Ecoutez le Cheikh

 

Question :


Est-il permis que je laisse de l’argent à un ami en lui disant que s’il veut il peut s’en servir jusqu’à ce que je lui réclame qu’il me rende cet argent ?


Réponse :


Si tu veux dire que tu lui prêtes cet argent pour qu’il fasse du commerce avec et que tu en tires des bénéfices alors cela est permis selon les conditions de la moudaraba [1].


Je profite de cette occasion pour attirer l’attention sur un point. Il y a certaines personnes qui disent je te prête cet argent à condition que ce sois toi qui payes la zakat sur ce t argent, et lorsque j’aurai besoin de cet argent, je veux que tu me le rendes dans sa totalité que ce soit dans un ou deux ans.


Cela est-il permis ?


La réponse est que cela n’est pas permis car la zakat est une obligation pour qui ? Pour celui à qui l’argent appartient ! Alors comment peux-tu lui dire : c’est à toi de payer la zakat. Cela veut dire que tu auras tiré un bénéfice de ce prêt sauf que tu lui auras donné un autre nom.


Et cela existe à notre époque il y a des gens qui font cela mais cela est interdit.


Et Allah est plus savant.


Fin de la réponse de Cheikh Abdullah Al Adani


Traduit et publié par daralhadith-sh.com



[1] Al Moudaraba consiste à ce que deux personnes (ou plus) s’associent dans un commerce, l’un des associés donnent de l’argent à l’autre qui en contrepartie lui donnera une part déterminée des bénéfices (20%, 30% ou autre). Ceci est permis à condition qu’ils s’associent dans les gains comme dans les pertes. Par exemple si le commerce ne réussit pas et qu’il perd tout l’argent, il est strictement interdit à celui qui a donné l’argent de réclamer à son associé de lui rendre cet argent, mais ils doivent s’associer dans les gains  tout comme dans les pertes. Et Allah est plus Savant.

Tag(s) : #Zakat, aumone

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :