La différence entre la critique et l’éloge et l’espionnage

Cheikh Salih Al-Fawzan

 

Question:

Quel est la différence entre la critique et l’éloge et l’espionnage?

Réponse:

La différence avec le jarh et le ta’dil (la critique et l’éloge) c’est que ceci ne concerne que la science de la chaîne de transmission [du hadith], la critique et l’éloge est dans la science de la chaîne de transmission [du hadith] dans le but que le hadith rapporté du Messager d’Allah, Salla Allahou ‘alayhi wa sallam, soit digne de confiance et pour annuler le mensonge sur lui et ceci est d’un énorme intérêt quant à la médisance et l’espionnage ce sont des dommages, des dommages purs qui ne contiennent aucun intérêt oui!

نص السؤال: أحسن الله إليكم سماحة الوالد يقول السائل: ما هو الفرق بين الجرح والتعديل وبين التجسس؟
الجواب: الفرق بين الجرح والتعديل أن هذا في علم الإسناد، الجرح والتعديل في علم الإسناد لأجل توثيق الحديث عن الرسول صلى الله عليه وسلم ونفي الكذب عنه وهو لمصلحة عظيمة، وأما الغيبة والتجسس فهذه ضرر، ضرر محض وليس فيها مصلحة. نعم

http://www.alfawzan.af.org.sa/index.php?q=node/6402

Parler sur les machâikhs, prêcheurs, savants fait il partie de la science du jarh wa ta’dil ? Shaykh Sâlih Al fawzân


Question:

Beaucoup de gens aujourd’hui parlent sur les machâikhs,les prêcheurs et les savants sous prétexte de la critique et de l’éloge (jarh wa ta’dil), est-ce qu’il y’a des conditions pour la critique et l’éloge?

Réponse:

La critique et l’éloge c’est dans les sciences du hadîth, ce n’est pas la médisance et la calomnie, la médisance et la calomnie sont interdites et ce n’est pas de la critique et de l’éloge, il n’est pas permis de parler sur les gens, la parole sur les savants, les étudiants en science et les gens de bien, même si il y a des remarques sur eux il n’est pas permis de parler sur eux en les calomniant, cette calomnie et cette médisance sont interdites et si il y a des remarques sur eux, tu les informes sur cette chose, retiens ta langue et tais toi, al hamdou Lillahi et ceci ne fait pas partie du jarh wa ta’dil mais ceci fait partie de la médisance oui !

http://www.alfawzan.af.org.sa/node/8320

أحسن الله إليكم ، يقول السائل : كثير من الناس اليوم يتكلمون في المشائخ والدعاة والعلماء بحجة الجرح والتعديل فهل للجرح والتعديل
شروط ؟
الجرح والتعديل في علوم الحديث ما هوب بالغيبة والنميمة ، الغيبة والنميمة حرام ولا هي بجرح وتعديل ،
لا يجوز الكلام في الناس ، الكلام في العلماء و طلبة العلم وأهل الخير ، ولو لاحظت عليهم شيء
ما يجوز تتكلم بهم في غيبتهم ، حرام هذه غيبة ونميمة ، إذا لاحظت عليهم شيء تبلغهم هذا الشيء ، ولا كف لسانك واسكت الحمد لله

—————————–

Question:

Vous avez dit qu’en cette époque il n’y a pas de jarh wa ta’dil, certains gens ont compris de votre parole que vous ne voyez pas la réfutation des gens des innovations et les opposants?

السؤال :أحسن الله إليكم سماحة الوالد ، يقول السائل : قلتم بأن الجرح والتعديل لا يوجد في هذا الزمان ، وفهم بعض الناس من كلامكم أنكم لا ترون الرد على أهل البدع والمخالفين .

Shaykh Salih Al Fawzan:

La critique et l’éloge ce n’est pas la médisance et la calomnie répandues actuellement entre certains étudiants en particulier, la critique et l’éloge ,ô mon frère, fait partie de la science de la chaine de transmission dans le hadîth et ceci relève de la compétence des imâms et les mouhadithins et je ne connais pas une personne actuellement qui fasse partie des gens du jarh wa ta’dil c’est à dire [connu] par la connaissance des chaînes de transmissions et les authentifie et les affaiblit , je ne connais pas quelqu’un actuellement, c’est ceci que je visais.

الجواب: الجرح والتعديل ما هو بالغيبة والنميمة المتفشية الآن خصوصا بين بعض طلبة العلم الجرح والتعديل يا أخي من علم الإسناد في الحديث وهذا من اختصاص الأئمة والمحدثين ، ولا نعلم أحدا الآن من أهل الجرح والتعديل يعني بمعرفة الأسانيد وتصحيحها وتضعيفها ما نعلم أحدا الآن ،هذا المقصود

http://www.alfawzan.af.org.sa/node/6382

ما حكم الذين يلزمون الناس بتبديع بعض الدعاة وبناء الولاء والبراء على ذلك وهجر من لم يبدع ؟

 

Question:

Quel est le jugement sur ceux qui obligent les gens à faire le tabdi’ de certains prêcheurs et construisent l’alliance et le désaveu sur cela et l’exil de celui qui ne rend pas innovateur?

Shaykh Sâlih Al Fawzân:

Tu n’es pas obligé de faire cela et ne les obéis pas en cela dis je suis innocent de cela et Allah m’a préservé de cela et je ne rentre pas dedans et je n’y connais rien, oui !


الشيخ الفوازن: لا تلتزم بهذا ولا تطيعهم في هذا ، قل أنا بريء من هذا ومعافيني الله من هذا ولا أدخل فيه ولا أعرف عنه شيء ، نعم .
من درس التفسير بالحرم 14 رجب 1433 هجري

http://archive.org/download/ilzam-fawzan/ilzam.mp3

http://www.qsep.com/media/alfawzaan_…el_may2012.mp3


يقول: أحسن الله إليكم: بعض الإخوة يصفون عالمًا من العلماء بأنه حامل راية الجرح والتعديل، فمن جرحه فهو المجروح بحجَّة أنه لن يجرح إلا بدليل، فيَلزَم اتباعُه في ذلك؟

الجواب:

الجرح والتعديل في الإسناد وفي علم الحديث، وهذا أهله ماتوا، (ما بقي منهم أحد).

ما فيه أحد فيما نعلم من علماء الجرح والتعديل.

لكن قد يكون من علماء الغيبة والنميمة، هذا موجود ممن يجرِّح الناس ويغتاب الناس، هذا ما هو بالجرح والتعديل!

الجرح والتعديل من علم الإسناد، وهذا له رجاله وانتهوا، ماتوا.. الله أعلم ما أعلم أحدًا..

لكن قد يكون فيمن يقرأ كتب الجرح و التعديل ويستفيد منها، نعم.

أما أن يقال هذا من علماء الجرح والتعديل؛ هذه كلمة كبيرة ما تنطبق على من يقتصر على المطالعة وعلى قراءة الكتب، هذا ما يكون من علماء الجرح والتعديل؛ لكن يقال: مطلع، فلان مطلع على كتب الجرح والتعديل فقط. نعم
(بتاريخ: الجمعة 13-6-143 3هـ/4-5-2012م)

Question :

Ahsan Allah ilaykoum, certains frères décrivent un savant parmi les savants comme étant le porte étendard du jarh wa ta’dil, celui qu’il critique est majrouh prétextant qu’il ne critique pas sans preuve, est-il obligatoire de le suivre dans cela ?

Réponse :

La critique et l’éloge c’est dans la chaîne de transmission du hadith (isnâd) et dans la science du hadith et ses hommes sont morts, il n’en reste plus un seul ! Il n’y a personne que nous connaissons qui est savant du jarh wa ta’dil mais il peut y avoir parmi les savants la médisance et la calomnie et ceci est présent parmi ceux qui critiquent les gens et médisent sur les gens mais ceci n’est pas le jarh wa ta’dil !

Le jarh wa ta’dil fait partie de la science de la chaîne de transmission du hadith (‘ilm al isnâd) et elle a ses hommes et c’est fini, ils sont morts, Allah est le Plus Savant, je n’en connais pas un seul mais il se peut qu’il y’ait chez ceux qui lisent les livres de jarh wa ta’dil et en profitent, oui quant à ce qu’on dise qu’untel fait partie des savants du jarh wa ta’dil , ceci est une grande parole qui n’est pas applicable à celui qui se limite à lecture des livres, celui-ci ne fait pas partie des savants du jarh wa ta’dil mais on dit qu’il est un lecteur, untel est un lecteur dans les livres de jarh wa ta’dil, c’est tout oui ! (fin de citation)

Date 13/6/1433- 4 mai 2012

Question :

Éminent shaykh, quel est l’avis de votre éminence à propos de ceux qui s’occupent de diviser les gens et le suivi des faux pas des savants et des prêcheurs et des étudiants en science parmi les vivants et les morts et de propager leurs erreurs au sein des gens du commun et la mise en garde contre les savants et les prêcheurs avec leurs noms [en les citant] et traitent leurs frères qui ne sont pas d’accord avec eux dans cet ijtihâd d’innovateurs et les exilent et mettent en garde contre eux, peut être même sur base de mensonges contre eux au point de délaisser la prière derrière certains d’entre eux et de tester les gens par rapport à des personnes dans l’alliance et le désaveu et avec tout ceci ils prétendent qu’ils sont le plus en droit du nom de salafi et à pas aux autres et ils propagent que vous, votre éminence shaykh, les supporter dans ce qu’ils sont et ceci a amené une grande division entre les étudiants en science qui honorent le Livre et la Sounnah et les prédécesseurs de cette oumma, quel est l’orientation de votre éminence ?

Shaykh Sâlih Al Fawzân :

Cette question est plus longue qu’une conférence, ô mes frères, vous avez entendu la parole d’Allah Ta ‘Âlâ :


« Et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? (Non ! ) vous en aurez horreur. Et craignez Allah. Car Allah est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. »


(sens approché sourate 49:12)

Toi, qui t’es impliqué à parler sur les gens, tu devrais te regarder toi-même et tu devrais compter tes défauts ! Compte tes propres défauts avant ceux des gens !

Repent toi à Allah ‘Aza wa Jal, sache qu’Allah ne t’a pas désigné comme observateur sur les gens pour compter leurs défauts mais Il t’a ordonné de te corriger toi-même ! Si tu vois chez ton frère une erreur dans ce cas tu l’orientes par la bonne exhortation entre toi et lui, quant à ce que tu parles de lui dans les assises ceci est une chose interdite et c’est la médisance qui a été interdite.

Je vous conseille, vous qui êtes préoccupés dans ces choses, de rechercher la science en premier, ceci n’arrive qu’à cause de l’ignorance, ceci arrive à cause de l’ignorance, ce sont des ignorants qui pensent qu’ils sont des savants ou des étudiants en science puis ils rabaissent les gens puis ils recherchent les défauts et ils font l’éloge et ils font la critique ( you’adiloun wa youjarihoun !) et ceci est leur préoccupation principale. Il faut qu’ils recherchent la science en premier jusqu’à ce qu’ils connaissent la vérité du faux et ce qui est juste de ce qui est faux et jusqu’à ce qu’ils sachent comment gérer une erreur car ce sont des choses qui nécessitent de la compréhension et nécessitent de la science pour remédier avec…[..]..avec ce qu’il y a de meilleure, à laquelle [l’erreur] on remédie avec l’exhortation, le conseil et la bonne exhortation, on ne remédie pas avec des choses semblables à cela [posées dans la question] qui suscitent la divergence au sein de la société et qui font haïr le musulman son frère musulman et l’étudiant en science son frère étudiant en science au point comme il est dit dans la question que certains ne prient pas derrière d’autres !

Pourquoi ? Vous n’êtes pas des musulmans ? N’êtes vous pas des frères en Allah ‘Azâ wa Jall ? Pourquoi ils ne prient pas les uns derrière les autres ? Mais celui derrière lequel on ne prie pas c’est le fassiq ! Le fassiq dans sa croyance ou le fassiq dans ses actes, celui qui fait manifeste son fisq ouvertement derrière une telle personne on ne prie pas quant à celui dont la situation est caché (insan mastour) ou la personne sur laquelle il n’y a rien d’apparent ou que tu accuses de qqch ou une personne qui n’est pas d’accord avec ce que tu veux et que sur base de ceci tu l’exiles ou tu brises les liens ceci cause la division, la divergence et tout ceci n’est pas permis ! na’am

Tag(s) : #Fatwas, #Bon Comportement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :