Cheikh Abderrahmane As-Soudaïs 

 

4/10/1424 (28/11/2003)

 

 

 

Je vous recommande serviteurs d'Allah, ainsi qu'à moi-même, la crainte d'Allah car elle est la marchandise qui rapporte le plus de bénéfice, et soyez assidus dans l'accomplissement des œuvres de bien et des bonnes actions jusqu'au jour du jugement:

 

{O vous qui avez cru ! Craignez Allah d'une crainte véritable et ne mourrez qu'en étant musulmans [soumis à Allah]}.

 

 

O Musulmans !

 

 

Parmi les choses qui ne font aucun doute et n'ont pas besoin de preuves, le fait que le temps passe très vite, change et se termine rapidement ; le mois qui passe, ne retourne pas, et ce temps est sans aucun doute une occasion pour nos actions, celui qui y accomplit de bonnes œuvres, sa vie dans ce monde sera comme un jardin remplit de belles fleures et il sera heureux dans l'autre monde ; tandis que celui qui y commet les péchés, sa vie sera comme un désert aride et infertile, la pluie de la prophétie et de la guidée lui est parvenue et il n'a pas obtenu le bonheur et n'en a pas tiré profit, et dans l'autre monde, il sera parmi les perdants et ne sera pas élevé.

 

Ceci est l'exemple, ô musulmans, d'un peuple qui obéit à Allah et fournit des efforts, qui recherche les satisfactions d'Allah, qui suit la guidée et le droit chemin dans toutes les situations et tout le temps ; et ils ne rompent pas les engagements qu'ils ont pris avec Allah ; et l'exemple d'un peuple qui s'est avancé vers Allah pendant des jours déterminés, puis dès que ces jours se sont terminés, leur détermination s'est affaiblie, ils abandonnèrent les bonnes actions, et ils rejoignirent ceux qui sont dans la distraction et la perdition - qu'Allah nous en protège.

 

 

Mes frères en Islam !

 

 

Nous allons maintenant faire un rappel au sujet du mois de Ramadan qui s'est achevé et dont les journées et les nuits furent remplies de bonnes œuvres, de bonnes choses, de jeûne, de prières accomplies la nuit, de lecture du Coran, de bienfaisance et de générosité.

 

 

N'étions-nous pas impatients de sa rencontre ? Ne souhaitions-nous pas qu'il soit plus long ? Et il s'est terminé comme s'il n'était qu'une imagination.

 

 

O Seigneur ! Accepte de nous les bonnes œuvres que nous avons accomplies ! Pardonne-nous les péchés et les mauvaises actions que nous avons commis ! Et Pardonne-nous aussi les négligences et les erreurs par un bienfait de Ta Part et Ta générosité, O Clément Suprême, O Généreux !

 

 

Mes frères dans la croyance !

 

 

Pendant ces jours de joie et de gaieté, vous récoltez les bonnes choses que vous avez plantées avec ce qu'Allah vous a rendu licite, et ceci est une preuve de l'honneur du rite dans lequel vous vous trouviez et du pilier important parmi les piliers de cette religion.

 

 

Et à ce moment, nous devons, chers frères, faire le point sur la situation de beaucoup de gens en ce qui concerne leur relation avec leur Créateur pendant le mois de Ramadan et après le mois de Ramadan ; de même que nous devons corriger beaucoup de compréhensions qui se sont détournées du droit chemin à propos des périodes de bienfaisance, de bien et de bonnes œuvres :

 

 

Parmi ces choses, ce que nous devons garder de l'âme du mois de Ramadan et ce qu'il contient, ainsi que ses effets et ses preuves comme la patience, l'effort, la compassion réciproque, la cohésion et la communication ; de même que la situation des pieux prédécesseurs après le mois de Ramadan comme le fait de se juger soi-même, combattre l'âme bestiale et la victoire sur elle qui ouvre beaucoup de domaines pour vaincre l'ennemi, continuer à dépenser dans les domaines de la bienfaisance, et ouvrir les horizons des actes de bienfaisance et ne pas les abandonner et en éloigner les gens, en s'y accrochant car elle font partie des bases de la religion qui ne changent pas, et les attaques violentes ne peuvent pas les arrêter.

 

 

La fin de ce mois béni doit être une promulgation pour un retour sincère à la concurrence dans les domaines de l'adoration et de la droiture en prenant comme exemple la situation de l'Elu (qu'Allah prie sur lui et le salue), et le point de reprise des énergies des âmes et leur changement de la distraction, de la dispute et du désaccord à l'éveil, l'union et l'entente ; de même que l'élévation des valeurs pures et des meilleures exemples, et entourer les générations - surtout les jeunes - en s'occupant d'eux, en les dirigeant dans la bonne direction, en discutant avec eux au sujet de leurs arguments pour les protéger des pensées déviées et des doctrines destructrices à un moment où les envieux de notre sécurité essayent de la détruire.

 

 

Mes frères dans la foi !

 

 

Parmi les mauvaises compréhensions et les mauvaises situations chez un groupe de gens, le fait que le mois de Ramadan soit le mois de l'adoration et de l'éloignement des mauvaises actions, et lorsque le mois se termine, ils s'adonnent complètement aux envies et aux péchés ; ceci est très étonnant et indique la faiblesse de la religion et de la foi.

 

 

Quel livre ou quelle Sounnah le musulman suit-il en étant bien pendant le mois de Ramadan et en se livrant à la débauche au mois de Chawwal ?

 

 

Le Seigneur des mois n'est-Il pas Unique et n'observe-t-Il pas les actions ?

 

Et qui parmi nous a la garantie que sa situation est agréée et que ses actions sont acceptées ? Les pieux prédécesseurs (qu'Allah leur fasse miséricorde) étaient plus soucieux de l'acceptation de leurs actions que de l'accomplissement des actions, et Allah (qu'Il soit exalté) a dit :

 

 

{Allah n'accepte, dit l'autre, que de la part des pieux}.

 

Gloire et pureté à Allah, serviteurs d'Allah ! Où sont les cœurs qui ont craint Allah et qui ont imploré Allah en lui adressant des demandes ? Où est le plaisir de parler avec Allah dans la prière ? Où est la conviction qui est entrée dans les cœurs et les a illuminés ? Les coeurs n’ont-ils pas considéré avec attention les versets clairs et les interdictions du Coran :

 

{S’ils avaient fait ce à quoi on les exhortait, cela aurait été certainement meilleur pour eux, et (leur foi) aurait été plus affermie}.

 

 

Ceux-là seront perdants et auront la récompense la plus vile s’ils ne se repentent pas à Allah et ne demeurent pas comme ils étaient pendant le mois de Ramadan ; et quel mauvais peuple, ceux qui ne connaissent Allah que pendant le mois de Ramadan !

 

 

Et le Saint Coran suffit pour décrire la situation de ces gens :

 

 

{Et ne faites pas comme celle qui défaisait brin par brin sa quenouille après l’avoir solidement filée}.

 

 

Quel malheur et quelle privation pour certaines personnes qui retournent à l’égarement après la guidée et à la perdition après la bonne direction !

 

 

Les actions du croyant qui espère être sauvé et craint son Seigneur et sa rencontre, doivent être sous l’ombre de la foi durant toute sa vie ; il est toujours dans l’adoration [de son Seigneur], en relation continuelle avec Allah, en ayant une sincérité profonde dans son obéissance à Allah, dans sa crainte, et dans les bonnes œuvres qu’il accomplit pour se rapprocher de son Seigneur, il ne fait pas de différence entre les périodes, en mettant en pratique la parole du Véridique (qu’Il soit glorifié et exalté) :


 

{Et adore ton Seigneur jusqu’à ce que te vienne la certitude (la mort)}.

 

 

Communauté de l’Islam !

 

 

Vous trouverez que les gens les plus privés du bien et les plus éloignés des satisfactions du Seigneur (le Puissant et le Haut) sont ceux qui n’ont pas accompli de bonnes actions durant tout le mois de Ramadan, et ils n’ont pas été influencés par les musulmans qui se dirigeaient vers les basins de la guidée et les jours de pardon pendant une période plus précieuse que l’argent et qui est irremplaçable, jusqu’à ce que leurs cœurs soient devenus comme le verre renversé, ils ne reconnaissent pas le bien et ne désapprouvent pas le mal sauf les passions qu’ils suivent ; le mois de Ramadan les a laissés alors qu’ils étaient négligents et la fête est arrivée alors qu’ils étaient toujours dans la distraction :

 

 

{Et s’ils voient le bon sentier, ils ne le prennent pas comme sentier. Mais s’ils voient le sentier de l’erreur, ils le prennent comme sentier}.

 

 

Ibn Al-Jaouzi (qu'Allah lui fasse miséricorde) a dit :

 

 

-« Il se peut que celui qui commet les péchés voit la bonne santé de son corps et son argent, et il pense alors qu’il n’a pas de châtiment ; et il n’a pas su que le fait qu’il soit distrait de son châtiment est le véritable châtiment ».

 

 

Donc, la demande sincère que nous adressons à ces distraits, est de se repentir à Allah, d’abandonner ce qu’ils font et de regretter leur négligence de l’obéissance d’Allah, car il n’y a pas de porte fermée devant le repentir, ni d’action qui est rejetée ou enterrée, Allah (qu'Il soit glorifié et exalté) a dit :

 

 

{Et Je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin}.

 

 

Communauté de l’Islam !

 

Et devant ces compréhensions erronées et ces groupes de gens abaissés et distraits, se propagent les lumières des caravanes des gens de la piété et de la foi dont les cœurs furent abreuvés par le Coran et la Sounnah ; et ils ont compris que pour obtenir les hauts degrés du Paradis, il y a des périodes pour l’accomplissement du bien dont il faut saisir l’occasion avec détermination et énergie, en espérant obtenir ce qui se trouve auprès d’Allah, et ils sont ceux que le Créateur a décrit par Sa parole :

 

 

{Ils s’arrachent de leurs lits pour invoquer leur Seigneur, par crainte et espoir ; et ils font largesse de ce que Nous leur attribuons. Aucun être ne sait ce qu’on a réservé pour eux comme réjouissance pour les yeux, en récompense de ce qu’ils œuvraient !}.

 

 

 

 

Et parmi les paroles importantes du grand savant Ibn Al-Quayyim (qu'Allah lui fasse miséricorde) à leur sujet :

 

-« Ceux qui accomplissent beaucoup de bonnes œuvres, qui ont goûté à l’âme de l’adoration, qui espèrent recevoir sa récompense, le drapeau de la récompense leur fut dressé, et ceci pousse à accomplir les bonnes actions ; donc, ils retroussèrent leurs manches et se dirigèrent vers lui en espérant que leurs actions seront acceptées par la grâce d’Allah et en ayant peur qu'elles soient rejetées. Ils accomplissent donc beaucoup de bonnes oeuvres en fournissant des efforts tout en ayant peur de Lui [Allah] et en espérant recevoir Sa récompense ».

 

Allah est le plus Grand ! Voilà la vraie compréhension du commerce avec Allah (qu'Il soit glorifié). Félicitations donc, ô vous qui suivez le droit chemin ! Et soyez heureux, ô vous qui revenez à Allah, pour votre patience, pour ce que vous avez accompli, lu, dépensé et pour avoir remercié. Et soyez fermes sur le droit chemin dans la vie jusqu’à la mort.

 

 

 

Communauté du bien et de la droiture !

 

 

Après que la communauté islamique ait vécu un mois entier en s’abreuvant de l’eau claire du Saint Coran et en s’éclairant avec sa lumière éclatante, et après la fête de la rupture du jeûne, elle est appelée à se juger elle-même de façon pratique, surtout qu’elle boit du verre de la faiblesse et de la défaite, et que les malheurs cinglent son visage dans beaucoup de ses pays.

 

 

Elle doit se protéger avec le Livre d'Allah et la Sounnah de Son messager (qu'Allah prie sur lui et le salue) afin d'avoir un jugement pertinent des affaires et des changements [qui se produisent], et afin de revoir [de corriger] la pensée et le chemin à suivre pour la réalisation des intérêts, repousser ce qui est corrompu, élever le drapeau de la religion, garder les valeurs et les vertus, protéger la sécurité et la stabilité en veillant à éteindre tous les facteurs de la défaite psychologique et de la frustration intérieure ; et en anéantissant les racines des doctrines qui dévient du droit chemin, des pensées égarées qui sont éloignées des bases de la religion qui protège le sang et l'argent, et qui affirme l'interdiction de tuer les musulmans, les infidèles alliés autorisés à séjourner en terre d'Islam et les étrangers installés en terre d'Islam.

 

Nous disons cela alors que l'âme est blessée et le cœur saigne après les événements criminels qui se sont produits et les crimes horribles commis contre des gens protégés par l'Islam et innocents ; les mains rouges et les griffes ont profité de l'obscurité de la nuit pour provoquer une explosion et une destruction pendant le mois sacré et la source de la Miséricorde, dans la capital du pays de l'unicité d'Allah, le pays des deux mosquées saintes, sans tenir compte d'aucune valeur [morale] et des femmes, des enfants et des personnes âgées, et à plus forte raison, des lois de la législation islamique.

 

Leurs cœurs sont-ils en pierre ? Ou ont-ils jeté leurs défauts dans la mer ? Mais c'est plutôt l'ignorance et les passions ; dans quelle situation ces orphelins, ces mères privées de leurs enfants, ces malades et ces veuves ont-ils accueilli la fête de la rupture du jeûne ? Quel péché ont-ils commis ? De quel crime ont-ils été coupables ? Je jure par Allah qu'ils sont responsables de chaque goûte de sang qu'ils ont versé, de chaque personne qu'ils ont tué, et de chaque tentation qu'ils ont provoqué pour le pays et les serviteurs.

 

 

Et nous devons réfléchir et comparer la situation de ceux-là et la situation dans laquelle vivent nos frères affaiblis dans leur religion sur la terre bénie en Palestine, et dans d'autres endroits, et vous aurez alors la certitude que le terrorisme est même le terrorisme, et vous verrez clairement les points d'accord et de désaccord concernant les antécédents et les résultats, les causes et les effets, les moyens et les buts, les effets et les conséquences, les réalisateurs et les victimes, et le temps et l'endroit ; donc, réfléchissez bien et jugez objectivement.

 

Et je demande à Allah le salut et la bonne santé, ainsi que la sécurité et la tranquillité permanentes dans notre pays et dans tous les pays islamiques.

 

 

Celui qui pense que les explosions représentent une vérité ou une échelle pour la réforme ou un moyen de chasser l'ennemi, a une mauvaise compréhension ; une personne naïve ne dit pas cela, ni une personne intelligente qui s'affilie à la religion.

 

 

Donc, repentez-vous à Allah et abandonnez ces pensées, car le retour à la vérité est meilleur que de persévérer dans le faux.

 

Qu'Allah affermisse ceux qui sont retournés vers la vérité ! Et qu'Il guide ceux qui ont suivi le chemin de la guidée, par Sa grâce et Sa générosité !

 

 

Restez tous avec le groupe des musulmans et leur dirigeant, car ainsi vous serez sauvés. Il faut trouver les causes de ces événements et donner les remèdes bénéfiques en utilisant des méthodes salutaires, ceci est meilleur pour le pays et pour les serviteurs.

 

Et Allah aide ceux qui font des efforts sincèrement pour leur religion, leur communauté, leur pays, et leurs sociétés.

 

 

 

Deuxième sermon

 

 

Serviteurs d'Allah !

 

 

Craignez Allah et poursuivez votre mois et votre fête avec le remerciement et la louange car vous êtes dans des bienfaits d'Allah que les membres intérieurs et apparents doivent remercier.

 

 

Et sachez que votre Seigneur (le Puissant et le Haut) vous témoigne Son amour avec les périodes de bien en élevant vos degrés, en augmentant vos bonnes actions, en pardonnant vos péchés et en éduquant vos âmes ; et Il vous a exhortés pendant le mois de Chawwal à jeûner six jours de ce mois sans être obligé de les faire suivre l'un après l'autre, selon ce que Mouslim a rapporté dans son recueil de hadiths authentiques, d'après Abou Ayoub (qu'Allah soit satisfait de lui) que le messager d'Allah (qu'Allah prie sur lui et le salue) a dit :

 

 

(Quiconque jeûne le mois de Ramadan et le fait suivre par six jours de jeûne du mois de Chawwal, c'est comme s'il aura jeûné toute sa vie).

 

 

Quelle grande récompense provenant d'un Seigneur miséricordieux et généreux ! Donc, faites des efforts afin d'affranchir vos âmes de l'humiliation, et sauvez vos âmes en accomplissement de bonnes actions avant que vous n'en soyez incapables et avant leur perte ; et empressez-vous d'aller vers le pardon de votre Seigneur et un jardin dont la largeur est comme les cieux et la terre qui ont été préparés pour les gens pieux.

 

 

Et sachez que la parole d'Allah est le meilleur sermon pour que le cœur s'abaisse devant Allah et ait peur, pour que le croyant soit humble [soumis] devant son Seigneur, et pour que l'âme soit guidée.

 

 

 

Source :

 

 

http://alharamainsermons.org/

 

 

Tag(s) : #Discours du vendredi

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :