Sheikh Salih Ibn Abdallah Fawzan Al-Fawzan (hafidhahou Allah).


[...La musulmane reste pleinement musulmane quelque soit l’endroit ou elle se trouve, fut-ce-t-elle dans un pays de mécréance ou dans un pays musulman. Elle se doit de rabattre son Hijab sur elle, qu’elle soit d'ici ou d'ailleurs, car cela fait partie de sa religion…ceci fait partie intégrante de sa religion...]


 

رقم الفتوى: 7931

يقول فضيلة الشيخ وفقكم الله : هذه فتوى قد سمعتها وأريد أن أتحقق من صحتها وهي أن شخصا من خارج هذه البلاد قد سأل أحد طلبة العلم في إحدى الفضائيات بخصوص إلزام زوجته بالحجاب وهو تغطية الوجه لأن المرأة ترفض ذلك فقال له طالب العلم: أنا أرى أن الراجح أن تغطي وجهها لكن بما أن المسألة خلافية فأرى ألا تلزمها بذلك إذا امتنعت فهل هذه الفتوى صحيحة ؟


Question
:


Votre Eminence [Sheikh], qu’Allah vous accorde le succès, une personne demande :

« Voici une fatwa que j’ai écouté et dont j’aimerai en vérifier la véracité, voici son contenu : " une personne étrangère à ce pays [qui n’est pas d’Arabie Saoudite ndt.], a interrogé un étudiant en religion lors d’un programme diffusé dans l'une des chaines satellite au sujet de son épouse sur l’obligation du Hijab c'est-à-dire de se couvrir le visage car elle refuse de s’y conformer ".

Voici ce que l’étudiant en religion a répondu : " De mon point de vue, le houkm le plus proche de la vérité est qu’elle doit couvrir son visage, mais vu qu’il y a une divergence à ce sujet, mon avis est de ne pas l’obliger à s’y conformer si elle conteste ".

Cet avis juridique est-il correct ? »



Réponse :


Non, cet avis juridique (fatwa) n'est pas valable, il va à l’encontre de la vérité. Se couvrir le visage est une obligation (pour la femme)
vis-vis des hommes.


La musulmane reste pleinement musulmane quelque soit l’endroit ou elle se trouve, fut-ce-t-elle dans un pays de mécréance ou dans un pays musulman.

 Elle se doit de rabattre son Hijab sur elle, qu’elle soit d'ici ou d'ailleurs, car cela fait partie de sa religion…ceci fait partie intégrante de sa religion.

Personne ne doit lui dire, sous prétexte qu’elle vit dans un pays non-musulman, d’enlever son Hijab.


La personne qui émet ce genre de fatwa est dans l’erreur (il se trompe). Ceci est une grave erreur qui va
à l’encontre de l’ordre juridique (houkm shar’i).


On n’a pas à changer un statut juridique en fonction d’un endroit, on doit s’y conformer que l’on soit dans un pays musulman ou dans un pays de mécréance, car cet ordre provient d’Allah ‘aza oua djal.


Le désaccord ne permet pas…la divergence n’autorise pas ce qui est interdit !

Tant que ceux qui considèrent que le Hijab est obligatoire ont apporté les preuves [dalil] incontestables, alors l’avis qui dit le contraire est réprouvé, parce qu’il n’est pas permis d’émettre de fatwa en se basant sur une erreur [vu que le houkm le plus proche de la vérité est de couvrir son visage pour la femme, l’étudiant n’a pas à donner son avis sur le sujet ndt.].


[Fin de la réponse du Sheikh]




Source : www.alfawzan.ws

               http://alghourabaa.free.fr/




Fatawa de Sheikh Fawzân Al Fawzân - (hafidhahou Allah) .

Traduction rapprochée : AbuKhadidja Al Djazairy


Tag(s) : #Femme
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :