Question :  


De quelle manière le croyant (mu- min) peut-il s’éloigner de l’ostentation (ar-riyâ-) dans ses actes (a’mâl) [religieux] et est-ce que les éloges (thanâ-) des gens à son égard pour son adoration (‘ibâdah) [risque] de lui causer du tort [dans sa sincérité] ?
 

 
Réponse du noble Chaykh Zayd Ibn Muhammad Al-Madkhalî - hafizahu-llâh - : 

 
Les actes tiennent de leur intention (niyyah). Celui qu’on loue à cause de ces bonnes œuvres (‘amal) alors que ce dernier les accomplit seulement pour la recherche de l’Agrément d’Allâh (mardâh), alors, les éloges et les louanges (madh) des gens à son égard seront [une] attestation (chahâdah) de leur part de ce sur quoi il est [et cela] ne lui causera pas de tort [dans sa sincérité]. 


 
S’il s’applique à quelque chose lors des louanges et des éloges des gens à son égard ou bien, en entendant [les] éloges d’autrui [et que par conséquent, à ce moment là] il ressent quelque chose en son cœur (qalb) attrait à l’étonnement (‘udjb) ou à l’ostentation, [alors, dans ce cas là,] il se doit de se réfugier auprès d’Allâh –à Lui la Puissance et la Gloire- et prononcer l’invocation transmise du Messager d’Allâh – Prière et Salut d’Allâh sur lui- : 

 
اللَّهُمَّ إِنِّي أَعُوذُ بِكَ أَنْ أُشْرِكَ بِكَ شَيْئاً أَعْلَمُهُ وَ أَسْتَغْفِرُكَ لِمَا تَعْلَم


Seigneur ! Je Te demande de me protéger contre le fait de t’associer quelque chose en toute connaissance et je Te demande de m’absoudre pour ce que Tu sais [de moi]. [1]
 
 
[Cette supplication,] par la Volonté d’Allâh, écartera du cœur [du croyant] toute faiblesse (du’f), étonnement… par la Force et la Puissance d’Allâh. 
 
____________________
[1] : En phonétique : allâhumma innî a’ûdhu bika an uchrika bika chay an a’lamuhu wa astarghfiruka limâ ta’lam
Il existe une autre version rapporté par Ahmad : 3/403 et déclaré authentique par Chaykh Al-Albânî dans : « sahîh al-djâmi’ » : 3731 qui est : allâhumma innî a’ûdhu bika an uchrika bika chay an wa anâ a'lamu wa astarghfiruka limâ lâ a’lam : Seigneur ! Je Te demande de me protéger contre le fait de t’associer quelque chose en toute connaissance et je Te demande de m’absoudre pour ce que j’ignore.

Traduction : L’équipe MUKHLISÛN


Lien de l’article : http://mukhlisun.over-blog.com/article-10658024.html




Tag(s) : #Questions - Réponses
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :