As-salâmu ‘alaykum wa rahmatu-llâhi wa barakâtuh.


Question :


Allâh le Très-haut a dit :

 

(Certes Allâh ne pardonne pas qu’on Lui donne quelqu’associé. A part cela, Il pardonne à qui Il veut ...)

(Coran : 04/48)

 

Et Il dit également :

 

(Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin ».)

(Coran : 20/82)

 

Y a-t-il une contradiction entre ces deux versets, et quel est le sens voulu à propos de Sa Parole :

 

(…A part cela, Il pardonne à qui Il veut …?

 

[Signé : ] ‘A. A. Z. [de] Djaddah.

 

 

Réponse du Noble Ckaykh ‘Abdu-l’Azîz Ibn ‘Abd-Allâh Ibn Bâz –rahimahu-llâh- :

Il n’y a pas de contradictions entre les deux versets [cités]. Le premier, concerne celui qui meurt polythéiste (‘ala-chchirk) sans se repentir, il ne sera pas pardonné et son refuge sera le Feu, comme l’a dit Allâh subhânahu :

 

(…Quiconque associe à Allâh (d’autres divinités,) Allâh lui interdit le Paradis ; et son refuge sera le Feu. Et pour les injustes, pas de secoureurs !)

(Coran : 5/72)

 

Et [Allâh] ‘azza wa djalla dit  [aussi] :

 

(… Mais s’ils avaient donné à Allah des associés, alors, tout ce qu’ils auraient fait eût certainement été vain.)

(Coran : 6/88)

 

Et les versets allant dans ce sens sont nombreux.

Quant au deuxième verset, Sa Parole :

 

(Et je suis Grand Pardonneur à celui qui se repent, croit, fait bonne œuvre, puis se met sur le bon chemin ».)

(Coran : 20/82)

 

il concerne les repentis (at-tâ ibîn).

Ainsi, [concernant la] Parole [d’Allâh] subhânahu :

 

(Dis : « Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allâh. Car Allâh pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux.)

(Coran : 39/53)

 

les Savants sont unanimes sur le fait que ce verset concerne les repentis. Quant à sa Parole subhânahu :

 

(…A part cela, Il pardonne à qui Il veut …)

 

[elle concerne] celui qui meurt sans avoir commis de polythéisme mais sans se repentir des transgressions (al-ma’âsî).

 

[Dans ce cas,] son sort (amruhu) reste du ressort d’Allâh s’Il veut Il lui pardonnera ou [bien] Il le châtiera. S’Il décide de le châtier, il ne séjournera pas éternellement [dans la Géhenne] comme l’éternel [châtiment] des mécréants [et ce, contrairement] à ce que disent les Dissidents (al-khawâridj) [1] et les Scissionnistes (al-mu’tazilah) [2] et ceux qui ont adopté leur croyance (litt. ceux qui suivent leur chemin).


Plutôt, il [finira sûrement] par sortir du Feu après [sa] purification (at-tathîr) et [sa] purgation (at-tamhîs) comme l’ont démontrés les multiples ahâdiths du Messager d’Allâh –Prière et Salut d’Allâh sur lui-  sur lesquels, les [Pieux] Prédécesseurs (as-salaf) de cette Communauté sont unanimes.

Et Allâh est le garant de la Réussite !

__________________

[1] : A leur sujet, consultez le lien suivant : http://mukhlisun.over-blog.com/categorie-1064992.html

[2] : C’est une secte ancienne.

 

Traduction effectuée par une sœur pour MUKHLISÛN –qu’Allâh la récompense-. Revue, corrigé et annoté par MUKHLISÛN.


Source de l’article : http://mukhlisun.over-blog.com/article-5506225.html


Source de la fatwah : http://www.ibnbaz.org.sa/index.php?pg=mat&type=fatawa&id=302 - La revue « ad-da’wah » n°1290 datée du 25/10/1411 H.. [et dans : ] Recueil de diverses fatâwâ et articles, volume 6.


Wa-llâhu ta’âlâ a’lam – Des remarques sur la traduction ? Contactez-nous : mukhlisun@hotmail.com


 


Tag(s) : #Croyance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :