Aujourd'hui tu es fier
Tu as tout à portée

Insouciance en ornière
Faste et prospérité

Mais demain transporté
Et mis six pieds sous terre

Ton empire effrité
Ne te servira guère

Tes proches t'ont quitté
Pleurs mais n'en n'ont que faire

Vaine formalité
d'héritiers,héritières


Où sont donc tes amis
Toi qui les aimait tant


Qui leur donnait ta vie
De tes biens de ton temps


Où est donc cet argent
Qui t'a tant ébloui 


Jusqu'à l'aveuglement
Te plongeant dans l'oubli


Où sont ces beaux habits
Cet aspect luxuriant


Qui ont bien assouvi
Tes envies d'arrogant? 


Où sont-ils ? Rien n'est plu !
Tout ça s'est en allé


Tout ça a disparu
Laissant la vérité :


Tu es seul, froid et nu
Nulle part où aller


Tu n'as où te cacher
Ton jugement est venu


Que vas-tu préparer ?
Quel plaidoyer menu ?


Espérant te sauver
De ce bagne imprévu ? 


Pleure et regrette alors! 
Tu l'as bien mérité


Toi qui était si fort
Arrogant empoté


Tu pensais, bien à tort
Jamais n'être arrêté


Espérant, dans ton for
Ne pas ressusciter


Eh bien ! Vois donc ton sort
Cette fatalité 


T'a touchée : tu es mort
Ta vie s'est arrêtée.

Mohamed Nadhir

Notre destination finale en vers de poésie

Source :

http://www.convertistoislam.fr

Tag(s) : #Rappels

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :