Question :

 

L’assise de repos chez celui qui prie avec l’imam ou effectue individuellement la prière, comment la juge-t-on ?

 


Réponse :

 

Selon l’avis juste elle est recommandable à l’imam, à celui qui prie avec lui ou individuellement. Elle est observée après la première et la troisième rak`a et on n’y fait ni Dhikr (mention de la transcendance d’Allah) ni invocation.

 

Et ce, suivant l’exemple du prophète et conformément à sa parole ci-après: « Priez comme vous m’aviez vu prier ». Celui qui prie avec l’imam ou individuellement doit l’observer même si l’imam ne le fait pas, surtout sans Dhikr ni invocation.

 

Il en est de même du soulèvement des mains pendant ou après l’inclinaison, il est recommandable à celui qui prie avec l’imam de le faire même si l’imam ne le fait pas.

 

Il doit soulever la main comme il fait à la Takbîr Al-Ihrâm (la prononciation de la Grandeur d’Allah introductive à la prière) et en se levant pour la troisième unité de prière de trois ou de quatre rak`as même si son imam ne le fait pas, suivant cette parole du prophète : « Priez comme vous m’aviez vu prier ».

 

Le prophète soulevait ses mains pendant la Takbîr Al-Ihrâm, en s’inclinant, en se relevant de l’inclinaison, en se levant après le premier Tachahhod pour la troisième unité de prière.

 

Qu’Allah vous accorde la réussite.

 

[1] Numéro de la partie: 29, Numéro de la page: 291

 

 

Source : Fatâwas Cheikh Ibn Bâz – Volume 29 – Le livre de la purification – de la prière (partie 1)

 

http://www.islamlinks.fr/

Tag(s) : #Prière

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :