SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve)

 

Mercredi 16 février 2011, par Ismaïl

 

 

BismiLLehi ar-Rahmâniar-Rahîm

 

Est-ce que le fait d’invoquer le bien-être et la réussite pour celui qui juge avec autre que ce qu’Allâh a révélé est permis ?

 

Bien plus, pour celui qui juge avec les lois dites des hommes ? Et le fait d’invoquer pour lui est une façon de le soutenir dans ce qu’il fait ?


Le savant SHeikh Sâlih al-Fawzân (qu’Allâh le préserve) a répondu que déjà pour le mécréant, on invoque pour lui la guidance, alors qu’en serait-il pour le musulman pêcheur ?

 

Invoque donc la guidance pour le mécréant comme le musulman, et invoquer pour le détenteur du pouvoir qu’Allâh lui accorde l’aide à se repentir et à juger par la Législation, Il n’y a pas de mal à cela. [1]

 

 

Notes :

 

[1] http://www.alfawzan.ws/node/1984 - 1:22:31

 

 

 

Source :

 

 

http://www.manhajulhaqq.com

 

 

Tag(s) : #Croyance
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :