, c’est un « istiwaâ » qui ne ressemble pas à celui des créatures et qui signifie chez les gens de la vérité: l’élévation et la hauteur.

 

 

 

On doit dire de même concernant l’Œil d’Allah, Son Ouïe, Sa Vue, Sa Main et Son Pieds ainsi que les autres Attributs d’Allah, lesquels sont confirmés, mentionnés dans les textes religieux et sont tous des Attributs qui conviennent à Allah (Exalté soit-Il) et nul ne Lui ressemble quant à la nature de ces Attributs.

 

Ceci est l’avis adopté par les gens de savoir parmi les compagnons du Prophète ainsi que par les imams sunnites qui leur ont succédés comme Al-’Awzâ`î, Ath-Thawrî, Mâlik, Abou Hanîfa, Ahmad, ‘Ishâq et autres parmi les imams des Musulmans qu’Allah leur fasse tous miséricorde.

 

Il en est de même pour le verset coranique où Allah (Exalté soit-Il) dit à propos du récit de Noé: {Et Nous le portâmes sur un objet [fait] de planches et de clous [l’arche]} {voguant sous Nos yeux} ainsi que pour le verset coranique où Il dit au sujet du récit de Moïse {afin que tu sois élevé sous Mon œil} les gens de la sunna ont interprété ce verset en disant le sens voulu de la Parole d’Allah (Exalté soit-Il): {voguant sous Nos yeux:} est qu’Allah (Exalté soit-Il) l’a fait circuler sous son égide et en en prenant soin jusqu’à ce qu’il s’est établi sur la mer.

 

Il en est de même pour le verset coranique où Allah (Exalté soit-Il) dit de Moïse {afin que tu sois élevé sous Mon œil} c’est-à-dire, avec les soins d’Allah (Exalté soit-Il), le soutien qu’Il accorde à ceux qui s’occupent de l’éducation de Moïse.

 

Il va de même pour le verset où Allah (Exalté soit-Il) adresse la parole suivante au le Prophète : {Et supporte patiemment la décision de ton Seigneur. Car en vérité, tu es sous Nos yeux}. C’est-à-dire que tu es sous notre protection, nos soins et notre préservation et ceci ne compte pas une interprétation. Il s’agit plutôt de l’exégèse et du style d’expression connus dans la langue arabe lesquels s’appliquent sur le Hadith Qodsi, transcendant, où  Allah (Exalté soit-Il) dit : « Quiconque se rapproche de Moi d’un empan, Me verra rapproché de lui d’une coudée. Quiconque se rapproche de Moi d’une coudée, Me verra rapproché de lui d’une brasse. Quiconque vient à Moi en marchant, Me verra galopant à sa rencontre ».

 

 

Ce Hadith doit être accepté comme il est rapporté d’après le Prophète sans en altérer le sens, en chercher la nature la forme qu’il revêt ou y chercher des ressemblances avec la créature d’Allah, il faut l’approuver tel qu’Allah (Exalté soit-Il) l’a voulu. Il en est de même pour la Descente d’Allah vers la fin de la nuit ainsi que pour son Ouïe, Sa Vue, Sa colère, Son agrément, Son rire, Sa joie et les autres Attributs confirmés par les textes religieux.

 

Tous ces Attributs doivent être conçus de la façon qui satisfait à Allah (Exalté soit-Il) sans les nier, en altérer le sens, y chercher de ressemblance avec Ses créatures ou tenter de comprendre la forme et la nature qu’ils revêtent, suivant ainsi le verset où Allah (Exalté soit-Il) dit: {Il n’y a rien qui Lui ressemble; et c’est Lui l’Audient, le Clairvoyant} ce qui est mentionné dans ce même contexte parmi les versets.

 

 

Pour ce qui est de l’interprétation des Attributs et du fait d’y donner des significations différentes de leurs significations apparentes, cela relève de l’œuvre des innovateurs comme Les Djahmites les Mo’tazilites et ceux qui leur ont emboîté le pas, ce qui est doctrine nulle que les gens de la sunna du consensus désapprouvent. Ceux-ci ont mis les gens en garde contre cette doctrine ainsi que contre ceux qui l’adoptent. Qu’Allah vous accorde la réussite

 

 

 


 

Numéro de la partie: 4, Numéro de la page: 132 – 133

 

Source : Fatâwas  Cheikh Ibn Bâz – Volume 4 – Le dogme islamique

 

 

http://www.islamlinks.fr/

Tag(s) : #Tawhid

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :