Ibn Al Qayyim

 

 

 

Ignorer le chemin, ses dangers et sa destination implique beaucoup de fatigue pour peu de résultats. En effet, l’ignorant :

 

 

 

- Soit s’efforce d’accomplir des actes surérogatoires alors qu’il néglige les obligations

 

 

- Soit s’efforce d’accomplir des actes d’adoration physiques sans que le cœur ne soit concentré

 

 

- Soit le cœur y est mais l’acte n’est pas en conformité avec la sunna du Prophète -sal Allahou 'alayhi wa salam

 

 

- Soit sa motivation pour accomplir un acte n’est pas suffisant pour réellement se rendre compte du but ultime

 

 

- Ssoit accomplit un acte sans se soucier des dangers qui le guettent et qui peuvent rendre l’acte vain durant ou après son accomplissement,

 

 

- Ssoit accomplit un acte en négligeant de se rappeler que c’est par la grâce d’Allah -aza wa jal- qu’il a pu l’accomplir et croit par conséquent qu’il est quelqu’un de méritant

 

 

- Soit accomplit un acte sans se rendre compte de son caractère imparfait et néglige donc de s’en excuser auprès d’Allah,

 

 

- Soit accomplit un acte qu’il aurait pu faire avec plus de sincérité et de bienfaisance, mais croit qu’il a fait ce qu’il fallait.

 

 

Tout cela diminue la récompense de l’acte malgré tout le mal que l’ignorant s’est donné pour le faire. Et c’est d’Allah que provient l’assistance.

 

 

 

[Source : « Les Méditations », Ibn Al Qayyim, Editions Tawbah, pages 270]

 

 

Retranscription : Ibn Djelaz

 

 

 

 

Source :

 

 

http://www.rappel01.fr/


Tag(s) : #Bon Comportement
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :