Le rappel de la mort (audio-vidéo)

Comme ce qu'a dit Abou Darda (qu'Allâh l’agrée) :

"Considérez-vous comme faisant partie des morts"

Cela fait partie des choses les plus grandes aidant le serviteur à la purification de sa personne et à sa réforme.

Ainsi que Said ibn Joubayr, qu'Allâh lui fasse miséricorde, qui dit une parole dont le sens est :

"Si mon cœur devenait insouciant quant au rappel de la mort, j'aurais craint que celui-ci ne périsse ou ne se détériore."

Donc le rappel de la mort est un bien pour le serviteur.

Le rappel de la mort et rappeler sa personne quant à celle-ci est un bien pour lui (le serviteur), par la permission d'Allâh سبحانه وتعالى.

Un homme parmi les pieux prédécesseurs voulut exhorter un homme parmi les désobéissants.

"Il l'emmena auprès des tombes (au cimetière), et dit : "Regarde ! Si tu étais à la place de ces gens qu'aurais-tu espéré ?"

L’homme répondit : "J'aurais espéré qu'Allâh me fasse revenir à la vie de ce bas-monde, afin que je puisse œuvrer d'une manière autre que ma manière d’œuvrer actuelle."

Il lui dit alors : « Tu es actuellement dans ce que tu espères, alors œuvre » avant que cela ne devienne que simple espérance."

Abou Darda (qu'Allâh soit satisfait de lui) dit :

"Considérez-vous comme faisant partie des morts."

Rappelez-vous du destructeur des plaisirs (la mort) !

Multipliez le rappel du destructeur des plaisirs !

Lorsque tu arrives au soir n'attends pas le matin.

Traduit par Silly abou 'Abdillah pour Nour Traductions

Publié par la chaine Telegram - Le bien et la piété - @Albirrou_wa_attaqwa

Source :

https://mobile.twitter.com/3ilmchar3i

Tag(s) : #Rappels
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :