Celui qui commet une association (الشرك بالله) en étant ignorant

Cheikh ‘Abdel-‘Azîz Ar-Râjihî –qu’Allah le préserve- questionne Cheikh Sâlih Al-Fawzân –qu’Allah le préserve- de la manière suivante :

 

Peut-être que celle-ci sera l’avant-dernière question :

Celui qui pose la question dit :

 

Celui qui commet l’association (à Allah) comme le fait qu’il invoque autre qu’Allah pour la guérison de son malade, disons-nous que c’est unassociateur ou disons-nous que son action est une association ?

 

Alors qu’il dit : "Lâ ilâha illa Allah (1)" et qu’il jeûne et qu’il effectue lepèlerinage.

 

La réponse de Cheikh Sâlih Al-Fawzân qu’Allah le préserve :

 

Point Black S’il n’a pas d’excuse qui repousse l’association de lui il est alors un associateur,

 

Point Black tandis que s’il est ignorant ou un mouqallid (2) ou qu’il a une interprétation qu’il pense correcte celui-ci on lui clarifie (la chose) et s’il persiste il est alors jugé d’association (un associateur) car son excuse est levée.

 

Oui.

 

(1) N.d.t : Nul n’est en droit d’être adoré à part Allah.

(2) N.d.t : Du mot taqlîd que Cheikh Mohammad bin Sâlih Al-‘Othaymîn –qu’Allah lui fasse miséricorde- définit dans son livre ‘’Charh al-ousoul min ‘ilm al-ousoul’’ p.683 en disant : "C’est le suivi de celui dont la parole n’est pas une preuve".

 

copié de spfbirmingham.com


 

Source :

 

http://3ilm.char3i.over-blog.com/

Tag(s) : #Tawhid
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :