SHeikh al-Islâm Taqî ad-Dîn Abî al-’Abbâs Ahmad Ibn ’Abdel-Halîm Ibn ’Abdel-Sallâm Ibn Taymiyyah al-Harânî

 

Mercredi 24 novembre 2010, par Ismaïl

BismiLLehi ar-Rahmâni ar-Rahîm

 

Muslim rapporte que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a dit à propos des soixante dix mille membres de la Communauté qui entrerait au paradis sans avoir subi un examen de compte ni un châtiment, il y dit : « Ce sont ceux qui n’exorcisent pas et ne le sollicitent pas pour eux-mêmes et ne tirent pas de mauvais augure (des phénomènes naturels) et se confient à leur Maître »

 

 

SHeikh al-Islâm Ibn Taymiyyah (rahimahullâh) a expliqué que le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) a fait l’éloge de ces gens en disant qu’ils ne demandent à personne de les exorciser. L’exorcisation est une forme d’invocation.

 

Et ils ne la demandent à personne. On l’a rapporté en ces termes : « Ils n’exorcisent pas » ce qui est erroné. Car il est bon de s’exorciser et d’exorciser autrui.

 

Le Prophète (sallallahu ‘alayhi wa sallam) s’exorcisait et le faisait pour d’autres, mais ne le demandait à personne. S’exorciser soi-même est comme prier pour soi-même ou pour un autre.

 

Ce qui est recommandé. En effet, tous les prophètes ont imploré Allâh et lui ont demandé [de satisfaire leurs besoins] comme Allâh l’a indiqué dans les histoires d’Âdam, d’Abrâhîm, de Mussâ et d’autres [1].

 

Notes

 

[1] Madjmu’ Fatâwa de Ibn Taymiyyah, 1/182

 

 

Source :

 

 

http://www.manhajulhaqq.com

 

 

Tag(s) : #Croyance

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :