Vois-tu ces maladies qui nous touchent, que nous rapportent-elles ?

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Abou Sa'id Al Khoudri (qu'Allah l'agrée), un homme parmi les musulmans a dit:

 

Ô Messager d'Allah! Vois-tu ces maladies qui nous touchent, que nous rapportent-elles ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Elles sont des expiations ».


Oubay Ibn Ka'b (qu'Allah l'agrée) a dit: Ô Messager d'Allah! Même si elles sont peu importantes ?


Le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit: « Même une épine et donc ce qui est plus grave ».


Alors il invoqua contre sa propre personne pour que la fièvre ne le quitte jamais jusqu'à ce qu'il meurt mais qu'elle ne l'empêche pas de faire le hajj, la 'omra, le djihad dans le sentier d'Allah et la prière prescrite en commun.


Suite à cela personne ne l'a touché sans qu'il ne sente la chaleur de sa peau et cela jusqu'à ce qu'il meurt.


(Rapporté par Ahmed et authentifié par Cheikh Albani dans Sahih Targhib n°3433)

 


عن أبي سعيد الخدري رضي الله عنه أن رجلا من المسلمين قال : يا رسول الله ! أرأيت هذه الأمراض التي تصيبنا ما لنا بها ؟
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : كفارات
قال أبي ابن كعب رضي الله عنه : يا رسول الله ! وإن قلّت ؟
قال رسول الله صلى الله عليه و سلم : وإن شوكة فما فوقها
فدعا على نفسه أن لا يفارقه الوعك حتى يموت وأن لا يشغله عن حج ولا عمرة ولا جهاد في سبيل الله ولا صلاة مكتوبة في جماعة قال فما مس إنسان جسده إلا وجد حرها حتى مات

 
(رواه أحمد و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ٣٤٣٣)

Source :

 

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Rappels
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :