Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Sila Ibn Zoufar, nous étions auprès de Amar Ibn Yasir (qu'Allah l'agrée) lorsque quelqu'un a apporté une chèvre, Ammar (qu'Allah l'agrée) a dit:

 

Mangez ! Alors quelqu'un de l'assemblée s'est écarté et a dit: Je jeûne. Alors Ammar (qu'Allah l'agrée) a dit: « Celui qui jeûne le jour sur lequel les gens doutent a certes désobéi à Abou Al Qasim ».
 

 

(Rapporté par Tirmidhi dans ses Sounan n°686 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Tirmidhi)

- Le jour du doute est le 30e jour de cha'ban, il est nommé ainsi car le mois de cha'ban peut ne faire que 29 jours donc il y a un doute sur le fait que ce jour soit un jour du mois de ramadan ou pas.

- Abou Al Qasim est la kounia (surnom) du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui).

- Nous remarquons que dans ce hadith le compagnon Ammar Ibn Yasir (qu'Allah l'agrée) n'a pas dit « le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a dit »: pourtant ce type de hadith chez les savants de ce domaine a le même statut qu'une parole attribuée de manière claire au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) car il n'est pas possible qu'un compagnon affirme d'une chose qu'elle est une désobéissance au Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) si il n'a pas appris cela de lui.

 

 

Source :

 

http://www.hadithdujour.com/

Tag(s) : #Rappels
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :