Sheykh 'Abd Ar-Razzâq Al Badr dit dans son livre Tadhkira Al Mu'tasî Sharh 'Aquidah Al Hâfith 'Abd Al Ghanî Al Maqdissî (p 307) après avoir cité le Hadith Prophétique: 

"La foi possède environ 70 branches. La meilleure d'entre elles est de dire Lâ Ilâha Illa Allah et la plus faible consiste à enlever quelque chose de préjudiciable de la rue et la pudeur fait partie de la foi"

"Et quant au fait d'enlever cette chose préjudiciable de la rue, les gens se sont divisés en 3 groupes:

*un groupe qui s'est chargé d'enlever cette chose de la rue.


*un groupe qui a laissé cette chose dans la rue.


*un groupe qui s'est chargé de mettre cette chose dans la rue.
 

Tous font partie des gens de la foi mais ils ne sont pas égaux [vis à vis de celle-ci].

Et ce Hadîth possède une douce moralité.

En effet, le Prophète (Paix et Salut d'Allah sur Lui) a dit qu'enlever une chose préjudiciable de la rue faisait partie intégrante de la foi. 

Et ce qui est désigné [ici] est quelque chose de perceptible c'est à dire une chose qui portera préjudice aux gens, gênera leur circulation et enlever cette chose engendra un bienfait lié à la vie d'ici-bas.

Et à fortiori, il convient d’interpréter ce préjudice par quelque chose d'abstrait c'est à dire; tout désagrément qui gênera les gens dans leur cheminement vers l'obéissance de Leur Seigneur.

Par conséquent, répliquer aux gens de Bidaa', mettre les gens en garde contre leurs faussetés et répliquer à leurs ambiguïtés rentrent dans le fait d'enlever un préjudice de la rue et ceci fait partie de la foi."

 

(Fin de citation)

 

 

 

Traduction: www.sounnah-publication.com

Tag(s) : #Manhadj

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :