Cheikh Mohamed Ali Ferkous ( Qu' Allah le préserve )

 

 

La question :

 

 

Est-il permis d’inviter au festin les voisins s’ils délaissent la prière ou commettent des péchés majeurs et fatals?

 

 

La réponse :

 

 

Louange à Allah, Maître des Mondes; et paix et salut sur celui qu'Allah عزّ وجلّ a envoyé en miséricorde pour le monde entier, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

Ceci dit :

 

 

Le Prophète صلَّى اللهُ عليه وآله وسَلَّم dit : « Ne prends pour compagnon qu’un croyant, et ne mange de ta nourriture qu’un pieux »[1]. C’est-à-dire qu’on doit inviter au festin les gens pieux, qu’ils soient pauvres ou riches. Pour ce qui est des voisins qui ne prient pas et commettent des péchés majeurs et fatals, il n’est pas permis de les inviter, vu que l’invitation des gens désobéissants est une sorte d’approbation de leur péché et de leur désobéissance.

 

De plus, l’acte d’approuver un péché est en lui-même un péché ; sauf si on espère que ces gens-là puissent retrouver la bonne voie de la rectitude et de la droiture. Dans ce cas, il sera permis de les inviter au festin.

 

 

Le savoir parfait appartient à Allah عزّ وجلّ, et notre dernière invocation est qu'Allah, Seigneur des Mondes, soit Loué et que paix et salut soient sur notre Prophète Mohammed, ainsi que sur sa Famille, ses Compagnons et ses Frères jusqu'au Jour de la Résurrection.

 

 

 

Alger, le 9 Safar 1428 H,

 

correspondant au 27 février 2007 G.

 

 

[1] Rapporté par Abou Dâwoûd, chapitre de « La bienséance », concernant : à qui le musulman est-il ordonné de tenir compagnie (hadith 4832), par At-Tirmidhi, chapitre de « L’ascétisme », concernant ce qui est rapporté par rapport au fait de tenir compagnie au croyant (hadith 2395), par Ahmad dans Al-Mousnad (hadith 11337) et par Al-Hâkim dans Al-Moustadrak (hadith 7169) par l’intermédiaire d’Abou Sa`îd Al-Khoudri رضي الله عنه. Ce hadith est jugé Hassane (bon) par Al-Baghawi dans Charh As-Sounna (6/468) et par Al-Albâni dans Sahîh Al-Djâmi` (hadith 7341).

 

 

 

Source :

 

 

http://www.ferkous.net

Tag(s) : #Mariage - divorce
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :