Ecoutez le Cheikh

Le Prophète   a dit :

 

« Fait partie du bon Islam d’une personne qu’elle délaisse ce qui ne la concerne pas »

 

Oui, délaisse ce qui ne te concerne pas, ne te mêle pas de ce qui ne te concerne pas, cela fait partie du bon Islam, que tu ne te mêles pas de ce qui ne te concerne pas, ne te mêle pas des affaires des autres comme les affaires personnelles de ton voisin sauf s’il te le demande. Ne te mêle pas des affaires des gouverneurs musulmans sauf s’ils te le demandent. Ne te mêle pas de ce qui ne te concerne pas.

 

Et écoutez bien la parole du Prophète   :

 

« Ce qui ne la concerne pas. »

 

Ce qui te concerne n’est donc pas visé par ce hadith, comme le fait d’ordonner le bien et d’interdire le mal.

 

Lorsque le musulman voit une chose blâmable, il doit obligatoirement la réprimander car cela le concerne ! En effet, le Prophète   lui a ordonné de faire cela, avec sa main, s’il ne le peut pas, avec sa langue et s’il ne le peut pas, avec son cœur.

 

Certaines personnes, lorsque tu leur ordonnes le bien ou leur interdit le mal te répondent : « Fait partie du bon Islam d’une personne, qu’elle délaisse ce qui ne la concerne pas. »

 

Ceci est une erreur ! Cela me concerne. Toi et moi, nous sommes sur un même bateau, si tu le fais couler, nous coulerons tous ensembles.

 

Ordonner le bien et interdire le mal est donc indispensable.

Donc sa parole   :

« Ce qui ne la concerne pas. »

 

C’est-à-dire : les affaires personnelles des autres qui ne te concernent pas. Quant à tes obligations, on ne doit pas dire pour celles-ci : « Fait partie du bon Islam d’une personne, qu’elle délaisse ce qui ne la concerne pas. »

 

Extrait d’un cours de Cheikh Muhammad Ibn Hady Al Madkhaly

 

Traduit et publié par daralhadith-sh.com

Tag(s) : #Bon Comportement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :