Allah n'ordonne rien à Ses serviteurs sans que Satan ne les tente de deux manières

Ibn al Qayyim affirme dans sahîh al wâbil as sayyib (p32):

 

"Allah Tout-Puissant n'ordonne rien à Ses serviteurs sans que Satan ne les tente de deux manières :

 

BUL033 soit en les poussant à manquer à ces obligations religieuses,

soit en les incitant à exagérer dans l'accomplissement de ces devoirs imposés par la religion.

 

BUL033 Qu'il triomphe du serviteur d'Allah en l'incitant à tomber dans le premier ou le second, peu lui importe.

 

Il pénètre dans le coeur du serviteur qu'il ausculte.

 

BUL033 S'il trouve en lui de la faiblesse et de la langueur, Satan le teinte de cette manière : il le détourne de ses obligations en le rendant paresseux.

Il le pousse à interpréter la religion à sa guise ou à espérer vainement le pardon de son Seigneur.

Par l'action de Satan, l'homme peut même en arriver à renoncer totalement à ses devoirs envers son Seigneur.

 

BUL033 A l'inverse, s'il trouve en lui de la prudence, du sérieux, de l'ardeur et de la volonté et s'il désespère de le tenter par la paresse, il l'incite à l'excès de zèle en lui suggérant que ses oeuvres sont insuffisantes et que sa ferveur religieuse implique d'oeuvrer plus encore.

Il lui suggère d'en faire plus que les autres : par exemple de ne pas dormir lorsqu'ils dorment, de jeûner quand eux ne jeûnent pas, de ne pas faiblir lorsqu'eux faiblissent , de se laver sept fois les mains ou le visage (au cours des ablutions) là ou les autres ne se les lavent que trois fois, d'accomplir les grandes ablutions pour la prière lorsqu'eux se contentent des petites.

 

Satan le pousse donc à l'excès et l'incite à dépasser les limites de la voie droite, à s'éloigner du juste milieu, de même qu'il pousse le premier à manquer à ses obligations religieuses en restant en-deçà de ce juste milieu, de cette voie droite.

 

Le but est donc unique : faire dévier l'un et l'autre du droit chemin en faisant en sorte que le premier ne s'en approche pas et que le second le dépasse.

 

Or, il faut savoir que la plupart des créatures d'Allah ont succombé à l'une ou l'autre de ces deux tentations, si bien que seul y échappe celui qui est versé dans la science religieuse, celui dont la foi est ferme, qui lutte contre ces tentations et qui est attaché au juste milieu et à la modération.

 

Et c'est en Allah qu'il faut chercher aide."

 

tiré des ruses de shaytan p136-137

copié de la-femme-en-islam.over-blog.com

 

Cheikha Umm ‘Abdillah Al-Wadi’iya - الشيخة أم عبد الله الوادعية

 
 

Source :
 
 
http://3ilm.char3i.over-blog.com/

Tag(s) : #Croyance
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :