Treize années durant à Mekka !

Shaykh Al Fawzân :

 

La croyance du Tawhîd est la fondation sur laquelle cette religion est bâtie. C’est à cette fin que le Prophète ‎ﷺ demeura à Mekka, après révélation de la prophétie, 13 ans à appeler au Tawhîd, à ne vouer l’adoration qu’à Allâh Seul et délaisser l’adoration de tout autre que Lui.

Il ﷺ a dit : « ô gens ! Dites ‘lâ ilâha illaLlâh’, ainsi vous réussirez » et il dit à quraysh, lorsqu’ils se réunirent autour de lui à safa’ : « ne vous indiquerai-je pas une parole qui vous donnera le pouvoir sur les arabes et conduira les peuples des autres religions à vous payer la jizya ? ». Ils dirent « bien sûr ». Il répondit : « Dites ‘lâ ilâha illaLlâh’ ».

Cette croyance est donc le sens de cette grandiose parole qu’est « lâ ilâha illaLlâh », qui signifie qu’il n’y a nulle divinité qui est en droit d’être adorée si ce n’est Allâh Sobhânahou wa Ta’âlà.

 

Tout ce qui est adoré en dehors de Lui l’est faussement. Telle est le sens de cette majestueuse parole à laquelle le Messager ﷺ a appelé en premier lieu. C’est pourquoi les sourates mecquoises concernent toutes cette croyance, toutes concernent le Tawhîd. Ce qui prouve donc que la croyance est la fondation et qu’il n’y a nul bénéfice à appeler à Allâh sans commencer par la croyance.  

Le prêche de ceux qui appellent à Allâh sans commencer par la croyance ni s’en préoccuper est un prêche sans succès et sans effet.

Quant à ceux qui prêchent à cette croyance, qui la propage et la clarifie, voilà ceux qui sont utiles au gens et à la nation. Regardez Shaykh Al Islâm Ibn Taymiyya, qu’Allâh lui fasse miséricorde, lorsqu’il adopta cette croyance, y prêcha, l’exposa, la soutint et écrivit sur le sujet.

De même son élève, l’imâm Ibn l-Qayyîm, lorsqu’il le suivit sur cette voie ainsi que tous les autres élèves de shaykh Al Islâm Ibn Taymiyya.

Dès lors qu’ils érigèrent sur cette fondation et y fondèrent leur prêche, celui-ci eut du succès, toutes les Louanges revenant à Allâh, il fut bénéfique aux gens et porta ses fruits. Des livres nombreux, connus, entre les mains des musulmans, et ce d’est en ouest.

Cette croyance est donc la fondation sur laquelle le reste de la religion est bâtie ainsi que le reste des adorations. Agir sans croyance est alors est une œuvre perdue, nulle ; et un prêche sans appeler à la croyance est prêche sans succès, ne produisant aucun fruit. Ainsi, cette croyance est la base de religion des musulmans.

Et il incombe aux prêcheurs, aux savants et aux enseignants de se préoccuper de cette croyance authentique et de la clarifier aux gens dans les écoles, les mosquées, les assises afin qu’elle se propage, afin qu’elle soit connue, afin de refouler les croyances erronées et les prêches qui s’y opposent.

Cette croyance est la fondation de cette religion. Les sourates mecquoises concernaient toutes cette croyance ainsi que son institution. Après cela, lorsque la croyance fut fermement ancrée, les jugements jurisprudentiels furent révélés au Messager d’Allâh ﷺ, à travers le sublime Qur’ân et la sunna prophétique.

 

Source :

http://cerclesciences.fr/

Tag(s) : #Tawhid

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :