L'homme endetté est-il dans l'obligation d'acheter une bête pour le sacrifice de Al-'Aîd Al-Adha ?
Question :

Un homme a des dettes et il s’est mis d’accord avec son créancier pour lui verser une somme fixe mensuellement pour rembourser ces dettes. Est-il dans l’obligation d’acheter une bête pour sacrifier ? Et si cela n’est pas obligatoire, lui est-il permis d’emprunter de l’argent pour accomplir le sacrifice ? Et est-il permis à une autre personne de lui offrir une bête pour qu’il puisse accomplir le sacrifice ? Qu’Allah vous bénisse.

Réponse :


Qu’Allah vous bénisse également. S’ils se sont mis d’accord pour que le remboursement de la dette soit différé jusqu’à une période déterminée sur laquelle le créancier peut patienter, alors il doit regarder s’il a de l’argent pour acheter la bête du sacrifice en plus de celui prévu pour rembourser la dette. Si c’est le cas, il achète une bête pour le sacrifice, sinon il n’en achète pas.

Si le remboursement de la dette n’est pas différé jusqu’à une période déterminée, qu’elle doit être remboursée rapidement et que le remboursement n'a été reporté qu’à cause de son incapacité, alors dans ce cas-là, il commence par se débarrasser de la dette.

Quant à sa question : Lui est-il permis d’emprunter de l’argent pour sacrifier ?

La réponse est que si la dette doit être remboursée rapidement, il commence par rembourser la dette, elle est prioritaire au sacrifice.

Mais s’il a un délai et n’a pas d'argent pour le moment, il regarde : s’il emprunte de l’argent, cela ne va-t-il pas être un poids pour lui ? Aura-t-il de quoi rembourser cette dette ainsi que la première ou cela va-t-il l’endetter encore plus ?

S’il a les capacités de rembourser sans que ce ne soit un poids pour lui, il n’y a pas de mal. Cheikh Al Islam Ibn Taymiya a délivré une fatwa sur la permission d’emprunter de l’argent pour le sacrifice pour celui qui est capable de rembourser cette dette. Quant à celui qui n’en est pas capable ou à qui cela va nuire ou poser des difficultés, alors non.

Et quant à sa question : Est-il permis à une autre personne de lui faire aumône d’une bête ?

S’il fait partie de ceux qui en sont en droit (de recevoir l’aumône) et qu’il n’a pas les capacités d’en acheter, alors c’est permis. Il est rapporté authentiquement que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) distribuait les bêtes du sacrifice à ses compagnons parmi ceux qui étaient en droit de les prendre.

Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani, qu’Allah le préserve

Le mardi 25/11/1434 correspondant au 1er octobre 2013


Pour écouter l’audio : cliquez ici 
 
 
Source :
 
http://forum.daralhadith-sh.com/
Tag(s) : #Fatwas
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :