Question :
Comme il a été répondu précédemment l'avis le plus fort est que la femme enceinte ou celle qui allaite ne doivent pas rattraper mais doivent donner une compensation, combien doit-on donner pour chaque jour et de quelle nourriture ? Barak Allah ou fikoum
Rèponse :

Bismi Allah el Rahman el Rahim
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Allah ; c’est Lui que nous louons et dont nous implorons l’aide et le pardon. Et nous recherchons refuge auprès d’Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.


La quantité est la moitié de ce que l`on appelle le sa' de la nourriture courante ou l`on vit (comme le blé, les dattes, le riz etc….) et un sa' est l'équivalent de trois kg environ donc un kilo et demi de cette nourriture pour chaque jour à compenser. Ceci est la parole de Ibn Abass comme le rapporte Daraqoutni avec une chaîne de transmission authentique (voir irwaou al-ghalil de Al Albani – 4/20) -

 

ومنها ما عند الدارقطني وصححه من طريق منصور عن مجاهد عن ابن عباس قرأ : ( وعلى الذين يطيقونه فدية طعام مسكين ) يقول : ( هو الشيخ الكبير الذي لا يستطيع الصيام فيفطر ويطعم عن كل يوم مسكينا نصف صاع من حنطة



Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 03/07/1429 – 05/08/2008 Joubail – Arabie Saoudite]


Question :

Hafidhakumu Allah, je vous sollicite afin de savoir quelle est la meilleure manière de jeûner Sha`ban ? Car je n'arrive pas à trouver Et aussi, est-ce que comme un jour de jeûne surérogatoire "normal", nous pouvons le rompre si nous recevons une invitation ? Jazakumu Allah khayran pour le temps que vous nous accordez.


Rèponse
:

Bismi Allah el Rahman el Rahim

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Allah ; c’est Lui que nous louons et dont nous implorons l’aide et le pardon. Et nous recherchons refuge auprès d’Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.

Il a été authentifié du prophète, que la prière et le salut d’Allah soient sur lui, dans ce qui est rapporté par At-Tirmidhi et d’autres (Ahlou a-sunane) qu’il a interdit de jeûner lorsqu`il reste la moitié de Sha'ban – A partir de là, les savants ont divergé sur cette interdiction est-elle absolue ou non, c’est à dire : dans tous les cas de figure ou non.

 

Beaucoup de chaféites ont vu l’interdiction absolue alors qu`il est attesté du prophète la prière et le salut d’Allah soient sur lui, comme dans Sahih Al-Boukhari et Mouslim qu`il n’y avait pas un mois ou il jeûnait plus que celui de Sha'ban (rapporté par 'Aicha - qu'Allah l'agrée).

 

En rassemblant cette parole et cet acte du prophète, la prière et le salut d’Allah soient sur lui, beaucoup de savants ont vu que l’interdiction n’était pas absolue mais dans le cas ou la personne s’affaiblirait de par ce jeûne dans la deuxième partie de Sha'ban et ne pourrait donc commencer Ramadan avec vigueur et force (voir touhfatou al-ahouadhi de Mouhammed al-moubaarakafouri – qui est l’explication de Sunan At-tirmidhi 2/498) .

Par contre pour celui qui a l’habitude du jeûne, l’interdiction ne le concerne pas. Dans ce sens, celui qui commencerait le jeûne qu'a partir de la dernière quinzaine, lui serait concerné par l’interdiction car donc non habitué. De plus à rajouter que le meilleur des jeûnes est celui de Daoud qui jeûnait (un jour) et rompait (un jour).

Enfin il est interdit de jeûner lorsqu’il reste un ou deux jour de Sha'ban (sauf celui qui avait l’habitude de jeûner ce jour comme si cela tombait un lundi ou jeudi) et ce que l’on appelle le jour du doute. Ce jeûne durant Sha'ban est de l'ordre du surérogatoire et donc il s’applique à lui les règles de ce genre de jeûne.

wa billahi a-tawfiq -


[Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 02/07/1429 – 04/08/2008 Joubail – Arabie Saoudite]


 

Question :

Concernant le premier verset du cours qui montre l'existence des anges : comme quoi ils demandent le pardon pour ceux qui sont sur la terre, pour qui précisément (musulman, kafir...) ? Barak Allah ou fikoum.
Rèponse :


Bismi Allah el Rahman el Rahim
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Allah ; c’est Lui que nous louons et dont nous implorons l’aide et le pardon. Et nous recherchons refuge auprès d'Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.

Sheikh Djamel Al-Harithi (qu’Allah le préserve) répond : Les anges et les croyants ne demandent pas le pardon aux non musulmans.

[Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 21/06/1429 – 24/07/2008 Joubail – Arabie Saoudite]



Question :

Je souhaitais d'abord vous remercier pour tout le bien que vous apporté à la communauté, walhamdoulilahi - Qu'Allah, Exalté soit-il, vous récompense !

Vous avez évoqué dans vos cours sur les 10 actes de la fitra le fait qu'il fallait raser les poils du pubis, ma question était : est-il possible de juste les tondre ? Barak Allah ou fikoum.
Rèponse :
Bismi Allah el Rahman el Rahim

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
Louange à Allah ; c’est Lui que nous louons et dont nous implorons l’aide et le pardon. Et nous recherchons refuge auprès d'Allah contre la méchanceté de nos âmes et contre nos mauvaises actions.

Il est possible de juste les tondre mais le mieux est de les raser, comme nous le rappelle l`imam Nawaoui dans l`explication du sahih mouslim (1/414) lorsqu`il parle du terme istihdad (c a d : employer le fer qui est le rasoir et ceci est une sunna, et ce qui est voulu : la propreté de l`endroit) :



( الِاسْتِحْدَاد ) فَهُوَ حَلْق الْعَانَة ، سُمِّيَ اِسْتِحْدَادًا لِاسْتِعْمَالِ الْحَدِيدَة وَهِيَ الْمُوسَى ، وَهُوَ سُنَّة ، وَالْمُرَاد بِهِ نَظَافَة ذَلِكَ الْمَوْضِع ، وَالْأَفْضَل فِيهِ الْحَلْق ، وَيَجُوز بِالْقَصِّ



[Abdelmalik Abou Adam al-firansi le 28/06/1429 – 31/07/2008 Joubail – Arabie Saoudite]

 

 
Source :


http://www.dourouss-abdelmalik.com/



Tag(s) : #Questions - Réponses
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :