SHeikh al-Islâm Taqî ad-Dîn Abî al-’Abbâs Ahmad Ibn ’Abdel-Halîm Ibn ’Abdel-Sallâm Ibn Taymiyyah al-Harânî



- Le mardi 1er avril 2008, par IsmaiL



BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 


Question posée au SHeikh al-Imâm, l’érudit SHeikh al-Islâm Ahmad Ibn Taymiyyah (qu’Allâh sanctifie son âme)…



Question :


Que doit-il faire celui qui est touché par une flèche parmi les flèches empoisonnées d’Iblîs ?



Réponse
 :



Celui qui est blessé par l’une des flèches empoisonnées doit faire en sorte d’extraire le poison et de guérir la blessure au moyen d’un antidote [Tiryâq] et d’une pommade [Marham].

 Celui nécessite plusieurs affaires :


De cela il y a
 : le fait de se marier ou de prendre une concubine [Tassarâ].

 

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit :« Lorsque l’un d’entre vous voit une femme qui lui plaît particulièrement, qu’il revienne à son épouse et qu’il ait un rapport avec elle. Cela est avec elle. » [1] Ceci est ce qui diminue les désirs et affaiblit l’amour ardent [‘Ichq].


Deuxièmement
 : le fait d’être assidu à ses cinq prières, d’invoquer et d’implorer au moment de l’aube. Que tu fasses la prière avec un cœur présent et la crainte [Khouchoû’]. Et que tu invoque beaucoup avec ces paroles :

« Ô Celui qui détient les cœurs, confirme mon cœur sur ta religion. O Celui qui fléchit les cœurs, tourne mon cœur vers ton obéissance et l’obéissance de ton Envoyé. » [2] Lorsqu’il est assidu aux invocations [d’Allâh] et aux implorations, [Allâh] détourne son cœur de cela. Comme Allâh – Ta’âla – dit :

« Ainsi [Nous avons agi] pour écarter de lui le mal et la turpitude. Il était certes un de Nos serviteurs élus. »

 [3]


Troisièmement
 : s’éloigner de la demeure de cette personne et de fréquenter ceux qui la fréquentent, afin de ne pas entendre d’information d’elle, de ne pas tomber ni sur elle ou une trace [qui amène à elle]. L’éloignement est une forme de détournement. Et quand le souvenir s’amoindrit la trace faiblit dans le cœur. Qu’il accomplisse donc ces affaires, et qu’il constate sa nouvelle situation. Wa Allahu A’Lâm. [4]


Notes


[1] Rapporté par Muslim, Abû Dâwoud, at-Tirmidhî et Ahmed


[2] Rapporté par at-Tirmidhî et Ahmed


[3] Coran, 12/24


[4] Madjmu’ al-Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 32/7




Source :


http://www.manhajulhaqq.com


Tag(s) : #Fatwas
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :